Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Sinabung, sur Sumatra, le dernier VONA a été publié avec le code couleur ORANGE, le 29 mars 2021 à 00:22:00 WIB. Des cendres volcaniques ont été observées à une altitude de 3460 m au-dessus du niveau de la mer ou à environ 1000 m au-dessus du sommet.

 

Le PVMBG a comptabilisé pour le 29 mars :

- 3 séismes d'éruption
- 83 séismes d'effondrement / d'avalanche
- 8 séismes d'émission
- 10 séismes de basse fréquence
- 37 séismes hybrides / multiphasés
- 3 séismes volcaniques profonds
- 1 séisme tectonique à distance.

Sinabung - effondrement au dôme sommital le 29.03.2021 / 07h23  - photo Firdaus Surbakti

Sinabung - effondrement au dôme sommital le 29.03.2021 / 07h23 - photo Firdaus Surbakti

 Sinabung - 29.03.2021  / 05h06 - photo Firdaus Surbakti

Sinabung - 29.03.2021 / 05h06 - photo Firdaus Surbakti

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec recommandations aux communautés et visiteurs / touristes de ne pas mener d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que l'emplacement dans un rayon radial de 3 km du sommet du mont Sinabung, ainsi qu'un rayon sectoriel de 5 km pour le sud -secteur est, et 4 km pour le secteur est-nord.
En cas de pluie de cendres, il est conseillé aux gens de porter des masques lorsqu'ils quittent la maison pour réduire les effets sur la santé des cendres volcaniques. Sécurisez les installations d'eau potable et nettoyez les toits des maisons des cendres volcaniques denses pour qu'elles ne s'effondrent pas.
Les gens qui vivent près des rivières qui se dirigent vers le mont Sinabung doivent être conscients des dangers de lahars.

 

Source : PVMBG & Beidar Sinabung

Sinabung - évolution incessante du dôme - photo Sadrah Peranginangin 27.03.2021

Sinabung - évolution incessante du dôme - photo Sadrah Peranginangin 27.03.2021

Ce n'est pas seulement un spectacle, c'est une chance unique de voir naître un nouveau volcan, plus particulièrement un nouveau volcan-bouclier, et de pouvoir suivre son évolution en direct.

Retour sur la journée du Geldingadalgos du Dimanche28 mars en photos.

Eruption en cours dans Geldingadalur - 28.03.2021 - Une partie du cône nord effondré a été transportée par la coulée de lave comme un grand radeau  - photos via Óróapúls / Volcanisme en Islande
Eruption en cours dans Geldingadalur - 28.03.2021 - Une partie du cône nord effondré a été transportée par la coulée de lave comme un grand radeau  - photos via Óróapúls / Volcanisme en Islande

Eruption en cours dans Geldingadalur - 28.03.2021 - Une partie du cône nord effondré a été transportée par la coulée de lave comme un grand radeau - photos via Óróapúls / Volcanisme en Islande

Péninsule de Reykjanes - 28.03.2021 vers 18h - Pyrocumulus au dessus du site éruptif - photo Ingibjörg Ósk Jóhannsdóttir / FB

Péninsule de Reykjanes - 28.03.2021 vers 18h - Pyrocumulus au dessus du site éruptif - photo Ingibjörg Ósk Jóhannsdóttir / FB

Quelques notes synthétiques des organismes officiels, la première de l'IMO :

" L'éruption volcanique dans Geldingadalur dure maintenant depuis dix jours. La lave est basaltique et très fluide avec peu d'activité explosive. C'est une très petite éruption et le flux de lave est stable à 5-7 m³ / s depuis son apparition.
Actuellement, le champ de lave s'étend dans Geldingadalur ; si l'éruption se maintient à un rythme similaire, il est modélisé que la lave coulera vers l'est en direction de la vallée de Merardalur. Si l'éruption continue, il pourrait être classé comme un volcan bouclier / shield volcano.
Les volcans boucliers se forment généralement sur de longues périodes avec des champs de lave s'étendant de quelques à plusieurs kilomètres autour de sa source. Il n'y a pour l'instant aucun moyen de dire combien de temps durera l'éruption."

 

Source : Icelandic Met Office/ IMO

L'éruption dans Geldingadalur - webcam RUV 29.03.2021 / 06h32 - un clic pour agrandir

L'éruption dans Geldingadalur - webcam RUV 29.03.2021 / 06h32 - un clic pour agrandir

Des précisions et résultats de mesures ont été communiqués par l'Université d'Islande, dont un extrait ci-dessous :

«  La meilleure façon d'estimer la taille de l'éruption à Geldingadalur est de cartographier la lave et de calculer son volume à tout moment. Cela donne un flux de lave moyen entre les mesures. La lave a maintenant été cartographiée 10 fois depuis le début de l'éruption, le plus récemment le vendredi 26 mars. Le volume de lave à un moment donné et la coulée de lave jusqu'au 26 mars sont indiqués dans les graphiques joints, en plus desquels les résultats des analyses chimiques du magma sont présentés.

Les résultats montrent que la lave avait atteint 3,2 millions de mètres cubes à midi vendredi et qu'elle n'a cessé de croître d'un peu moins d'un demi-million de mètres cubes par jour. Le débit des cratères a été très stable, proche de 5,5 mètres cubes par seconde, sauf pour la première demi-journée, où le débit était de 7 à 8 mètres cubes par seconde.

Dimanche 28 mars au matin, la lave a atteint 4 millions de mètres cubes selon les estimations.

Eruption dans Geldingadalur -  volume de lave, débit et analyse de la composition au 27.03.2021 - Doc. Université d'Islande / http jardvis.hi.

Eruption dans Geldingadalur - volume de lave, débit et analyse de la composition au 27.03.2021 - Doc. Université d'Islande / http jardvis.hi.

Des analyses chimiques totales de la roche ont été réalisées avec l'outil ICP-OES (Plasma à Couplage Inductif - Spectroscopie d'Emission Optique) de l'Institut des Sciences de la Terre. Ils sont réalisés sur des échantillons de lave prélevés à intervalles réguliers. Dans ce procédé, des flux de LiBO 2 sont ajoutés à des échantillons de roche concassée, leur point de fusion diminue en conséquence et ils fondent donc facilement à 1000 ° C. La masse fondue forme du verre au rythme du refroidissement. Le verre est dissous dans un mélange acide, qui est ensuite mesuré directement. Cette méthode permet d'analyser tous les principaux matériaux de la roche ainsi que certains oligo-éléments.

Le graphique montre le pourcentage en poids (% en poids) d'oxyde de magnésium (MgO) et d'oxyde de titane (TiO 2) dans le magma. Il est important de suivre l'évolution du magma dans le temps et ces mesures seront effectuées régulièrement lors de l'éruption, de la même manière que les mesures de volume et les calculs de la coulée de lave.

À ce jour, il n'y a eu aucun changement dans la composition chimique des échantillons de roches totales. Ces mesures indiquent que le magma provient d'un réservoir magmatique profond, qui se trouve probablement près de la limite de la croûte et du manteau sous la péninsule de Reykjanes. »

 

Source : Université d'Islande – Volcanic eruption in Geldingadalur http://jardvis.hi.is/eldgos_i_geldingadolum

Geldingadalgos - webcam de l'est 29.03.2021 vers 8h - mbls

Geldingadalgos - webcam de l'est 29.03.2021 vers 8h - mbls

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog