Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Ce 4 juin, l'INGV renseigne une faible activité strombolienne intra-cratère qui se poursuit au cratère du Sud-Est de l'Etna ;le débordement de lave généré lors du dernier événement de fontaine de lave se refroidit.

De plus, l'activité explosive intra-cratère au cratère de Bocca Nuova et en même temps, des émissions de cendres occasionnelles sont observées
au cratère nord-est qui se dispersent rapidement dans la zone sommitale.
Du point de vue sismique, les valeurs d'amplitude moyenne du trémor volcanique sont à un niveau moyen-élevé, montrant encore de faibles fluctuations. Le centroïde des sources de trémor volcaniques reste localisé dans la zone du cratère SE à une altitude d'environ 2900 m s.l.m.

Etna - trémor au 05.06.2021 / 06h - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 05.06.2021 / 06h - Doc. INGV OE

Vers 13h30 UTC, les images des caméras de surveillance montrent une augmentation de l'activité strombolienne au niveau du cratère Sud-Est. L'activité produit des émissions de cendres discontinues qui se dispersent rapidement près de la zone sommitale du volcan.
Du point de vue sismique, à partir d'environ 13h30 UTC, on observe que les valeurs d'amplitude moyenne du trémor volcanique sont à un niveau moyen-élevé montrant une nette tendance à l'augmentation. Le centroïde des sources de trémor volcaniques reste localisé dans la zone du cratère SE à une altitude d'environ 2900 m asl.

Etna SEC - 04.06.2021 , respectivement à 16h05, 16h30 et 16h51 - webcams therm. INGV - le 2° halo circulaire est du au soleil qui se couche - un clic pour agrandirEtna SEC - 04.06.2021 , respectivement à 16h05, 16h30 et 16h51 - webcams therm. INGV - le 2° halo circulaire est du au soleil qui se couche - un clic pour agrandir
Etna SEC - 04.06.2021 , respectivement à 16h05, 16h30 et 16h51 - webcams therm. INGV - le 2° halo circulaire est du au soleil qui se couche - un clic pour agrandir

Etna SEC - 04.06.2021 , respectivement à 16h05, 16h30 et 16h51 - webcams therm. INGV - le 2° halo circulaire est du au soleil qui se couche - un clic pour agrandir

A partir d'environ 16h20 UTC, le passage de l'activité strombolienne du cratère Sud-Est à la fontaine de lave peut être observé depuis les caméras de surveillance., le nuage éruptif formé par le
fontaine de lave qui, selon le modèle de prévision, se disperse dans la direction SE, atteint une hauteur d'environ 6500 m d'altitude.

A partir d'environ 17h00 UTC, on observe une diminution rapide des valeurs d'amplitude moyenne du trémor volcanique, qui se placent à un niveau élevé avec une tendance à la diminution.

Vers 17h30 UTC, la fontaine de lave du cratère sud-est s'est progressivement épuisée. Conformément au modèle de prévision, la dispersion concernait le secteur sud-est du volcan. Le personnel de l''INGV sur le terrain signale les retombées des produits à Aci Castello, Tremestieri et Catane (Ognina).

Etna SEC - panache élevé et coulée de lave active - photos Boris Behncke de Tremestrieri
Etna SEC - panache élevé et coulée de lave active - photos Boris Behncke de Tremestrieri

Etna SEC - panache élevé et coulée de lave active - photos Boris Behncke de Tremestrieri

Dans son rapport de 21:22 UTC, l'INGV annonce que l'activité explosive au cratère Sud-Est a cessé, cependant le débordement de lave qui s'étend dans la direction Sud-Ouest ; la coulée de lave est toujours alimentée et le front de coulée se situe à une altitude d'environ 2800 m d'altitude.

 

Source : INGV OE

 Merapi - 04.06.2021 / 11h52 WIB - Magma Indonesia

Merapi - 04.06.2021 / 11h52 WIB - Magma Indonesia

La semaine du 28 mai au 3 juin au Merapi / Java, selon le rapport hebdomadaire du BPPTKG

Des avalanches de nuages chauds se sont produites 7 fois avec une distance de plané maximale de 2 000 m au sud-ouest et enregistrées sur un sismogramme d'une amplitude maximale de 60 mm et d'une durée de 322 secondes.

Des chutes de lave - guguran- ont été observées 44 fois au sud-ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 mètres et 1 fois au sud-est avec une distance de glissement de 600 m.

Le volume du dôme de lave dans le secteur sud-ouest est de 1.325.000 m³ avec un taux de croissance de 11.600 m³/jour.

Merapi - le sommet au 03.06.2021 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - le sommet au 03.06.2021 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - sismicité et déformation au 04.06.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité et déformation au 04.06.2021 - Doc. BPPTKG

L'analyse morphologique de la zone du pic basée sur des photos du secteur sud-est du 3 juin au 28 mai 2021, montre qu'il y a une différence de hauteur du dôme central de 1 m.

L'intensité du séisme de cette semaine est plus élevée que la semaine dernière. - La déformation du mont Merapi, qui a été suivie par EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement des distances de 0,9 cm/jour.

L'alerte reste à 3 / siaga

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur Sud-Sud-Ouest couvrant les rivières Jaune, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih sur un maximum de 5 km et dans le secteur sud-est, la rivière Gendol jusqu'à 3 km.

Merapi - Coulée pyroclastique le 04.06.2021 / 16h05 - photo Babada-2 - Merapi -  - un clic pour agrandir

Merapi - Coulée pyroclastique le 04.06.2021 / 16h05 - photo Babada-2 - Merapi - - un clic pour agrandir

Le 4 juin 2021 à 16h05 WIB une coulée pyroclstique a été enregistré sur un sismogramme d'une amplitude de 50 mm et d'une durée de 113 secondes. plané de 1500 m au sud-ouest.

 

Source : BPPTKG

Fagradalsfjall -  Le point de vue principal pour voir le cratère en éruption (Gónhól) est devenu infranchissable ce 4 juin - photo Kristín Jónsdóttir

Fagradalsfjall - Le point de vue principal pour voir le cratère en éruption (Gónhól) est devenu infranchissable ce 4 juin - photo Kristín Jónsdóttir

L'éruption de Fagradalsfjall se poursuit, et le 4 mai 2021 vers 07 heures, la lave s'écoule autour de Gónhóll et coupe le sentier vers le point d'observation : la zone est devenue une île isolée ...un nouveau kipuka est né !.

 

Le 3 juin, les photos du site éruptif ont des reflets argentés, dus au verre volcanique.

Le verre se forme lorsque le magma se refroidit rapidement et peut prendre de nombreuses formes différentes, des roches scintillantes aux fibres filandreuses, cheveux ou larmes de Pelé.

Le magma se dégazant plus rapidement qu'auparavant, il devient moins visqueux (plus fluide) et se refroidit donc plus rapidement en interaction avec l'air. Le refroidissement rapide fait geler le magma non cristallisé et se transforme en verre volcanique

 

Sources : RUV, mbls, Kristín Jónsdóttir / IMO

Fagradalsfjall -  des reflets argentés sur le cône actif et le champ de lave  ce 3 juin 2021 -  Screenshot RUV live via Iceland Review

Fagradalsfjall - des reflets argentés sur le cône actif et le champ de lave ce 3 juin 2021 - Screenshot RUV live via Iceland Review

Concernant l'éruption au Nyiragongo, les données sismiques enregistrées le 4 juin indiquent une diminution continue du nombre et de la magnitude des tremblements de terre (la plupart d'entre eux ne sont pas ressentis).

Le réseau GPS de l'Observatoire Volcanologique de Goma n'a détecte aucun mouvement de déplacement du magma en dessous de la ville de Goma et le lac Kivu.

Les dernières données satellitaires enregistrées indiquent que le sol a continué à se déformer entre le 27mai et le 2juin.

Toutes fois les relevés des ouvertures des fissures mesurées en ville de Goma n’indiquent pas la déformation depuis le premier juin.

De nouveaux éboulements restent possibles dans le cratère et pourraient provoquer des retombées des cendres dans les régions avoisinantes.

L'évolution favorable de la situation se poursuit même si on ne peut exclure totalement un regain de l'activité. Ceci justifie la poursuite de la surveillance intensive et les réévaluations quotidiennes de la situation effectuées par l'OVG.

 

Sources : O.V.G, Africa Museum Georiska, & ERCC

Communiqué de la Direction générale de l'O.V.G.du 04.06.2021 - un clic pour agrandir

Communiqué de la Direction générale de l'O.V.G.du 04.06.2021 - un clic pour agrandir

Nyiragongo - le cratère effondré et un petit hot spot profond (sans doute gaz chauds) - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 01.06.2021 - un clic pour agrandir

Nyiragongo - le cratère effondré et un petit hot spot profond (sans doute gaz chauds) - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 01.06.2021 - un clic pour agrandir

Goma - rapport sur la situation de l'ERCC / Commission Européenne du 04.06.2021 - un clic pour agrandir

Goma - rapport sur la situation de l'ERCC / Commission Européenne du 04.06.2021 - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Juste 05/06/2021 13:01

Bonjour. Je serai ravi de voir des photos de roches cassees de lave en islande, il me semble que c'est lein de bulles de gaz; egalement des photos des morceaux de verre seraient appreciees.
Un reportage recent sur la Tnt montrait les risques encourus par les Napolitains sur les possibles explosions devastatrices des volcans proches et tres actifs : etna, stromboli, champs phlegreens, qui dans le passé ont atteint presque moscou. Que fait l'Europe sur ce sujet ? On surveille d'accord mais quid si cela arrive ? 3 MILLIONS de personnes a risque...

Articles récents

Hébergé par Overblog