Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC - 17° paroxysme : situation au 01.04.2021 à l'heure bleue, entre obscurité et lumière - fontaine de lave, et débordement  dans la Velle del bove; spaterring à la base du SE, alimentan,t des coulées de lave - photo de Gio Giusa

Etna SEC - 17° paroxysme : situation au 01.04.2021 à l'heure bleue, entre obscurité et lumière - fontaine de lave, et débordement dans la Velle del bove; spaterring à la base du SE, alimentan,t des coulées de lave - photo de Gio Giusa

L'INGV rapporte que l'anomalie thermique, observée par des caméras de surveillance à partir d'environ 09h00 UTC le 31 mars 2021 à la base sud du cratère sud-est de l'Etna, est produite par le lieu d'une coulée de lave. Celle-ci, observée par le personnel d'INGV sur le terrain, est générée par le même champ de fractures qui a alimenté les coulées de lave qui se sont développées dans la même zone à partir de mars 2021. L'activité éruptive au niveau des autres cratères sommitaux reste inchangée.

Le signal des stations GNSS sommitales est actuellement très perturbé et ne permet pas des évaluations fiables.

Etna SEC - anomalie thermique du 31.03.2021 / 09h environ - webcam INGV OE

Etna SEC - anomalie thermique du 31.03.2021 / 09h environ - webcam INGV OE

Etna SEC- ouverture d'une fracture à la base du cratère sud-est  - photo Local Team

Etna SEC- ouverture d'une fracture à la base du cratère sud-est - photo Local Team

A partir d'environ 17:50 UTC, une augmentation de l'activité strombolienne est observée avec l'émission de cendres au cratère SE. Selon le modèle de prévision, le nuage éruptif se disperse dans la direction SSW. Quant à l'activité effusive, la coulée de lave en expansion dans la direction SSE est bien alimentée et le front a atteint le bord haut de la partie ouest de la Valle del Bove.

À partir d'environ 23h00 UTC le 31 mars, l'activité strombolienne du cratère SE s'est progressivement transformée en fontaine de lave. Selon le modèle de prévision, le nuage de cendres, qui a atteint une hauteur d'environ 7000 m d'altitude, se disperse dans la direction SSW.

​​​​​​​

 

Etna - anomalies thermiqies au 01.04.2021  / 01h50 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Etna - anomalies thermiqies au 01.04.2021 / 01h50 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Etna SEC - 01.04.2021 8 05h58 -  webcam LAVE

Etna SEC - 01.04.2021 8 05h58 - webcam LAVE

Dans le même temps, à partir de 00h18 UTC le 01 avril, un débordement de lave est observé depuis le bord est du cratère SE qui se dilate dans la partie supérieure de la Valle del Bove.


L'évent effusif était actif à 2h30 UTCet alimentait un champ de lave composé de plusieurs coulées de lave qui se propageaient dans la direction SSW, S et SSE. Dans la période d'observation, les coulées de lave SSW et S semblaient mal alimentées et leurs fronts
L'écoulement du SSE était bien alimenté et son front, qui s'élevait à environ 2 750 m d'altitude, avait presque atteint le bord de la Valle del Bove.

La tendance de l'amplitude du trémor volcanique reste sur des valeurs moyennes et pendant quelques heures, se caractérise par des fluctuations mineures de l'amplitude, dues à une diminution substantielle des transitoires basse fréquence qui caractérisaient le signal sismique jusqu'à aujourd'hui matin. Le centre de gravité des sources de trémor volcanique reste situé en correspondance avec le cratère SE à une altitude comprise entre 2400 et 2700 m au-dessus du niveau de la mer.

 

Source : INGV OE

 Etna SEC - 01.04.2021 / 06h29 - Webcam Emct0123 INGV OE

Etna SEC - 01.04.2021 / 06h29 - Webcam Emct0123 INGV OE

Etna - variations d'amplitude du trémor au 01.04.2021 / 7h - Doc. INGV OE

Etna - variations d'amplitude du trémor au 01.04.2021 / 7h - Doc. INGV OE

Etna SEC - éruption du 01.04.2021 - vidéo Vincenzo Modica - https://youtu.be/BjR-6qDmkx8

L'éruption dans Geldingadalur est toujours en cours. L'activité de la fontaine de lave est faible et aucune cendre volcanique n'a été détectée.

La dernière étude du volume de lave a été réalisée aujourd'hui (31 mars) par l'Université d'Islande, en utilisant la photogrammétrie verticale par avion. Cela n'indique pas que le taux de décharge de lave diminue de manière significative. Le débit moyen de rejet de lave sur la période 29-31 mars affiché sur le graphique est légèrement supérieur à 5 m³ / s. Les nouveaux résultats sur la géochimie ne montrent pas de changements significatifs depuis le début de l'éruption.

 Geldingadalgos - paramètres devolume, décharge, surface, et composition au 31.03.2021  - Univ. Iceland -  un clic sur la vignette pour l'éclaircir

Geldingadalgos - paramètres devolume, décharge, surface, et composition au 31.03.2021 - Univ. Iceland - un clic sur la vignette pour l'éclaircir

Geldingadalgos - éruption et accès depuis la route et le sentier - image Sentinel Hub 30.03.2021 bands 8,4,3 - un clic pour agrandir

Geldingadalgos - éruption et accès depuis la route et le sentier - image Sentinel Hub 30.03.2021 bands 8,4,3 - un clic pour agrandir

 Geldingadalgos - image Sentinel-Hub bands 8,4,3 du 30.03.2021 - un clic pour agrandir

Geldingadalgos - image Sentinel-Hub bands 8,4,3 du 30.03.2021 - un clic pour agrandir

 Geldingadalgos -le site éruptif - photo Þráinn Kolbeinsson 31.03.2021 via  mbls

Geldingadalgos -le site éruptif - photo Þráinn Kolbeinsson 31.03.2021 via mbls

Des spécialistes du Met Office et de l'institut des sciences de la Terre ont mesuré les niveaux de fluor dans l'eau de pluie autour de l'éruption et les résultats d'échantillons prélevés dans les flaques d'eau montrent un niveau de 80 milligrammes par litre. La limite de sécurité pour l'eau potable est d'un milligramme, à titre de comparaison.

Andri Stefánsson, professeur de géochimie à l'Université d'Islande, affirme qu'environ deux tonnes de fluor gazeux sont émises par le volcan par jour; qui, même si cela semble beaucoup, est éclipsé par les 40 à 50 tonnes émises quotidiennement par l'éruption de Fimmvörðuháls de 2010.

Le pH de l'eau directement autour du site d'éruption est aussi bas que trois, ce qui signifie qu'elle est beaucoup plus acide que l'eau de pluie normale, qui a un pH de 5,5.

 

Source : IMO, University Iceland, RUV, mbls

Geldingadalgos - émisssion de SO2 du 31.03.2021 - image Sentinel 5P Tropomi 13h26-13h27 - via S.Carn

Geldingadalgos - émisssion de SO2 du 31.03.2021 - image Sentinel 5P Tropomi 13h26-13h27 - via S.Carn

En Afar, les hot spots remarqués dans la caldeira de l'Erta Ale le 25 mars 2021 par Sentinel-2 restent actifs ce 29 mars . La zone marquée au pit crater nord semble s'être élargie, tandis que celle du pit crater sud est plus confidentielle.

 

Sources : Sentinel-2 et Mirova

 Erta Ale  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 29.03.2021

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 29.03.2021

Erta Ale - anomalies thermiques du 29.03.2021 - Doc. Mirova
Erta Ale - anomalies thermiques du 29.03.2021 - Doc. Mirova

Erta Ale - anomalies thermiques du 29.03.2021 - Doc. Mirova

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog