Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après l'explosion initiale de La Soufrière de St. Vincent à 8 h.41 le 9 avril 2021, qui s'est accompagnée d'un panache de cendres et gaz d'une hauteur estimée 10.000 mètres (Dr.Robertson ), la sismicité a de nouveau remonté vers 11h30 , sous forme d''un essaim sismique qui s'est terminé à 14h40.

A 14h58 : une deuxième explosion s'est produite, accompagnée d'un panache de gaz et cendres vertical d'environ 4 km de hauteur.

Elle se poursuit nourrie par des pulsions successives.

Du trémor est enregistré en continu depuis 15h, les signaux les plus importants accompagnant les phases le plus importantes d'émissions de cendres, chargées d'éclairs.

Soufrière de St. Vincent - explosion primaire à partir de 8h41 / 09.04.2021 - photo R.Robertson vers 10h

Soufrière de St. Vincent - explosion primaire à partir de 8h41 / 09.04.2021 - photo R.Robertson vers 10h

2021.04.09 Soufrière de St. Vincent panache éruptif 09.04.2021 - image Sentinel3 rapid response / Copernicus ESA(https://sentinel.esa.int/web/sentinel/missions/sentinel-3) - un clic pour agrandir

2021.04.09 Soufrière de St. Vincent panache éruptif 09.04.2021 - image Sentinel3 rapid response / Copernicus ESA(https://sentinel.esa.int/web/sentinel/missions/sentinel-3) - un clic pour agrandir

Soufrière de St. Vincent - 2° explosion à partir de 14h58  / 09.04.2021 - photo R.Robertson

Soufrière de St. Vincent - 2° explosion à partir de 14h58 / 09.04.2021 - photo R.Robertson

Soufrière de St. Vincent - des éclairs zèbrent le panache de cendres - photo 09.04.2021 / UWI-SRC

Soufrière de St. Vincent - des éclairs zèbrent le panache de cendres - photo 09.04.2021 / UWI-SRC

Un panache de dioxyde de soufre est repéré par Sentinel 5P Tropomi à 17h06-17h07 ; environ 2 kilotonnes sont en déplacement vers l'est du volcan (via Simon Carn)

Soufrière de St. Vincent - traces de SO2 / image Sentinel 5P Tropomi du 09.04.2021 / 17h06-17h07  via S.Carn

Soufrière de St. Vincent - traces de SO2 / image Sentinel 5P Tropomi du 09.04.2021 / 17h06-17h07 via S.Carn

Soufrière de St. Vincent - 3° explosion en cours à partir de 18h35  - photo UWI-SRC

Soufrière de St. Vincent - 3° explosion en cours à partir de 18h35 - photo UWI-SRC

Une troisième explosion s'est produite à partir de 18h35.

 

Sources : UWI-SRC, NEMO SVG, The University of the West Indoes – Media release 09,04,2021

Piton de la Fournaise - premières images fournies par la webcam du  Piton de Bert le 09.04.2021 à 15h35 TU et 20h35 TU - Doc. OVPF - un clic pour agrandirPiton de la Fournaise - premières images fournies par la webcam du  Piton de Bert le 09.04.2021 à 15h35 TU et 20h35 TU - Doc. OVPF - un clic pour agrandir

Piton de la Fournaise - premières images fournies par la webcam du Piton de Bert le 09.04.2021 à 15h35 TU et 20h35 TU - Doc. OVPF - un clic pour agrandir

Piton de la Fournaise - sismogramme du 09.04.2021 / 11h-11h20

Piton de la Fournaise - sismogramme du 09.04.2021 / 11h-11h20

Depuis 14h57 heure locale (10h57 heure UTC), une crise sismique est enregistrée sur les instruments de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Cette crise sismique est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface.

Entre 14h47 et 17h45 (heure locale) ce sont plus de 700 séismes volcano-tectoniques superficiels qui ont été enregistrés par l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. La source des déformation et la sismicité montrent une propagation du magma sous le flanc sud, avec des évènements localisés à moins de 1 km du rempart de l’Enclos Fouqué.

Le trémor volcanique synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface est enregistré depuis 19h00 heure locale. D’après les enregistrements de l’OVPF, la source de ce trémor est localisée sur le flanc sud du volcan à l’intérieur de l’Enclos.

Aucune confirmation visuelle d'un début d'éruption n’a pu être faite pour l’instant sur les webcams du fait des mauvaises conditions météorologiques

Néanmoins la présence d'un trémor montre l'émission de gaz chauds et incandescents en surface, et de la possibilité d’émission de lave à très court terme.

Piton de La Fournaise - survol du 10.04.2021 - photo Imazpress

Piton de La Fournaise - survol du 10.04.2021 - photo Imazpress

Un premier survol ce 10 avril, commenté par Nicolas Villeneuve, apporte des indications : L'éruption est assez faible en intensité. Les projections ne dépassent pas les 20 mètres de haut. La coulée qui a avancé de 1,5 km s'étale sur 150 mètres. Elle a du mal à avancer puisqu'elle se trouve maintenant sur un plateau. Deux bras se sont formés dans un premier temps. Le premier s'est arrêté assez vite. Le second est bien alimenté en amont, mais il refroidit assez vite et pour le moment la coulée est figée."

L'OVPF vient de signaler que : " L'activité se concentre actuellement sur deux bouches éruptives principales. La partie amont de la fissure n'est plus active "

Le niveau d’alerte recommandé : Alerte 2-2, à compter de ce vendredi 9 avril 19h00.L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis.

 

Source : OVPF & Préfecture de La Réunion- Imazpress photos et vidéo

Piton de La Fournaise -  Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) depuis le 09/04/2021 sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) depuis le 09/04/2021 sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - survol du 10.04.2021 : un premier bras a buté sur un cône, le deuxième est alimenté, mais est figé - photos Imazpress
Piton de La Fournaise - survol du 10.04.2021 : un premier bras a buté sur un cône, le deuxième est alimenté, mais est figé - photos Imazpress

Piton de La Fournaise - survol du 10.04.2021 : un premier bras a buté sur un cône, le deuxième est alimenté, mais est figé - photos Imazpress

Piton de La Fournaise - concentration de l'activité sur 2 bouches éruptives - photos OVPF

Piton de La Fournaise - concentration de l'activité sur 2 bouches éruptives - photos OVPF

Piton de La Fournaise - 10.04.2021 - vidéo Imazpress

Des signes de changement sont apparus dans la Péninsule de Reykjanes , avec les nouvelles fissures ouvertes une à Pâques et le 5 avril. Cependant, les changements sont très faibles et les présages avant l'ouverture des fissures ne sont pas détectables.

Il y a des indications que le magma est peu profond dans la zone au sud de Geldingadalur et au nord-est des éruptions et il ne peut être exclu que d'autres éruptions puissent s'ouvrir dans les prochains jours ou semaines. L'ouverture d'une nouvelle fissure éruptive sans avertissement visible pourrait constituer un danger aigu pour les personnes. On pense que la zone couverte par ce danger est l'endroit où le magma a atteint le plus près de la surface ou de la partie sud-ouest de Geldingadalur et au nord-est de Litla-Hrúti.

Les bords raides et élevés des champs de lave sur les sites d'éruption peuvent être instables. De gros morceaux de lave incandescents peuvent s'en échapper sans avertissement, ce qui peut créer beaucoup de danger. De même, le magma peut jaillir sous le bord de lave et ce magma peut voyager très vite.

Péninsule de Reykjanes -  sites éruptifs - La carte définit la zone où les personnes peuvent être en danger aigu en raison d'événements soudains pouvant survenir sur les sites d'éruption. Dans la zone de danger, il y a le plus grand risque d'ouvrir plus de fissures d'éruption sans avertissement, et cela peut être accompagné d'une coulée de lave soudaine et rapide qu'il est difficile d'éviter. En dehors de cette zone, il existe également d'autres dangers associés à la coulée de lave et à l'accumulation de gaz. La carte montre un brouillon d'un nouveau sentier de randonnée à l'est de la zone de danger.

Péninsule de Reykjanes - sites éruptifs - La carte définit la zone où les personnes peuvent être en danger aigu en raison d'événements soudains pouvant survenir sur les sites d'éruption. Dans la zone de danger, il y a le plus grand risque d'ouvrir plus de fissures d'éruption sans avertissement, et cela peut être accompagné d'une coulée de lave soudaine et rapide qu'il est difficile d'éviter. En dehors de cette zone, il existe également d'autres dangers associés à la coulée de lave et à l'accumulation de gaz. La carte montre un brouillon d'un nouveau sentier de randonnée à l'est de la zone de danger.

La plus grande activité sismique des deux dernières semaines se situe au nord de la chambre magmatique dans la zone de Keilir. Juste au sud de Keilir, près de Litla-Hrút, des tremblements de terre peu profonds sont détectés et cette activité est étroitement surveillée. Les tremblements de terre peu profonds peuvent être un signe que le magma pointe vers la surface. Il n'est donc pas exclu que le magma atteigne la surface au nord de la chambre magmatique qui atteint Keilir.

Il est probable qu'avec l'augmentation du flux de lave, la pollution par les gaz augmentera
Des mesures préliminaires indiquent que la coulée de lave a encore augmenté avec l'ouverture des dernières fissures d'éruption, mais des mesures plus précises sont attendues aujourd'hui. La lave s'écoule des trois fissures et descend dans Meradali et Geldingadalur.

 

Source : IMO 09,04,2021 20h30

Péninsule de Reykjanes - les sites éruptifs le 09.04.2021 /  06h08 -  - webcam RUV Meradalur

Péninsule de Reykjanes - les sites éruptifs le 09.04.2021 / 06h08 - - webcam RUV Meradalur

Dernière minute : une quatrième fissure s'est ouverte entre les fissures 2 et 3, et déverse sa lave en direction de Geldingadalur.

Péninsule de Reykjanes- 10.04.2021 Geldingadalgos - ouverture d'une 4° fissure éruptive.

Péninsule de Reykjanes- 10.04.2021 Geldingadalgos - ouverture d'une 4° fissure éruptive.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog