Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Taal - panaches du 17.05.2021 - photo CNNPH Armée Philippines -  Marcello Teofilo

Taal - panaches du 17.05.2021 - photo CNNPH Armée Philippines - Marcello Teofilo

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de surveillance du volcan Taal a enregistré deux cent quatre-vingt-huit (288) tremblements de terre volcaniques, dont trente-neuf (39) tremblements de terre volcaniques de basse fréquence et deux cent quarante-neuf (249) événements de trémor volcanique d'une durée d'un ( 1) à vingt (20) minutes, et un tremblement de fond de bas niveau qui persiste depuis le 8 avril 2021.

La plupart de ces tremblements de terre étaient très peu profonds et générés à moins de cinq (5) kilomètres sous l'île du volcan Taal ou TVI et au nord-est du lac Taal.

Des remontées de fluides volcaniques chauds dans le lac du cratère principal et un dégazage actif des fumerolles du cratère principal qui ont produit des panaches chargés de vapeur de 300 mètres de haut ont été observés depuis le lever du jour. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 2.214 tonnes / jour le 17 mai 2021.

La surveillance électronique de l'inclinaison a enregistré une légère mais très brusque inflation de l'île du volcan Taal qui a commencé hier, tandis que les paramètres de déformation du sol à plus long terme provenant de l'inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR continuent d'enregistrer une inflation et une expansion très lentes et régulières de la région de Taal qui ont commencé après l'éruption de janvier 2020.

Ces paramètres indiquent une activité magmatique persistante à de faibles profondeurs sous l'édifice.


Le niveau d'alerte 2 (Agitation accrue) est actuellement maintenu sur le volcan Taal, mais des troubles élevés sont récurrents et les conditions du volcan restent instables. DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu'au niveau d'alerte 2, des explosions soudaines à vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer des zones à l'intérieur et autour de TVI.

 

Source : Phivolcs notice of elevated unrest at Taal Volcano. 18,05,2021

 Taal - trémor et séismes de basse fréquence du 17.05.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - trémor et séismes de basse fréquence du 17.05.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - localisation du trémor et des séismes de basse fréquence  du 17.05.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - localisation du trémor et des séismes de basse fréquence du 17.05.2021 - Doc. Phivolcs

L'INGV rapporte que l'amplitude du trémor volcanique du Stromboli a atteint des valeurs moyennes-basses, confirmant la tendance fluctuante entre les valeurs moyennes-basses et moyennes-élevées constatées ces derniers jours.
Dans le même temps, l'amplitude des signaux VLP et le séisme d'explosion se maintiennent à des valeurs basses.
L'activité de projection/ spattering est restée pratiquement inchangée. À partir de 13h00 UTC et pendant environ une heure, il y a eu une légère augmentation de l'intensité et de la fréquence des
explosions uniques dans les secteurs nord et centre-sud.
Il n'y a pas de changement significatif dans la série chronologique des réseaux de surveillance des déformations du sol.

 

Source : INGV OE -  Communications 17.05.2021

Stromboli - activité strombolienne et de spattering du 17.05.2021 - photos INGV OE

Stromboli - activité strombolienne et de spattering du 17.05.2021 - photos INGV OE

Stromboli - activité strombolienne et de spattering du 17.05.2021 - photos INGV OE

Stromboli - activité strombolienne et de spattering du 17.05.2021 - photos INGV OE

A Fagradalsfjall, l'activité semble se maintenir avec des fontaines de lave pulsatiles, et de fortes émissions de gaz volcaniques.

Il a été décidé hier de poursuivre la construction des fortifications qui doivent empêcher la lave de couler de la vallée anonyme jusqu'à Nátthaga.

Fannar Jónasson, maire de Grindavík, a décidé de les surélever d'après les normes prévues : voir le schéma , d'une part jusqu'à un volume de 8.400 m³, d'autre part jusqu'à un volume de 12.400 m³ – sana autre précisions pour l'instant

 

Sources : mbls & Óróapúls

Fagradalsfjall -  Site éruptif et barrages - photo 17.05.2021 / 06h05 Egill Ibsen via Óróapúls

Fagradalsfjall - Site éruptif et barrages - photo 17.05.2021 / 06h05 Egill Ibsen via Óróapúls

Fagradalsfjall - Schéma d'installation des barrages - Doc. mbls / 17.05.2021

Fagradalsfjall - Schéma d'installation des barrages - Doc. mbls / 17.05.2021

Fagradalsfjall / évent #5 - activité du 18.05.2021 / 06h50  - webcam_langihryggur N

Fagradalsfjall / évent #5 - activité du 18.05.2021 / 06h50 - webcam_langihryggur N

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, c’est-à-dire avec l’enregistrement d’une moyenne de 37 explosions quotidiennes , avec des colonnes de cendres et de gaz jusqu’à 3,5 km d’altitude au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives .

Sabancaya - rapport d'activité entre le 10 et le 15.05.2021 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - rapport d'activité entre le 10 et le 15.05.2021 - Doc. I.G.Peru

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 733 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Une moyenne de 37 explosions a été enregistrée quotidiennement . Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans l’Ouest , l’Est , et le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes comprises entre M1,0 et M3,8. 

Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ).  

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 8 anomalies thermiques ( valeur maximale de 14 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan . La défense civile de la province de Caylloma rapporte de légères chutes de cendres dans le district de Chivay et dans Achacota .

Le niveau d'alerte reste orange, assorti d'une zone interdite de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog