Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bulusan - photo archives GVP 17.10. 2016. - Des panaches de vapeur blancs peuvent être vus s'élevant d'autres évents. Photo de Drew Zuñiga et fournie par 2D Albay, telle que publiée dans The Philippine Star

Bulusan - photo archives GVP 17.10. 2016. - Des panaches de vapeur blancs peuvent être vus s'élevant d'autres évents. Photo de Drew Zuñiga et fournie par 2D Albay, telle que publiée dans The Philippine Star

Une augmentation de l'activité du volcan Bulusan est signalée par le Phivolcs .

Un total de 124 séismes volcaniques a été enregistré depuis le 8 mai 2021 au 10 mai par le Bulusan Volcano Network ou BVN.

Au cours des dernières 24 heures, ce sont 166 séismes volcaniques qui ont secoué le volcan.

L'inclinaison électronique a enregistré une inflation régulière des pentes supérieures de l'édifice qui a commencé le 6 mars 2021. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une légère inflation à court terme depuis février 2021.

Seule une émission très faible à faible de panaches blancs chargés de vapeur a pu être observée actuellement aux évents sud-est.

 

L'activité sismique accrue et la déformation du sol à court terme sont probablement causées par des processus hydrothermaux peu profonds sous l'édifice.
Le niveau d'alerte est passé à 1 sur le volcan Bulusan, avec une Permanent danger zone (PDZ) de 4 km de rayon, et une vigilance dans la zone de danger étendu (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur sud-est qui doit être exercée en raison des possibilités accrues d'éruptions phréatiques soudaines et dangereuses.

Sa dernière éruption remonte au 5 juin 2017 (GVP)


Source: Phivolcs 11.05.2021 19h

Geldingadalur évent#5 - 11.05.2021 / 05h00 - NB : écoulement  de lave en 2 directions -   webcam_langihryggur N

Geldingadalur évent#5 - 11.05.2021 / 05h00 - NB : écoulement de lave en 2 directions - webcam_langihryggur N

Plus de 50 jours se sont écoulés depuis le début de l'éruption dans Geldingadalur ; ils peuvent être à peu près divisés en trois.   

- La première période a duré environ deux semaines et a été caractérisée par une coulée de lave assez régulière mais légèrement décroissante. Le débit est passé de 7-8 m³ / s à 4-5 m³ / s en deuxième semaine.   

- La deuxième période, qui a également duré deux semaines, a été caractérisée par l'ouverture de nouvelles éruptions au nord des cratères d'origine. Le débit de lave était assez variable, de l'ordre de 5 à 8 m³ / s.

- Au cours de la troisième période, les trois dernières semaines, un cratère a dominé et presque toute la lave en est sortie. La coulée de lave a quelque peu augmenté pendant cette période. L'augmentation a été importante la semaine dernière et maintenant l'éruption est beaucoup plus importante qu'elle ne l'a été jusqu'à présent. 

Au 10 mai, les émissions sont de 10 à 11 mille tonnes / jour de CO2, 4000-5000 tonnes / jour de SO2 et environ 10 tonnes / jour de fluorure d'hydrogène (d'acide fluohydrique anhydre)

Eruption de Fagradalsfjall - paramètres de surface, volume, décharge, géochimie, et émissions de gaz au 10 mai 2021 - Jarðvísindastofnun Háskólans

Eruption de Fagradalsfjall - paramètres de surface, volume, décharge, géochimie, et émissions de gaz au 10 mai 2021 - Jarðvísindastofnun Háskólans

Les dernières données sur la taille des coulées de lave et de lave sont basées sur les vols entre 12 et 13h le 10 mai 2021  

 Il y a eu une augmentation significative de la coulée de lave à Fagradalsfjall la semaine dernière. Le débit moyen sur la période est de 13 m³ / s, ce qui est bien plus que les presque 8 m³ / s mesurés début mai. (voir 3° encart des paramètres, ci-dessus)

Sources : Jarðvísindastofnun Háskólans

Le RSAM pour la nuit du 10 mai 2021 depuis les stations de la péninsule de Reykjanes. Le comportement rythmique reflète la fontaine de lave (jusqu'à 300 m au-dessus du sol !) qui se produit au rythme de 8 x / heure environ. L'éruption est toujours en cours.

Source : Kristín Jónsdóttir / IMO/ Twitter

 

Fagradalsfjall - RSAM du 10.05.2021 - Doc. Kristín Jónsdóttir / IMO/ Twitter

Fagradalsfjall - RSAM du 10.05.2021 - Doc. Kristín Jónsdóttir / IMO/ Twitter

Péninsule de Reykjanes - le site éruptif et le champ de lave au 11.05.2021 - image  Sentinel-2 L1C bands 12,11,4  - un clic pour agrandir
Péninsule de Reykjanes - le site éruptif et le champ de lave au 11.05.2021 - image  Sentinel-2 L1C bands 12,11,4  - un clic pour agrandir

Péninsule de Reykjanes - le site éruptif et le champ de lave au 11.05.2021 - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Le chenal ouvert était relativement étroit et long (atteignant une profondeur d'environ 17 km) et la capacité de charge était limitée.

Une augmentation avec le temps indique que le chenal s'élargit, probablement en raison de l'érosion de ses parois. On ne voit pas que la pression dans la source a diminué dans une certaine mesure et donc le débit augmente avec le temps à mesure que le canal se dilate.

 

Sources : Jarðvísindastofnun Háskólans / Magnús Tumi Guðmundsson, Sæmundur Ari Halldórsson et Joaquin M. Belart

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs - photo OVPF 11.05.2021

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs - photo OVPF 11.05.2021

  Piton de La Fournaise - hot spots aux 2 cônes actifs et incandescence de la coulée au niveau des Grandes pentes-  image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 11.05.2021 - un clic pour agrandir
  Piton de La Fournaise - hot spots aux 2 cônes actifs et incandescence de la coulée au niveau des Grandes pentes-  image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 11.05.2021 - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - hot spots aux 2 cônes actifs et incandescence de la coulée au niveau des Grandes pentes- image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 11.05.2021 - un clic pour agrandir

La lente décroissance du trémor initiée au Piton de la Fournaise depuis le 2 mai se poursuit. Son amplitude reste cependant encore significative, atteignant encore 30% de l'amplitude maximum observée durant cette éruption, le 13 avril.

Les deux cônes sont toujours actifs, avec un dégazage et des projections de lave présentes au cône aval.

 

L'OVPF signale un panache de gaz important ce 12 mai , tapissant l'ensemble de l'Enclos. La plus extrême prudence est recommandée.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - l'enclos sous le panache de gaz tapissant - photo OVPF 12.05.2021 / 07h59

Piton de La Fournaise - l'enclos sous le panache de gaz tapissant - photo OVPF 12.05.2021 / 07h59

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 12.05.2021 / 08h17 - webcam pano / OVPF

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 12.05.2021 / 08h17 - webcam pano / OVPF

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog