Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - les deux coulées de lave au 29.04.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya - les deux coulées de lave au 29.04.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya – signal sismique montrant le début de l'activité effusive sur le flanc nord  le 29,04,2021 à 06h45 – Doc. Insivumeh

Pacaya – signal sismique montrant le début de l'activité effusive sur le flanc nord le 29,04,2021 à 06h45 – Doc. Insivumeh

Une nouvelle phase effusive du Pacaya a débuté le 29 avril vers 5h et se maintient, tant au niveau du cratère Mackenney, avec une coulée de lave vers le sud-est longue de 200 mètres, qu'au niveau d'une nouvelle fissure formée ce 29 avril au nord-ouest, avec une coulée de lave ; au niveau de cette fissure , on observe un dégazage continu et quelques explosions faibles, avec des bruits de locomotive de train. Cette dernière coulée, en déplacement vers le sud-ouest ne se trouve qu'à 100 mètres d'une zone dénommée La Brena, affectée par les précédentes coulées, et présente plusieurs ramifications.

 

Sources ; Insivumeh & Conred

Cette image du sommet du volcan Mauna Loa est dérivée d'un radar à ouverture synthétique interférométrique basé sur satellite (InSAR) et s'appelle un interférogramme. Chaque cycle de couleurs du bleu au vert représente un changement de la distance entre le sol et le satellite (changement de portée) de 1,55 cm. Cette image montre l'inflation globale du sommet du Mauna Loa qui a eu lieu de novembre 2020 à mars 2021. Elle montre également plusieurs franges (cycles de couleurs) cohérentes avec un affaissement à l'intérieur de la caldeira de Moku'āweoweo et liées à un tremblement de terre peu profond qui a été enregistré le 6 mars 2021 Les cercles rouges indiquent les emplacements des tremblements de terre associés à cet événement tels que déterminés par le réseau sismique du HVO.

Cette image du sommet du volcan Mauna Loa est dérivée d'un radar à ouverture synthétique interférométrique basé sur satellite (InSAR) et s'appelle un interférogramme. Chaque cycle de couleurs du bleu au vert représente un changement de la distance entre le sol et le satellite (changement de portée) de 1,55 cm. Cette image montre l'inflation globale du sommet du Mauna Loa qui a eu lieu de novembre 2020 à mars 2021. Elle montre également plusieurs franges (cycles de couleurs) cohérentes avec un affaissement à l'intérieur de la caldeira de Moku'āweoweo et liées à un tremblement de terre peu profond qui a été enregistré le 6 mars 2021 Les cercles rouges indiquent les emplacements des tremblements de terre associés à cet événement tels que déterminés par le réseau sismique du HVO.

Le volcan Mauna Loa n'est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité au sommet restent légèrement élevés et supérieurs aux niveaux de fond à long terme. D'autres flux de données de surveillance du Mauna Loa ne montrent aucun changement significatif dans les taux de déformation ou les modèles qui indiqueraient un danger volcanique accru à ce moment.

Observations:

Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 150 tremblements de terre de petite magnitude sous le Mauna Loa, la plupart concentrés sous le sommet et les flancs en altitude du volcan. Tous les tremblements de terre de la semaine dernière étaient inférieurs à M3 et se sont produits principalement à des profondeurs inférieures à 8 km (environ 5 mi) sous le niveau du sol.
Les mesures du système de positionnement global (GPS) continuent de montrer un modèle de déformation légèrement extensible du sommet au cours de la semaine dernière.
Les concentrations de gaz (0 ppm de SO2) et les températures des fumerolles (inférieures à 100 degrés Celsius ou 212 degrés Fahrenheit) au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du rift sud-ouest restent stables.

L'alerte volcanique est à ADVISORY et le code aviation est YELLOW.

 

Source : HVO

Le site éruptif  le 29.04.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

Le site éruptif le 29.04.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

L'activité volcanique était visible dans un cratère de Geldingadalur le 29 avril, avec un changement considérable dans l'apparence de l'éruption depuis qu'elle a éclaté dans 7-8 cratères.

" L'activité génère des jets de magma, qui sont montés jusqu'à 250 mètres dans les airs", a déclaré le Dr Þorvaldur Þórðarson, professeur de volcanologie à l'Université d'Islande. Il dit que les jets de magma avaient auparavant une hauteur moyenne de 50 à 100 mètres. Puis un par un, ils se sont étirés beaucoup plus haut. Le gaz dans le magma entraîne l'activité du jet de magma. "Il y a de très gros ballons à gaz ou des grappes de ballons dans le magma qui montent là-haut et explosent et font monter les jets. Les plus gros ballons de gaz peuvent mesurer jusqu'à dix mètres de diamètre avant d'exploser".

 

Un lien vers les webcams au sud du site, fourni par Ragnar Heiðar Þrastarson, avec des photos toutes les 10 minutes le 29 avril 2021 .

http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurN.html… Pointing NW http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurNV.html

 

Sources : Univ. Iceland / Dr Þorvaldur Þórðarson / mbls et Ragnar Heiðar Þrastarson,

Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429
Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429

Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog