Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A l'Etna, le 24 mai 2021, à partir de 18h58 UTC, la reprise d'une activité strombolienne au cratère SE est observée ; Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction ENE.
Simultanément à la reprise de l'activité strombolienne, on observe une augmentation soudaine de l'amplitude moyenne du trémor volcanique, qui a atteint des valeurs moyennes-élevées ... on va vers le 21 ° paroxysme !
La localisation du centre de gravité des sources du trémor volcanique se situe dans la zone du cratère SE à une altitude d'environ 2800 m slm .. Également à 18h58 UTC, il y a une augmentation à la fois du taux d'occurrence des infrasons événements et dans leur ampleur. Les événements sont situés dans la zone du cratère SE.
Les réseaux de surveillance de la déformation des sols ne présentent pas de variations significatives.

 Etna SEC - 24.05.2021 - fontaine de lave, vue de Marina di Riposto  - photo Gio Giusa - un clic pour agrandir toutes les photos

Etna SEC - 24.05.2021 - fontaine de lave, vue de Marina di Riposto - photo Gio Giusa - un clic pour agrandir toutes les photos

Vers 20h10 UTC, on observe une nouvelle augmentation de l'amplitude moyenne du trémor volcanique, qui en quelques minutes atteint des niveaux très élevés. Le centre de gravité des sources de trémor volcanique continue d'être situé dans la région du cratère SE à une altitude d'environ 2700 m s.l.m.


A environ 20h25 UTC, l'activité strombolienne au cratère SE s'est transformée en fontaine de lave avec la formation d'un nuage éruptif qui se disperse conformément au modèle de prévision dans le direction ENE. La colonne éruptive a atteint 7.000 mètres asl. lors du Fountaining.

Etna SEC - fontaine de lave - photo INGV 24.05.2021

Etna SEC - fontaine de lave - photo INGV 24.05.2021

 Etna SEC - 24.05.2021 / 22h23  - Fontaine de lave;  la brume en couche stratifiée est due à des incendies - photo Boris Behncke

Etna SEC - 24.05.2021 / 22h23 - Fontaine de lave; la brume en couche stratifiée est due à des incendies - photo Boris Behncke

Une diminution de valeur des paramètres commence vers 21h45 UTC, et l'INGV annonce à 22h07 UTC la fin de l'activité en fontaine de lave. Une coulée de lave est observée qui se propage dans une direction sud-ouest.

 

Sources : INGV OE & INGVvulcani – photos INGV, Boris Behncke et Gio Giusa

Etna - fluctuations du trémor au 25.05.2021 / 09h - Doc. INGV OE

Etna - fluctuations du trémor au 25.05.2021 / 09h - Doc. INGV OE

Retour sur l'éruption du Nyiragongo, qui a débuté le 22 mai vers 18h15 heure locale (16h15 UTC). Au début de l'éruption, la lave a coulé vers l'est et a coupé la route N2 (Goma-Rutshuru) près de Kibati. Ensuite, une nouvelle coulée de lave s'est dirigée vers le sud et a atteint des zones habitées à Buhene. Cette coulée de lave s'est arrêtée à 1,25 km de l'aéroport international de Goma dans la nuit du 22 au 23 mai.

Comme enregistré sur le réseau sismique KivuSNet et le réseau géodésique KivuGNet maintenu par GVO, ECGS / MNHN et MRAC, aucun précurseur ne s'est produit avant l'ouverture des fissures éruptives sur les flancs du volcan. Ce manque de précurseurs a empêché toute prévision.

Nyiragongo - Activité sismique du 22.05.2021 -  Nyiragongo - Décompte horaire automatique des tremblements de terre de courte période (SP) et hybrides au cours des 3 derniers jours (à partir de minuit le 22 mai; dernière mise à jour le 24 mai à 16:54 UTC) Chaque barre est un compte horaire. Les premiers pics sismiques et acoustiques le 22 mai vers 16h15 UTC se sont produits presque simultanément avec les premières observations visuelles de l'éruption en surface, observées entre 16h00 et 17h00 UTC. - Doc. https://georiska.africamuseum.be/ Benoit Smets

Nyiragongo - Activité sismique du 22.05.2021 - Nyiragongo - Décompte horaire automatique des tremblements de terre de courte période (SP) et hybrides au cours des 3 derniers jours (à partir de minuit le 22 mai; dernière mise à jour le 24 mai à 16:54 UTC) Chaque barre est un compte horaire. Les premiers pics sismiques et acoustiques le 22 mai vers 16h15 UTC se sont produits presque simultanément avec les premières observations visuelles de l'éruption en surface, observées entre 16h00 et 17h00 UTC. - Doc. https://georiska.africamuseum.be/ Benoit Smets

Ce 25 mai, l'activité de surface a cessé. Cependant, un essaim sismique en cours avec plusieurs séismes puissants (M3-4 et un M5) sont toujours enregistrés sur le réseau sismique KivuSNet. Selon le service antisismique du Rwanda, l'épicentre se trouvait sur la rive nord du lac Kiwu, à quelques kilomètres de l'agglomération Goma / Gisenyi. Il a atteint la magnitude 5,1. Au début, il n'y avait aucune information sur la profondeur.

Les conséquences de la série de tremblements de terre, qui dure depuis hier et qui a commencé immédiatement après l'éruption du mont Nyiragongo samedi soir, sont graves pour les villes et les environs immédiats: plusieurs bâtiments se sont effondrés à Gisenyi et dans le district adjacent de Rubavu, et bien d'autres a été endommagé. Le nouveau tremblement de terre de lundi a aggravé la situation.

Plusieurs personnes sont mortes dans la ville à la suite de l'effondrement de bâtiments, selon des journalistes locaux.

 

Source : Benoit Smet , via https://georiska.africamuseum.be/

La progression de la sismicité de la première fissure éruptive au pied du Nyiragongo au sud de Goma (RDC) / Gisenyi (Rwanda) est clairement visible. -  a) Zones de comptage des événements sismiques et séismes localisées automatiquement les 22, 23 et 24 mai 2021 (dernière mise à jour le 24 mai à 16h50 UTC); b) Une autre représentation de la carte de localisation automatique du séisme les 22, 23 et 24 mai (dernière mise à jour le 24 mai à 16h50 UTC) où l'échelle de couleurs correspond à l'heure d'origine de chaque événement. - Doc. https://georiska.africamuseum.be/

La progression de la sismicité de la première fissure éruptive au pied du Nyiragongo au sud de Goma (RDC) / Gisenyi (Rwanda) est clairement visible. - a) Zones de comptage des événements sismiques et séismes localisées automatiquement les 22, 23 et 24 mai 2021 (dernière mise à jour le 24 mai à 16h50 UTC); b) Une autre représentation de la carte de localisation automatique du séisme les 22, 23 et 24 mai (dernière mise à jour le 24 mai à 16h50 UTC) où l'échelle de couleurs correspond à l'heure d'origine de chaque événement. - Doc. https://georiska.africamuseum.be/

 Nyiragongo - Modifications au cratère sommital - 23.05.2021 / 19h28 - Doc. Capella Space / IPGP

Nyiragongo - Modifications au cratère sommital - 23.05.2021 / 19h28 - Doc. Capella Space / IPGP

Commenter cet article

Juste 25/05/2021 12:25

Merci de vos toujours tres jolies photos. Etna, tres tres belles. Et la vue aerienne de Goma montre bien l'etendue de la coulée. Longue vie a ce blog.

Articles récents

Hébergé par Overblog