Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Reventador - explosion et coulée pyroclastique du 04.05.2021 / 11h10 UTC - webcam  IGEPN

Reventador - explosion et coulée pyroclastique du 04.05.2021 / 11h10 UTC - webcam IGEPN

Des émissions de gaz et de cendres ont été observées au Reventador, entre 600 et 1200 mètres au-dessus du niveau du cratère, dans une direction nord-est, nord-ouest et sud-est, confirmée par le VAAC Washington
Aucune alerte thermique n'a été enregistrée au cours des dernières 24 heures.

Des explosions ont été observées, ainsi que del'incandescence
dans le cratère et le roulement des blocs jusqu'à 500 mètres sous le sommet sur le flanc sud.
De plus, la descente d'une coulée pyroclastique a été observée jusqu'à 400 mètres sous le sommet, sur le flanc sud-ouest ce 4 mai 2021 à 6h10 locale / 11h10 UTC.

 

Source : IGEPN

 Geldingadalur, évent #5 - 04.05.2021  / 17h30 - webcam langihryggur N

Geldingadalur, évent #5 - 04.05.2021 / 17h30 - webcam langihryggur N

L'éruption de Fagradalsfjall se poursuit à travers un cratère principal. Le cratère actif est au niveau de la cinquième ouverture de fissure le 13 avril. Son activité a changé vers minuit le 2 mai, et a depuis montré un comportement pulsatile. Ces impulsions ont des périodes actives intermittentes de 8 à 12 minutes, avec 1 à 2 minutes de périodes de repos entre les deux. Les impulsions actives commencent par une forte activité de fontaine, avec des fontaines atteignant jusqu'à 100-150 m au-dessus du sol, et certaines encore plus haut.

Compte tenu de ces changements d'activité, la taille de la zone à risque sur le site de l'éruption est en cours de réévaluation.

 

Des bouffées de gaz discrètes provenant de fontaines de lave périodiques à Geldingadalir sont visibles dans une image du satellite NASA Aqua / MODIS le 4 mai. Sous le vent, ils fusionnent en un panache s'étendant sur ~ 500 km de Islande sur la base des données Sentinel5P Tropomi SO2.

Des bouffées de gaz, en lien avec l'activité pulsatile au site éruptif de Geldingadalur , et panache sur 500 km vers le sud-ouest - image satellite NASA Aqua / MODIS

Des bouffées de gaz, en lien avec l'activité pulsatile au site éruptif de Geldingadalur , et panache sur 500 km vers le sud-ouest - image satellite NASA Aqua / MODIS

Le flux de lave de la semaine dernière (26 avril - 3 mai) a été en moyenne de 7,5 m³ / s. Il s'agit d'un nombre légèrement plus élevé que celui obtenu la semaine dernière par rapport à celui de la semaine précédente. Il n'y a donc aucun signe que l'éruption cède.
Le volume des éruptions a maintenant atteint 23 millions de mètres cubes et la superficie de la lave est de 1,41 km². Le plus grand changement la semaine dernière est dans la dépression entre Stórahrút et les bosses à l'est de Geldingadalur et dans la langue de lave de Geldingadalur jusqu'à Meradalur.

 

Sources: IMO, RUV, Univ. Iceland, webcam langihryggur N, Ragnar Heiðar Þrastarson.

 Paramètres de l'éruption à Fagradalsfjall au 03.05.2021 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Paramètres de l'éruption à Fagradalsfjall au 03.05.2021 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Eruption à Fagradalsfjall - Etendue des coulées de lave au04.05.2021 - Doc. Ragnar Heiðar Þrastarson

Eruption à Fagradalsfjall - Etendue des coulées de lave au04.05.2021 - Doc. Ragnar Heiðar Þrastarson

Eruption à Fagradalsfjall  / Krisuvik - anomalies thermique au 05.05.2021 / 03h10 (en baisse légère) - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Eruption à Fagradalsfjall / Krisuvik - anomalies thermique au 05.05.2021 / 03h10 (en baisse légère) - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Un survol en ULM réalisé ce 4 mai au matin par une équipe de l'observatoire du Piton de La Fournaise a permis de confirmer que les deux cônes étaient toujours actifs ; des projections de lave n’étaient visibles ce matin qu’au niveau du plus petit cône en aval, alors qu’un lac de lave était toujours bien présent au niveau du cône le plus imposant en amont .

L’écoulement de la lave à la sortie des bouches éruptives, se fait essentiellement en tunnels et ce presque jusqu’à la limite supérieure des grandes pentes, où des résurgences de lave sont visibles en surface. Le front de coulée continue sa lente progression dans le haut des Grandes Pentes. En 24h le front de coulée a progressé de 180 m environ, et se situait ce matin aux alentours de 1.500 m d’altitude.

Comme observé lors des deux derniers jours, des incendies dans la végétation située au pied du rempart et au front de coulée ont été observés.

Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (région des Plaines) La légère inflation (gonflement) de la zone sommitale et de la base du cône terminal se confirme.

 

Source : OVPF communiqué 04.05.2021

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs et dégazage sur les coulées en tunnel de lave - photo OVPF 04.05.2021 /  09h loc - 05h TU

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs et dégazage sur les coulées en tunnel de lave - photo OVPF 04.05.2021 / 09h loc - 05h TU

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs, avec leur "lac de lave" - dégazage plus important au cône aval - photo OVPF 04.05.2021 /  09h loc

Piton de La Fournaise - les 2 cônes actifs, avec leur "lac de lave" - dégazage plus important au cône aval - photo OVPF 04.05.2021 / 09h loc

Piton de La Fournaise - l'éruption se poursuit ce 5 mai, avec toujpours un dégazage plus important au cône aval - webcam panoramique OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - l'éruption se poursuit ce 5 mai, avec toujpours un dégazage plus important au cône aval - webcam panoramique OVPF - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog