Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Taal - panache de gaz et vapeur du 21.05.2021, respectivement à 06h09 et 06h11 PST - photos Phivolcs
Taal - panache de gaz et vapeur du 21.05.2021, respectivement à 06h09 et 06h11 PST - photos Phivolcs

Taal - panache de gaz et vapeur du 21.05.2021, respectivement à 06h09 et 06h11 PST - photos Phivolcs

Avec une sismicité assez élevée le 19 mai, caractérisée par 169 séismes volcaniques et 139 épisodes de trémor, on a observé au Taal une remontée de fluides volcaniques générant un panache de 300 m. à 2.000 mètres de haut, le 20 mai, dérivant vers le sud-ouest.

Les émissions de dioxyde de soufre avoisinaient les 3.050 tonnes / jour le 20 maiLa sismicité du 20 était en baisse avec 10 séismes volcaniques et 8 épisodes de trémor.

La température des eaux du cratère principal est de 71,8°C et le pH de 1,59 (mesures du 4 mars). Une inflation lente mais constante est mesurée par GPS et interférométrie, de même qu'une expansion de la région du Taal est toujours enregistrée depuis janvier 2020.

Ces paramètres indiquent une activité magmatique superficielle persistante.

Le 21 mai, le réseau volcanique de Taal n'a détecté aucun tremblement de terre volcanique, mais des tremblements de fond de bas niveau ont persisté depuis le 8 avril 2021. L'activité au cratère principal a été dominée par des remontées de fluides volcaniques chauds dans son lac qui ont généré des panaches atteignant 1,5 kilomètre de haut avant de dériver vers le sud-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre étaient en moyenne de 3.426 tonnes / jour le 21 mai 2021.

 

Le niveau d'alerte 2 (Agitation accrue) est actuellement maintenu sur le volcan Taal, mais des troubles élevés sont récurrents et les conditions du volcan restent instables. DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu'au niveau d'alerte 2, des explosions soudaines à vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer des zones à l'intérieur et autour de TVI.

 

Source : Phivolcs

Kilauea / Halema'uma'u - la surface de lave active est limotée à un petit étang proche de la fissure est, recouvert la plupart du temps par une croûte stationnaire ; la lave refait surface de façon abrupte avec des bulles (image de droite) durant quelques minutes – photos M.Patrick - USGS 05.2021 - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - la surface de lave active est limotée à un petit étang proche de la fissure est, recouvert la plupart du temps par une croûte stationnaire ; la lave refait surface de façon abrupte avec des bulles (image de droite) durant quelques minutes – photos M.Patrick - USGS 05.2021 - un clic pour agrandir

Au Kilauea, l'épanchement de lave de l'évent ouest continue d'alimenter le lac de lave de l'Halama'uma'u dans le cratère par une entrée submergée. La circulation de lave et le naufrage intermittent de la croûte sont confinés à un petit bassin avec de rares débordements, et la lave n'a pas suinté le long du périmètre du lac au cours de la semaine dernière.

La profondeur totale du lac est de 229 m le 20 mai 2021, mesurée par un télémètre laser continu sur la partie ouest du lac près de la zone d'évent ouest, et est inchangée depuis le 11 mai. La croûte de lave est stagnante et solidifiée recouvrant 99% de la surface du lac mesurée par cartographie thermique le 13 mai.

La lave de surface active à Halema'uma'u, au sommet du Kīlauea, est maintenant limitée à un petit étang de lave près de la fissure occidentale. Normalement, l'étang de lave est recouvert d'une croûte stationnaire, comme le montre l'image ci-dessous à gauche. Parfois, l'étang refait surface brusquement avec de la lave fluide, avec un naufrage des plaques crustales et un bouillonnement abondant, illustré par l'image de droite. Le processus de re-surfaçage ne prend que quelques minutes.

Les inclinomètres installés au sommet ont enregistré des changements mineurs au cours des dernières 24 heures. La sismicité reste stable, avec des tremblements élevés.

Les taux d'émission de dioxyde de soufre restent légèrement élevés à 100 tonnes par jour, mesurés pour la dernière fois le 18 mai.

 

Source : HVO-USGS

Kilauea / Halema'uma'u  - évolution du lac de l'Halama'uma'u entre le 13 avril et le 19 mai 2021 - images à la caméra thermique par M.Patrick - USGS - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - évolution du lac de l'Halama'uma'u entre le 13 avril et le 19 mai 2021 - images à la caméra thermique par M.Patrick - USGS - un clic pour agrandir

La Fournaise n'a pas dit son dernier mot : l’éruption débutée le 09/04/2021 à 19h (apparition du trémor) se poursuit. Depuis hier une légère augmentation de l’amplitude du trémor volcanique (indicateur d’une émission de lave en surface) accompagne les gas-pistons.

Piton de La Fournaise  -  Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique) depuis le 09.04.2021 sur la station sismologique FOR au 21.05.2021   - OVPF

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique) depuis le 09.04.2021 sur la station sismologique FOR au 21.05.2021 - OVPF

Le traitement des données de cohérence des données satellitaires InSAR montrent que les contours de coulée n’ont que très peu évolué entre le 7 et le 16 Mai , confirmant la baisse d’activité et une activité se focalisant principalement en tunnels de lave. L’activité en tunnel de lave favorise l’épaississement du champ de lave existant plutôt que sa propagation.

Sur les dernières 24 heures, 2 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés, localisés à l’aplomb des cratères sommitaux.

Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (région des Plaines). L’inflation de l’édifice se poursuit .

 

Source : OVPF – communiqué du 21,05,2021 / 14h00

Piton de La Fournaise : Evolution des contours des coulées de lave au cours du temps. Les contours ont été déterminés à partir du traitement  d’images aériennes par stéréophotogrammétrie ou par l’analyse des données de cohérence des acquisitions InSAR (©OVPF�IPGP-OPGC-LMV-OI2/ISDeform). - - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise : Evolution des contours des coulées de lave au cours du temps. Les contours ont été déterminés à partir du traitement d’images aériennes par stéréophotogrammétrie ou par l’analyse des données de cohérence des acquisitions InSAR (©OVPF�IPGP-OPGC-LMV-OI2/ISDeform). - - un clic pour agrandir

Dans l'après-midi du 20 mai, les caméras de surveillance montrent que le flux le long de la Sciara del Fuoco du Stromboli est toujours alimenté. Par ailleurs, l'activité de projection /spattering se poursuit dans le secteur Nord et parfois aussi dans le secteur Centre-Sud.

 Stromboli - coulée de lave dans la Sciara del Fuoco le 19.05.2021  - photo INGV vulacni / Massimo Pompilio

Stromboli - coulée de lave dans la Sciara del Fuoco le 19.05.2021 - photo INGV vulacni / Massimo Pompilio

Stromboli - coulée de lave dans la Sciara del Fuoco le 20 mai 2021, respectivement à 5h45 et 12h09 - webcam INGV - un clic pour agrandir Stromboli - coulée de lave dans la Sciara del Fuoco le 20 mai 2021, respectivement à 5h45 et 12h09 - webcam INGV - un clic pour agrandir

Stromboli - coulée de lave dans la Sciara del Fuoco le 20 mai 2021, respectivement à 5h45 et 12h09 - webcam INGV - un clic pour agrandir

Cette activité s'est poursuivi en tout début de journée le 21 mai.
Des épisodes explosifs discontinus sont observés à des moments plus intenses.
La tendance au tremblement continue de montrer des oscillations entre les valeurs moyennes-élevées et moyennes-basses. En ce qui concerne l'ampleur des séismes d'explosion, il y a une légère tendance à la hausse par rapport à ce qui avait été observé précédemment. (INGV 21.05 / 00h30 heure locale)
Aucun changement significatif n'est observé dans les signaux de déformation du sol provenant des réseaux GNSS et clinométriques.

En milieu de matinée, l'INGV signale que le flux le long de la Sciara del Fuoco est moins alimenté et le front le plus avancé n'atteint plus la côte, et se situe à environ 300 m d'altitude. L'activité de projection /spattering se poursuit dans les secteurs Nord et Centre-Sud. Des épisodes explosifs discontinus sont observés à des moments plus intenses.
La tendance du trémor a montré principalement des valeurs moyennes-basses. Dans la trace sismique, des événements explosifs d'amplitude modeste sont reconnus.
Les signaux des réseaux GNSS et de surveillance clinométrique de la déformation du sol ne montrent pas de changements significatifs.

 

Sources : INGV OE & INGV vulcani

Stromboli - Anomalies thermiques au 20.05.2021 / 00h55 - Mirova _MODIS_Latest10NTI

Stromboli - Anomalies thermiques au 20.05.2021 / 00h55 - Mirova _MODIS_Latest10NTI

Stromboli - 21.05.2021 / 12h10 - webcam INGV

Stromboli - 21.05.2021 / 12h10 - webcam INGV

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog