Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une série d'explosions a été observée au complexe Nevados de Chillan le 2 mai 2021 ; elles ont généré des coulées pyroclastiques d'effondrement sur 400 mètres depuis le cratère sur le flanc nord-est et entraîné le destruction partielle du dôme dans le cratère Nicanor.

Le 5 mai, l'extrusion d'une nouvelle coulée de lave / L6 est mentionnée, qui a avancé de 100 mètres depuis le bord du cratère sur le flanc nord-est.

Les mesures effectuées à la caméra thermique montre une température de 278°C.

Un nouveau foyer de chaleur est mesuré dans une zone adjacente à la coulée L5, à 307°C.

Cette coulée L5 sur le flanc nord est alimentée par des matériaux frais et montre une température de 208°C.

Nevados de Chillan - les coulées de lave L5 et L6, et les dépôts pyroclastiques - Doc. Sernageomin 05.05.2021

Nevados de Chillan - les coulées de lave L5 et L6, et les dépôts pyroclastiques - Doc. Sernageomin 05.05.2021

Nevados de Chillan - températures relevées le 05.05.2021 - Caméra thermique / Sernageomin

Nevados de Chillan - températures relevées le 05.05.2021 - Caméra thermique / Sernageomin

En parallèle, les émissions de dioxyde de soufre sont soutenues depuis le mois de mars 2021, avec des valeurs maximales de 1.800 tonnes/jour, des explosions ponctuelles, cohérentes avec une augmentation des anomalies thermiques de VRP maximum 29 MW.

Les données de déformation montre une inflation de max. 0,8 cm / mois, observées depuis fin mars.

 Nevados de Chillan - 05.05.2021 / 14h43 - Sentinel-2 bands 12,11,8A & Modis thermal volcanic activity - Doc. Mirova

Nevados de Chillan - 05.05.2021 / 14h43 - Sentinel-2 bands 12,11,8A & Modis thermal volcanic activity - Doc. Mirova

Les conditions météorologiques de ce mercredi 5 mai ont permis d'observer

clairement l'activité éruptive, qui est toujours caractérisée par des explosions de cendres et l'extrusion de lave. De plus, un rapport d'activité volcanique spécial rapporte l'occurrence d'une explosion énergétique, avec un déplacement réduit de 504 cm2, à 16 h 10 heure locale, qui a généré une colonne éruptive d'environ 320 m au-dessus du cratère. Le corps maintient l'alerte technique JAUNE.

Nevados de Chillan -explosion et panache de cendres /gaz du 05.05.2021 / 16h10 - Sernageomin

 

Source: REAV Sernageomin

Il y a eu un léger changement dans les mesures du trémor sismique à Fagradalsfjall le 5 mai peu avant 4h30. Le rythme était le même jusque-là, avec environ 10 min entre les jets de lave. Mais le 5 au matin, environ une demi-heure s'est écoulée entre de puissants jets de lave.

À 5 h 40, une fontaine de lave inhabituellement élevé a dépassé le cadre de la webcam RÚV. Elle semble estimée à plus de 460 m. (IMO sur Twitter)

Du fait de la puissance des fontaines et des bombes éjectées à grande distance, la police de Suðurnes a défini de nouvelles zones de danger, agrandies en cas de vent supérieur à 15 m/s.

 élargissement de la zone de danger - Doc. 04.05.2021 Un. Islande via police à Suðurnes - un clic pour agrandir

élargissement de la zone de danger - Doc. 04.05.2021 Un. Islande via police à Suðurnes - un clic pour agrandir

Eruption de l'évent 5 / Fagradalsfjall - irrégularités dans le trémor du 05.05.2021 ( à droite du diagramme) - Doc. IMO

Eruption de l'évent 5 / Fagradalsfjall - irrégularités dans le trémor du 05.05.2021 ( à droite du diagramme) - Doc. IMO

 Geldingadalur -  Fontaine de lave à plus de 460 m le 05.05.2021 / 05h40  - Webcam RUV

Geldingadalur - Fontaine de lave à plus de 460 m le 05.05.2021 / 05h40 - Webcam RUV

Péninsule de Reykjanes  - Colonne de SO2 après la grande fontaine de lave le 05.05.2021 / 12h30-12h31 TU  - image Sentinel-5P Tropomi,  via Simon Carn

Péninsule de Reykjanes - Colonne de SO2 après la grande fontaine de lave le 05.05.2021 / 12h30-12h31 TU - image Sentinel-5P Tropomi, via Simon Carn

Des matériaux incandescents ont atterri dans la mousse au sud-ouest du cratère et y ont déclenché un incendie dégageant de la fumée.

Le flux de lave la semaine dernière a été en moyenne de 7,5 mètres cubes par seconde. Le débit a été légèrement plus élevé que la semaine dernière mais similaire à la semaine précédente. L'Institut des sciences de la Terre affirme qu'il n'y a aucun signe que l'éruption cède.(voir les paramètres dans l'article d'hier) 

 

Sources : IMO, UN.Iceland, RUV, webcams RUV & langihryggur N

 Péninsule de Reykjanes - le champ de lave relativisé en surface - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 04.05.2021 - un clic pour agrandir

Péninsule de Reykjanes - le champ de lave relativisé en surface - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 04.05.2021 - un clic pour agrandir

Fagradalsfjalll - étendue des coulées de lave et zones de haute température par Sentinel-2 le 04.05.2021 , respectivement en IR, en couleurs naturelles bands 4,3,2 et en bands 12,11,8A (comme sur la photo du dessus) - un clic pour agrandir
Fagradalsfjalll - étendue des coulées de lave et zones de haute température par Sentinel-2 le 04.05.2021 , respectivement en IR, en couleurs naturelles bands 4,3,2 et en bands 12,11,8A (comme sur la photo du dessus) - un clic pour agrandirFagradalsfjalll - étendue des coulées de lave et zones de haute température par Sentinel-2 le 04.05.2021 , respectivement en IR, en couleurs naturelles bands 4,3,2 et en bands 12,11,8A (comme sur la photo du dessus) - un clic pour agrandir

Fagradalsfjalll - étendue des coulées de lave et zones de haute température par Sentinel-2 le 04.05.2021 , respectivement en IR, en couleurs naturelles bands 4,3,2 et en bands 12,11,8A (comme sur la photo du dessus) - un clic pour agrandir

 L'activité se poursuit  dans Geldingadalur avec de plus petites fontaines de lave - webcam_langihryggur N 05.05.2021 / 10h30

L'activité se poursuit dans Geldingadalur avec de plus petites fontaines de lave - webcam_langihryggur N 05.05.2021 / 10h30

Vidéo à lire tant qu'elle reste en ligne, montrant les variations morphologiques du cratère sud-est de l'Etna

– 1° partie depuis décembre 2020

– 2° partie : depuis 2010 à nos jours.

Doc. Passione Etna / Antonio di Luca

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog