Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A partir d'environ 11h30 UTC le 12 juin 2021 , une augmentation de l'intensité et de la fréquence de l'activité strombolienne est observée au niveau du cratère sud-est de l'Etna, qui produit une émission de cendres discontinue qui est dispersée dans la zone du sommet.
A partir d'environ 11h30 UTC, l'amplitude moyenne du trémor volcanique a montré une nette augmentation et vers 12h15 UTC, elle a atteint la plage haute ; à l'heure actuelle, le paramètre montre encore une nette tendance à l'augmentation. Le centroïde des sources de tremor volcaniques est situé dans la zone du cratère sud-est à une altitude de 2900 à 3000 m au-dessus du niveau de la mer. Dans le même temps, l'activité infrasonique s'est également intensifiée et montre une nette tendance à l'augmentation, à la fois en termes de taux d'occurrence et dans l'énergie des événements infrasoniques, qui sont situés dans le cratère sud-est.

 Etna SEC  - 12.06.2021 - photo  Rosanna Corsaro via INGV

Etna SEC - 12.06.2021 - photo Rosanna Corsaro via INGV

Une nouvelle augmentation de l'activité strombolienne au cratère sud-est est observée à partir d'environ 12h50 UTC. Selon le modèle de prévision, le nuage éruptif produit par cette activité se disperse dans la direction SO.

De plus, un débordement de lave est observé depuis le flanc sud du cratère sud-est qui s'étend dans une direction sud-ouest. L'amplitude moyenne du trémor volcanique continue de montrer une tendance à l'augmentation, dans la gamme des valeurs élevées. Le centre de gravité de la source du trémor volcanique est situé dans la zone du cratère sud-est à une altitude de 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer.

 Etna SEC - 12.06.2021 / 13h03 - Webcam EMOT / INGV

Etna SEC - 12.06.2021 / 13h03 - Webcam EMOT / INGV

A partir de 19h30 environ l'activité strombolienne du cratère sud-est est passé à une fontaine de lave. Sur la base du modèle de prévision, le nuage éruptif produit par l'activité en cours se disperse vers le sud. En ce qui concerne le débordement de lave, celui-ci est bien alimenté et son front a atteint une altitude d'environ 2800 m d'altitude. De plus, un flux supplémentaire est observé qui s'étend en direction de l'est et qui vers 19h00 UTC a atteint le bord supérieur ouest de la vallée de la Bove.

A partir d'environ 21:15 UTC, l'amplitude moyenne du trémor volcanique a montré une diminution rapide et a atteint la base de la plage de valeurs élevées vers 22:50 UTC. Actuellement, ce paramètre montre une nouvelle tendance à la baisse.

A 23h16 on observe que la fontaine de lave du cratère sud-est a cessé ; à la place, l'activité strombolienne continue.
Le nuage éruptif produit pendant la fontaine s'est dispersé vers le SSE et des nouvelles d'une retombée de matériel volcanique ont été reçues au refuge de Sapienza. Des débordements de lave sont signalés .

La diminution de l'amplitude moyenne du tremor volcanique, rapportée dans le même communiqué de presse, s'est également poursuivie dans les heures suivantes et vers 00h30, le paramètre a atteint la plage des valeurs basses. Actuellement, l'amplitude du tremor montre une tendance stationnaire à l'intérieur de ce niveau. Le centre de gravité des ressorts
du trémor volcanique est localisé dans la zone comprise entre le cratère Bocca Nuova et le cratère sud-est, à une altitude de 2900-3000 m au-dessus du niveau de la mer.

 

Source : INGV OE

 Etna  SEC - Fontaine de lave et coulée le 12.06.2021 / 20h04 - webcam EMOT / INGV

Etna SEC - Fontaine de lave et coulée le 12.06.2021 / 20h04 - webcam EMOT / INGV

Etna SEC - 12.06.2021, la phase principale a commencé au coucher du soleil.- photo Boris Behncke

Etna SEC - 12.06.2021, la phase principale a commencé au coucher du soleil.- photo Boris Behncke

Etna - trémor au 13.06.2021 / 06h - Doc.INGV OE

Etna - trémor au 13.06.2021 / 06h - Doc.INGV OE

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal n'a détecté aucun tremblement de terre volcanique, cependant, un tremblement de fond de faible niveau persiste depuis le 8 avril 2021. L'activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans son lac qui a généré des panaches de 1.500 mètres de haut qui ont dérivé vers le nord-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 9.911 tonnes/jour au 10 juin 2021.

L'activité du cratère principal, dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans son lac, a généré des panaches de 1.000 mètres de haut qui ont dérivé vers le sud-ouest et le nord-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 4.673 tonnes/jour le 11 juin 2021.

Taal - photo sat. de la caldeira et de Volcano Island -  Imagery courtesy of Planet Inc.

Taal - photo sat. de la caldeira et de Volcano Island - Imagery courtesy of Planet Inc.

Le niveau sans précédent de flux de dioxyde de soufre pendant cette période de quiescence sismique met en garde le public non seulement contre la poursuite des troubles magmatiques, mais aussi contre l'impact direct du gaz volcanique sur les populations sous le vent et les économies locales autour du lac Taal ", a déclaré le Phivolcs dans un avis.

 

Le niveau d'alerte 2 (agitation accrue) est actuellement maintenu sur le volcan Taal. DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu'au niveau d'alerte 2, des explosions soudaines à vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer les zones à l'intérieur et autour de TVI. DOST-PHIVOLCS recommande fortement que l'entrée soit strictement interdite dans l'île volcanique de Taal, la zone de danger permanente ou PDZ de Taal, en particulier les environs du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, ainsi que l'occupation et la navigation de plaisance sur le lac Taal.

 

Sources : Phivolcs et Philippine Star

 Nyiragongo - Sentinel-2 bands 12,11,4 du 11.06.2021 (après l'éruption)

Nyiragongo - Sentinel-2 bands 12,11,4 du 11.06.2021 (après l'éruption)

Les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) ont décidé de dégazer le golf de Kabuno sur la côte Nord – ouest du lac Kivu après l’éruption, en mai dernier, du volcan Nyiragongo dont le contact avec le dioxyde de carbone massé dans le golfe pourrait tuer des millions d’habitants de la région.

«le gouvernement est en train de s’atteler pour que le décaissement se fasse rapidement de façon que l’acheminement du matériel qui va permettre que ce dégazage se fasse dans le plus bref délai », a déclaré à l’Agence Anadolu, Didier Budimbu, ministre congolais des hydrocarbures.

Il a chargé l’entrepreneur et expert français Michel Halbwachs pour dégazer le golf de Kabuno.

« Le dioxyde de carbone contenu dans ce golfe est à moins de 20 mètres de la surface. Il suffirait qu’il y ait une flamme, une explosion ça va libérer ce gaz et si le vent n’est pas favorable et qu’il se dirige vers Goma, ce gaz va décimer la population par asphyxie même en plein sommeil », a-t-il affirmé.

Le coût des travaux pour extraire le dioxyde de carbone de ce golfe est de 5,5 millions de dollars, a-t-il estimé.

 

Source : Anadolu Agency

Eruption - June 10, 2021- Traveller In The Whole World

Eruption de Fagradalsfjall :

La coulée de lave de l'éruption de Geldingadalur semble maintenant se diriger en grande partie à la partie orientale de Meradalur, où le champ de lave a commencé à s'épaissir considérablement. Ainsi l'épaisseur de la lave est de 10-12 mètres dans la vallée, mais de 2-3 mètres sur les bords.

L'épaississement de la coulée de lave se produit à la fois à Geldingadalur et à Meradalir. Il y a moins de flux vers Nátthaga.

 

Source :  Þor­vald­ur Þórðar­son / via mbls.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog