Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

La journée du 12 avril à La Soufrière de St.Vincent a été marquée par une énorme explosions à 04h15, qui s'est accompagnée d'un panache de cendres et gaz atteignant une altitude de 17 -18 km., et de courants de densité pyroclastiques descendant plusieurs vallées sur les flancs sud et ouest du volcan. Elles ont atteint la mer à Morne ronde, Larikai et Trois Loupes Bay et causé des dommages étendus à la végétation.

L'amplitude du trémor s'est modifiée depuis le 11 avril vers midi, avec un allongement de temps entre les épisodes de haute amplitude à 5-8 heures ; Vers 18 heures le 11 avril, de petits séismes volcano-tectoniques ont été enregistrés. Le 12 avril, 3 épisodes de trémor ont été enregistrés depuis 6heures, coïncidant avec des périodes d'activité explosive ou de ventilation augmentée.

Soufrière de St. Vincent 11.04.2021  -  SO2 sur SV et La Barbade, puis au dessus de l'atlantique jusqu'aux côtes de l(Afrique de l'ouest - Doc. Sentinel -5P tropomi

Soufrière de St. Vincent 11.04.2021 - SO2 sur SV et La Barbade, puis au dessus de l'atlantique jusqu'aux côtes de l(Afrique de l'ouest - Doc. Sentinel -5P tropomi

Soufrière de St.Vincent – panache volcanique du 12,04,2021 / 4h15 locale atteignant la stratosphère ; son sommet est mesuré à -80° - image satellite GOES 16 IR

Soufrière de St.Vincent – panache volcanique du 12,04,2021 / 4h15 locale atteignant la stratosphère ; son sommet est mesuré à -80° - image satellite GOES 16 IR

L'analyse comparative des images satellites montre que les explosions ont détruit les dômes de 1979 et de 2020-2021 préexistants, et laisse supposer l'existence d'un nouvel évent dans le nouveau cratère.

Soufrière de St. Vincent - image 12.04.2021 / 09h50 Image Sentinel-1 SAR intensity – commentaire de l'UWI : possible nouvel évent dans le nouveau cratère. Les zones noires sur le flanc ouest du volcan (à gauche) correspondent à la zone affectée par les dépôts de coulées pyroclastiques – Doc. Sentinel /ESA - Copernicus

Soufrière de St. Vincent - image 12.04.2021 / 09h50 Image Sentinel-1 SAR intensity – commentaire de l'UWI : possible nouvel évent dans le nouveau cratère. Les zones noires sur le flanc ouest du volcan (à gauche) correspondent à la zone affectée par les dépôts de coulées pyroclastiques – Doc. Sentinel /ESA - Copernicus

Soufrière de St. Vincent – 10.04.2021 / 12h10 – image SAR pénétrant  les panaches de cendres et gaz er révélant la destruction des dômes préexistants – Doc. Capella Space

Soufrière de St. Vincent – 10.04.2021 / 12h10 – image SAR pénétrant les panaches de cendres et gaz er révélant la destruction des dômes préexistants – Doc. Capella Space

 Time line des éruptions de la Soufrière et leur type d'activité explosive et/ou effusive  - Doc. Paul Cole et Vincie Richie - A noter la dernière période d'activité : 27.12.2020 à 13.04.2021 / en cours (GVP) - un clic pour agrandir

Time line des éruptions de la Soufrière et leur type d'activité explosive et/ou effusive - Doc. Paul Cole et Vincie Richie - A noter la dernière période d'activité : 27.12.2020 à 13.04.2021 / en cours (GVP) - un clic pour agrandir

Des explosions, accompagnées de chutes de cendres et de coulées pyroclastiques, sont susceptibles de se produire au cours des prochains jours.

 

Sources : UWI-SRC & NEMO SVG

Piton de La Fournaise - le site éruptif et ses évents actifs le 12.04.2021 - photo OVPF

Piton de La Fournaise - le site éruptif et ses évents actifs le 12.04.2021 - photo OVPF

L’éruption du Piton de La Fournaise, débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor), se poursuit.

L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) sur les dernières 24h a été très fluctuante.

Ces fluctuations peuvent être liées soit :

  • au cône en cours d’édification qui subit des phases de construction et de démantèlement, influant ainsi la vitesse des débits de lave au niveau de l’évent ;

  • - soit à des libérations ponctuelles de poches de gaz piégées dans les conduits d’alimentation qui peuvent être libérées soudainement entraînant une augmentation du trémor avec une certaine périodicité.

Sur les dernières 24 heures, 31 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux.

Piton de La Fournaise - localisation des évents actifs dans l'Enclos le 12.04.2021 / 18h16 -  webcam IRT / IPGP-OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - localisation des évents actifs dans l'Enclos le 12.04.2021 / 18h16 - webcam IRT / IPGP-OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - localisation des évents actifs dans l'Enclos le 13.04.2021 / 10h17 -  webcam IRT / IPGP-OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - localisation des évents actifs dans l'Enclos le 13.04.2021 / 10h17 - webcam IRT / IPGP-OVPF - un clic pour agrandir

Les observations du site éruptif montrent toujours deux bouches éruptives, une principale et une secondaire de plus faible activité légèrement en aval. La hauteur des fontaines de lave émises par la bouche principale fluctue entre 20 et 60 mètres suivant les périodes d’activité.

Le12 avril au soir, le front de coulée se situait dans le secteur du Piton le Bonnet aux alentours de 1500-1550m d’altitude, la coulée avait ainsi parcouru environ 3,6 km depuis le début de l’éruption.

Le panache de gaz orienté vers le sud et l'ouest ont permis d’enregistrer pour la journée d’hier des flux de SO2 compris entre 4 et 5 kilotonnes/jour sur les stations NOVAC de l’OVPF-IPGP situées sur le pourtour de l’Enclos, tandis que des flux de l'ordre de 2-4 kilotonnes/jour étaient enregistrés entre le 9 et le 11 avril.

Les débits de surface estimés à partir des données satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne) restent très perturbés par la couverture nuageuse sur le site éruptif avec des valeurs comprises entre 8 et 30 m³/s depuis le début de l’éruption.

 

Source : Communiqué OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise 12.04.2021  - les coulées de lave ont atteint les grandes pentes  - Doc. OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise 12.04.2021 - les coulées de lave ont atteint les grandes pentes - Doc. OVPF - un clic pour agrandir

Afin d’éviter les regroupements propices à la propagation du virus et à l’apparition de chaînes de contamination et pour garantir le respect des mesures de couvre feu, la pratique du camping et du bivouac est interdite à compter du 13 avril, sur l’ensemble du territoire... (les visites devront se faire uniquement de jour !)

 

Source : Préfecture de La Réunion

Piton de La Fournaise - interdiction du bivouac à partir du 13.04.2021 / mesures Covid / Préfécture de La Réunion

Piton de La Fournaise - interdiction du bivouac à partir du 13.04.2021 / mesures Covid / Préfécture de La Réunion

Dans la péninsule de Reykjanes, les dernières données sur la taille des coulées de lave et les coulées de lave à Fagradalsfjall sont basées sur le vol du 12 avril après-midi.

Les résultats montrent que le débit total de tous les cratères au cours des quatre derniers jours a été en moyenne de près de 5 m³ / s. C'est presque égal au débit moyen depuis le début. Il semble que l'augmentation qui a eu lieu la semaine dernière, parallèlement à l'ouverture de nouveaux cratères, ait été plutôt de courte durée. La zone de lave a relativement peu augmenté ces derniers jours, car le magma qui s'est formé récemment a surtout commencé à augmenter l'épaisseur de la lave. Le volume total dépasse désormais un peu plus de 10 millions de mètres cubes.

 

Source : Université d'Islande - Jarðvísindastofnun Háskólans

 Eruption à Fagradalsjfall - paramètres au 12.04.2021 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Eruption à Fagradalsjfall - paramètres au 12.04.2021 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Épaisseur de lave à Meradalir, dans le sud-ouest de l'Islande, le 10 avril 2021. Basé sur des images de drones obtenues avec Matrice 300 RTK (Sigurður Helgason DJI), et un traitement supplémentaire pour obtenir un modèle de surface numérique (DSM) et une orthomosaïque. La comparaison avec les modèles numériques d'élévation (DEM) à haute résolution d'avant l'éruption permet de calculer l'épaisseur de la lave. Les données donnent des informations supplémentaires sur les propriétés et l'écoulement de la lave.

Épaisseur de lave à Meradalir, dans le sud-ouest de l'Islande, le 10 avril 2021. Basé sur des images de drones obtenues avec Matrice 300 RTK (Sigurður Helgason DJI), et un traitement supplémentaire pour obtenir un modèle de surface numérique (DSM) et une orthomosaïque. La comparaison avec les modèles numériques d'élévation (DEM) à haute résolution d'avant l'éruption permet de calculer l'épaisseur de la lave. Les données donnent des informations supplémentaires sur les propriétés et l'écoulement de la lave.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog