Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - effusion de lave en progrès - photo Conred 14.04.2021

Pacaya - effusion de lave en progrès - photo Conred 14.04.2021

Pacaya - effusion de lave en progrès - l'échelle est donnée par les personnes présentes devant le front principal de coulée -  photo Conred 14.04.2021

Pacaya - effusion de lave en progrès - l'échelle est donnée par les personnes présentes devant le front principal de coulée - photo Conred 14.04.2021

Le Pacaya présente toujours un haut niveau d'activité, avec un panache de dégazage blanc à 500 mètres au dessus du cratère, avec par moment des cendres à 2.700 m. asl., se dispersant vers l'ouest.

L'activité effusive continue d'alimenter les coulées de lave depuis la fissure sur le flanc sud-ouest: les fronts actifs se rencontrent en partie ouest de la zone vers l'ouest, dans une zone dénommée La Brena. Une autre coulée se déplace au sud-ouest du Cerro Buena Vista ; le front le plus récent, le 13 avril, est à l'ouest de la coulée principale, avec une longueur de 150 m. en direction de la route principale d'El Patronicio. La longueur totale de la coulée est de 3.700 mètres.

Les stations sismiques de l'Insivumeh enregistrent du trémor de façon constante, associé à l'ascension du magma, et le dégazage permanent du cratère.

 

Sources : Insivumeh & Conred.

Semisopochnoi - image Sentinel-3  du 15.04.2021 /20h08 - Doc. AVO Dietterich, Hannah

Semisopochnoi - image Sentinel-3 du 15.04.2021 /20h08 - Doc. AVO Dietterich, Hannah

Les données satellitaires suggèrent que les émissions de cendres du volcan Semisopochnoi se poursuivent depuis tôt ce 16 avril au matin, sans diminution d'intensité.

Le nuage de cendres s'étend à plus de 350 km au sud-est du volcan avec des hauteurs allant jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer. Sur la base de la longueur et de la hauteur du panache de cendres et de la nature soutenue des émissions de cendres, l'AVO augmente le code de couleur sur ROUGE et le niveau d'alerte sur WARNING.

L' AVO continue de surveiller la situation.
 

 

Source : Alaska Volcano Observatory

Piton de La Fournaise- 15.04.2021, respectivement à 02h15 et 02h45 TU (heure loc.+4) - webcam Piton de Bert / OVPF
Piton de La Fournaise- 15.04.2021, respectivement à 02h15 et 02h45 TU (heure loc.+4) - webcam Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise- 15.04.2021, respectivement à 02h15 et 02h45 TU (heure loc.+4) - webcam Piton de Bert / OVPF

Piton de La fournaise - la coulée atteint le cassé des Grandes pentesCamera Cascades 15.04.2021 / 17h00 TU

Piton de La fournaise - la coulée atteint le cassé des Grandes pentesCamera Cascades 15.04.2021 / 17h00 TU

Les observations du site éruptif du Piton de La Fournaise montrent désormais trois bouches éruptives distinctes, une principale et deux secondaires de plus faible activité en aval. Ces deux bouches secondaires correspondent à la bouche située en avale de la bouche principale d’où s’échappaient jusqu’alors deux régimes de fontaines de lave et qui ont formé par accumulation de projections deux petits cônes distincts

Sur les dernières 24 heures, 28 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux. Le sommet du volcan montre une faible déflation (dégonflement), de l’ordre d’un centimètre, en lien avec la vidange du réservoir magmatique superficiel située sous le cratère Dolomieu à 1,5-2 km de profondeur qui alimente actuellement le site éruptif. Les flux de CO2 dans le sol en champ lointain (Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes) et en champ proche (Gîte du volcan) sont en augmentation. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours car une telle augmentation suggère un nouvel apport de magma profond (niveau mantellique). Les flux de SO2 associés à l’éruption et mesurés par le réseau DOAS « NOVAC » montrent une augmentation progressive des flux de gaz à haute température depuis le début de l’éruption. Le panache éruptif s’élève sur une hauteur d’environ 0,8 – 1,1 km au-dessus de l’évent éruptif avec un axe de dispersion principal vers le sud (station NOVAC de Piton de Bert) et vers l’ouest (station NOVAC de Enclos). Les valeurs médianes des flux de SO2 ont augmenté progressivement entre le premier jour de l’éruption le 9/4 et le 12/04 (entre 400 et 850 tonnes/jour) et ont augmenté de façon très importante le 13/04 , avec une moyenne de 4054 tonnes/jour. Une baisse à 2100 tonnes/jour a été mesurée pour le 14/04. Il est à noter que les mauvaises conditions météorologiques peuvent affecter la précision des mesures. Les observations effectuées sur le terrain le 11/04 montrent la présence d’un magma peu dégazé (riche en gaz) qui alimentait les fontaines observées au niveau de l’évent le plus actif.

La présence d’un magma plus dégazé (moins riche en gaz) émis au début de l’éruption (les 9 et 10/04) pourrait expliquer l’augmentation progressive du débit de gaz entre le 9 et le 13/04.

En fonction des flux de SO2, une estimation des débits de lave peut être faite . En considérant un magma partiellement dégazé lors des premiers jours, le débit maximal de lave n’a probablement pas dépassé 20 m³ /s les 9 et 10/04. Ensuite la proportion de magma moins dégazé (plus riche en gaz et certainement plus profond) a probablement augmenté dans le temps permettant d’estimer un débit moyen de 24 m³ /s pour la journée du 13/04 (avec des maximums jusqu’à 59 m3 /s) et un débit moyen de 12,5 m³ /s pour la journée du 14/04. Il est à noter que les mauvaises conditions météorologiques peuvent affecter la précision des mesures

En considérant ces valeurs de débits, le volume de lave émise (formation de cônes pyroclastiques et coulées de lave) depuis le début de l’éruption est estimé à environ 5 (+- 0,6) millions de m³ .

 

Source : Communiqué OVPF 15,04,2021 / 16h locale – 12h UTC

 Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 9 et le 15 avril 2021 - Doc - OVPF station Chateau Fort

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 9 et le 15 avril 2021 - Doc - OVPF station Chateau Fort

 Geldingadalur-Meradalur - carte des systèmes volcaniques - Doc. Benjamin Hennings géographe 14.04.2021

Geldingadalur-Meradalur - carte des systèmes volcaniques - Doc. Benjamin Hennings géographe 14.04.2021

Depuis que de nouveaux systèmes éruptifs se sont formées mardi à Geldingadalur-Meradalur, il est possible de parler de magma apparaissant désormais à 8 endroits.

La lave a coulé des dernières ouvertures sur le nouveau sentier de randonnée A le 14 avril après-midi.

Il n'y a pas de nouvelles mesures de la coulée de lave totale des sites d'éruption, mais selon les mesures effectuées par l'Institut des sciences de la Terre avant la formation des nouvelles, la coulée de lave était restée assez uniforme au cours des quatre derniers jours, soit environ cinq mètres cubes. par seconde en moyenne.

Il y a eu une pollution considérable sur les sites d'éruption hier ; et les sites ont été fermés.

A ce sujet, une lecture intéresante du Dr.  Ililnskaya, intitulée :" Volcanic pollution link to respiratory disease increase" - link

 

La connexion entre les webcams de RÚV et les sites d'éruption a été perdue mercredi. En raison de la météo, les webcams n'ont pas été réparées et les réparations devraient aboutir ce vendredi.

 

Sources : IMO & RUV

Pour le plaisir des yeux, une vidéo de Jon Hilmarsson photography / vf.is

Vidéo par drone - Jon Hilmarsson photography / vf.is

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog