Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea - Cette vue du bord sud de Halema'uma'u montre le lac de lave perché, alimenté par la lave de la fissure ouest (partie supérieure droite de la photo). La digue entourant le lac de lave actif atteint environ 5 m (16 pi) de haut. - Photo USGS par M. Patrick le 13 avril 2021.

Kilauea - Cette vue du bord sud de Halema'uma'u montre le lac de lave perché, alimenté par la lave de la fissure ouest (partie supérieure droite de la photo). La digue entourant le lac de lave actif atteint environ 5 m (16 pi) de haut. - Photo USGS par M. Patrick le 13 avril 2021.

Le volcan Kīlauea est en éruption.

L'épanchement de lave de l'évent ouest continue d'alimenter le lac de lave dans le cratère Halema'uma'u. L'évent ouest émet constamment de la lave à faible débit à travers un canal encroûté et une entrée submergée dans le lac. La circulation de lave et le naufrage intermittent de la croûte se poursuivent dans la partie ouest du lac de lave, la lave suintant sporadiquement dans les zones le long du périmètre du lac. La profondeur totale du lac est de 227 m. ce 14 avril 2021, mesurée par un télémètre laser continu sur la partie ouest active du lac. La croûte de lave stagnante et solidifiée recouvre la partie orientale du lac de lave et se développe lentement vers l'ouest.

Le taux d'émission de dioxyde de soufre le plus récent, mesuré le 8 avril, était de 1 000 t / jour. Ceci est élevé par rapport aux taux des mois précédant le début de l'éruption le 20 décembre (moins de 100 t / jour), mais inférieur aux taux d'émission du lac de lave d'avant 2018 (environ 5000 t / jour).

Les inclinomètres du sommet ont enregistré des changements mineurs au cours des dernières 24 heures. La sismicité reste stable, avec des tremblements élevés.

L'alerte volcanique reste fixée à Watch, et le code aviation à orange.

 

Source : HVO

Geldingadalur - 04.04.2021 / 05h49 -  webcam RUV

Geldingadalur - 04.04.2021 / 05h49 - webcam RUV

Péninsule de Reykjanes - carte des sites actifs avec leurs évents, tracé des trails - Doc. Óróapúls - Volcanism in Iceland 14.04.2021

Péninsule de Reykjanes - carte des sites actifs avec leurs évents, tracé des trails - Doc. Óróapúls - Volcanism in Iceland 14.04.2021

Des experts du bureau météorologique islandais ont effectué un survol du site éruptif Geldingadalur / Meradalur le 13 avril révélant que les évents étaient passés à huit.
Les éruptions sont toutes sur la même fissure et la fissure est toujours directement au-dessus de la chambre magmatique en communication avec la croûte terrestre depuis février, de sorte qu'un certain nombre de tremblements de terre ont été observés dans de nombreuses parties de la partie sud-ouest de la pays.
Le flux de lave à Geldingadalur est constant, il y a maintenant environ cinq à huit mètres cubes de lave qui coule par seconde et il le reste depuis un certain temps. Les éruptions qui se sont formées hier n'ont eu aucun effet sur l'écoulement de la lave, selon un expert du bureau météorologique.

Les sentiers de randonnée A et B sont toujours ouverts, mais bientôt le sentier de randonnée B sera laissé seul. Depuis le moment où il a commencé à éclater jusqu'à minuit mardi, 41 923 se sont rendus sur les sites d'éruption, selon l'Office du tourisme islandais.

Des gaz ont circulé dans la grande région de Reykjavík tout au long de la journée , à des concentrations de 100 à 600 μg / m³. Des vents changeants commenceront à transporter les gaz vers l'ouest vers 17h00.

 

Sources : IMO, RUV, mbls, Óróapúls

 Piton de La Fournaise - 13.04.2021  / 18h47  - webcm IRT / OVPF

Piton de La Fournaise - 13.04.2021 / 18h47 - webcm IRT / OVPF

L’éruption débutée au Piton de La Fournaise le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) a augmenté régulièrement depuis hier matin pour atteindre un niveau supérieur à celui observé au cours des premières heures d’éruption.

Après cinq jours d’éruption, l’activité ne faiblit pas…les conditions météorologiques défavorables n’ont permis que de rares observations du site éruptif. l’activité explosive maintient deux bouches éruptives, une principale en amont, et une en contrebas avec deux évents accolés animés par une activité plus modeste. L’intensité de la fontaine de lave principale est fluctuante, et alterne des phases de calme (~20 m de haut) avec des phases plus intenses (80-100 m de haut).

2 Piton de La Fournaise - 14.04.2021 / 07h40 TU - caméra du Piton de Bert / OVPF

2 Piton de La Fournaise - 14.04.2021 / 07h40 TU - caméra du Piton de Bert / OVPF

Sur les dernières 24 heures, 16 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés, tous localisés sous les cratères sommitaux.

Les conditions météorologiques défavorables n’ont permis que de rares observations du site éruptif. Depuis le 11 avril une augmentation des flux de SO2 est enregistrée sur les stations NOVAC de l’OVPFIPGP ; les valeurs les plus élevées ont été enregistrées le13 avril avec des valeurs correspondant à des débits > à 30m³/sec pour des magmas non dégazés.

Cette augmentation du débit de gaz observé au cours des derniers jours peut s’expliquer par la présence en début d’éruption, d’un magma plus superficiel et donc plus dégazé.Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plate-forme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne) n’ont pu être calculé ce jour suite aux très mauvaises conditions météorologiques sur le site éruptif.

Niveau d’alerte : Alerte 2-2

 

Source : OVPF

 Piton de La Fournaise - 15.04.2021 / 02h15 TU - caméra du Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise - 15.04.2021 / 02h15 TU - caméra du Piton de Bert / OVPF

L'activité sismique à La Soufrière de St. Vincent a continué à suivre le schéma établi le 13 avril.
Les bandes de trémor sont observées à environ 14 heures d'intervalle, séparées par des essaims de petits tremblements de terre de longue période (LP).
La dernière bande de trémor s'est produite vers 11 h 35 et, comme auparavant, a été associée à un épisode d'activité explosive.
Les explosions produites étaient riches en gaz, mais n'ont pas augmenté aussi énergiquement que les explosions précédentes.

Soufrière de St. Vincent - sismicité du 04.08 au 14.04.2021- Doc. UWI - un clic pour agrandir

Soufrière de St. Vincent - sismicité du 04.08 au 14.04.2021- Doc. UWI - un clic pour agrandir

 Soufrière - panache éruptif du 14.04.2021 / 11h32 - photo UWI

Soufrière - panache éruptif du 14.04.2021 / 11h32 - photo UWI

Soufrière - durée de chacune des éruptions documentées, et leur style. - Doc. Streva- un clic pour agrandir

Soufrière - durée de chacune des éruptions documentées, et leur style. - Doc. Streva- un clic pour agrandir

Le schéma actuel d'explosions semble être épisodique (stop-and-go) avec des périodes plus longues entre les explosions et moins d'énergie. Des explosions et des chutes de cendres qui les accompagnent, d'une ampleur similaire ou supérieure, continueront probablement de se produire au cours des prochains jours, de même que de possibles coulées pyroclastiques.

Cette activité reste typique de la Soufrière

 

Sources : UWI-SRC, NEMO SVG, Streva

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog