Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Une éruption du mont Sinabung, au nord de Sumatra le 7 mai 2021 à 09h08 WIB, avec un panache de cendres observé à ± 2800 m au-dessus du sommet (± 5260 m au-dessus du niveau de la mer). - photo Magma Indonesia

Une éruption du mont Sinabung, au nord de Sumatra le 7 mai 2021 à 09h08 WIB, avec un panache de cendres observé à ± 2800 m au-dessus du sommet (± 5260 m au-dessus du niveau de la mer). - photo Magma Indonesia

Ce 7 mai 2021, Magma Indonesia rapporte 2 éruptions au Sinabung entre 00 et 12 h.

La sismicité est caractérisée par :

- 2 séismes d'éruption, d'une amplitude de 55 et 120 mm, durant 210 et 356 sec.

- 116 séismes d'effondrement / d'avalanche,

- 4 séismes d'émission et

- un séisme de basse fréquence .

Le niveau d'activité reste inchangé , à 3 / siaga, avec les habituelles zones interdites.

 

Source : Magma Indonesia

Pacaya - survol de surveillance par drone le 06.05.2021  - photo Conred

Pacaya - survol de surveillance par drone le 06.05.2021 - photo Conred

Au Pacaya, l'activité reste principalement effusive.

L'insivumeh observe au cratère Mackenney une fumerolle blanche et bleutée, se déplaçant vers le sud.

L'effusion se poursuit sur la nouvelle fissure du flanc NE ; la coulée de lave descend vers le SO et atteint 2.300 m. de long. Une des coulées ne bouge plus, et une autre avance lentement.

 

De fortes pluies affectent le Guatemala, causant des inondations, des glissements de terrain et des lahars ; Un lahar modéré est signalé au rio Nima et à son affluant le rio Samala , drainage du Santiaguito.

 

Source : Insivumeh

 Piton de La Fournaise - 06.05.2021 / 06h30 TU  - webcam Bert 1

Piton de La Fournaise - 06.05.2021 / 06h30 TU - webcam Bert 1

L’éruption débutée au Piton de La Fournaise le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. L’amplitude du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface), après avoir stagné du 29 avril au 1er mai, a repris sa tendance à lentement décroître depuis le 2 mai. Son amplitude reste cependant significative, atteignant encore 50% de l'amplitude maximum observée durant cette éruption, le 13 avril.

Les deux cônes sont toujours actifs, avec un dégazage qui est toujours plus marqué au niveau du cône le plus en aval ; l’écoulement de la lave à la sortie des bouches éruptives, se fait essentiellement en tunnels et ce presque jusqu’à la limite supérieure des grandes pentes, où des résurgences de lave sont visibles en surface, et le front de coulée continue sa lente progression dans le haut des Grandes Pentes.

Sur les dernières 24 heures, 7 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés, tous localisés à l’aplomb des cratères sommitaux.

Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (région des Plaines) suggérant que la réalimentation profonde se poursuit.

La légère inflation (gonflement) de la zone sommitale se poursuit ce qui témoigne d’une pressurisation du réservoir superficiel en accord avec sa réalimentation par du magma plus profond. Cela confirme l’interprétation déduite des observations des flux de CO2 dans le sol .

 

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - 03.05.20212 / 15h47 - webcam pano / OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - 03.05.20212 / 15h47 - webcam pano / OVPF - un clic pour agrandir

L'activité sismique à La Soufrière de St. Vincent est restée faible depuis le tremblement associé à l'explosion et à la mise en décharge des cendres du 22 avril.
Au cours des dernières 24 heures, seuls quelques tremblements de terre hybrides et volcano-tectoniques de longue période ont été enregistrés et il n'y a eu aucun autre tremblement sismique.
Le volcan continue d'être en état d'agitation.

 

Le gouvernement de Saint-Vincent-et-les Grenadines a abaissé le niveau d'alerte volcanique à La Soufrière à ORANGE sur la base d'une recommandation du Centre de recherche sismique de l'Université des Antilles (UWI-SRC).

Au niveau d'alerte ORANGE, le volcan peut reprendre des explosions avec moins de vingt-quatre heures d'avis. Les lahars (coulées de boue) restent un danger secondaire dangereux et représentent une menace dangereuse pour les vallées fluviales entourant le volcan, y compris Wallibou et Rabacca. Les coulées de boue observées au cours des derniers jours étaient composées de rochers atteignant 5 m. de diamètre. Les scientifiques ont également observé des écoulements de vapeur, qui sont probablement dus au contact et à l'incorporation de dépôts volcaniques chauds. Les Lahars peuvent causer des dommages matériels et des blessures graves aux personnes sur leur chemin.

 

En conséquence, le gouvernement de Saint-Vincent-et-les Grenadines a également décidé que les résidents des communautés de la zone orange de Petit Bordel à Gordon Yard du côté sous le vent de l'île et jusqu'au mont. Les jeunes près de la station-service RUBIS, du côté au vent de l'île, peuvent rentrer chez eux et effectuer des activités normales.

Les communautés de Chateaubelair, Fitz-Hughes et toutes les communautés de la zone de danger du volcan rouge demeurent restreintes.

 

Sources : UWI-SRC, NEMO, SVG

St. Vincent - 05.05.2021 - dépôts de lahar à  Sandy Bay Village. - photo  Jawid Collins, UWITV

St. Vincent - 05.05.2021 - dépôts de lahar à Sandy Bay Village. - photo Jawid Collins, UWITV

Soufrière de St. Vincent - passage en alerte orange le 06.05.2021 - Doc. UWI-SRC

Soufrière de St. Vincent - passage en alerte orange le 06.05.2021 - Doc. UWI-SRC

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog