Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

La dernière éruption du Sinabung, sur Sumatra, a eu lieu le 4 juin 2021 et la hauteur de la colonne éruptive n'a pas été observée.
Le 5 juin, le dôme était bien visible ; il était surmonté d'un léger panache de gaz. Merci à Endro pour les photos récentes.

Grâce aux enregistrements sismographiques du 5 juin 2021, il a été enregistré :1 -1 tremblement de terre basse fréquence
- 55 fois le séisme hybride/multiphasé
- 2 fois le tremblement de terre volcanique profond
- 1 séisme tectonique local
- 1 séisme tectonique lointain.

A noter une sismicité différente depuis la mi-mai 2021.

Sinabung - le sommet le 05.06.2021 - photo Endro Rusharyanto

Sinabung - le sommet le 05.06.2021 - photo Endro Rusharyanto

Sinabung - le sommet le 05.06.2021 sous un autre angle- photo Endro Rusharyanto

Sinabung - le sommet le 05.06.2021 sous un autre angle- photo Endro Rusharyanto

Sinabung sismicité au 05.06.2021  - Doc. PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Sinabung sismicité au 05.06.2021 - Doc. PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Le niveau d'activité reste à 3 /siaga. Le dernier VONA a envoyé le code couleur ORANGE, publié le 3 juin 2021, à 20h05 WIB. Les cendres volcaniques ne sont pas observées car elles sont couvertes de brouillard.

La communauté et les visiteurs/touristes ne doivent pas mener d'activités dans les villages relocalisés, ainsi que les emplacements dans un rayon radial de 3 km du sommet du mont Sinabung, ainsi qu'un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur sud-est, et 4 km pour le secteur nord-est.
En cas de retombées de cendres, il est conseillé aux gens de porter des masques lorsqu'ils quittent la maison pour réduire l'impact sur la santé des cendres volcaniques et de sécuriser les installations d'eau potable et nettoyer les toits des maisons des cendres volcaniques épaisses afin qu'elles ne s'effondrent pas
Les personnes qui vivent et vivent près des rivières qui prennent leur source au mont Sinabung doivent rester vigilantes face aux dangers des lahars.



Sources : PVMBG, Magma Indonesia et photos d'endro Rusharyento.

Taal  volcano island - panache de gaz et vapeur - photo archives co ABS-CBN News 24.05.2021

Taal volcano island - panache de gaz et vapeur - photo archives co ABS-CBN News 24.05.2021

Au cours des dernières 24 heures, le réseau sismique du volcan Taal n'a détecté aucun tremblement de terre volcanique, cependant, un tremblement de fond de faible niveau persiste depuis le 8 avril 2021. L'activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans son lac qui a généré des panaches de 500 mètres de haut qui ont dérivé vers le sud-est. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 1 898 tonnes/jour le 5 juin 2021.

L'île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région de Taal gonfle et s'étend très lentement et régulièrement à un rythme décroissant depuis l'éruption de 2020. Ces paramètres indiquent une baisse de l'activité magmatique profonde sous l'édifice.

Malgré l'insistance des autorités locales pour l'abaisser, le niveau d'alerte 2 (agitation accrue) est actuellement maintenu sur le volcan Taal. DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu'au niveau d'alerte 2, des explosions soudaines à vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer les zones à l'intérieur et autour de TVI. DOST-PHIVOLCS recommande fortement que l'entrée soit strictement interdite dans l'île volcanique de Taal, la zone de danger permanente ou PDZ de Taal, en particulier les environs du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, ainsi que l'occupation et la navigation de plaisance sur le lac Taal

 

Sources : Phivolcs et Manilla Times

Cette vue du sommet du Mauna Loa regarde vers le nord-est. Le flanc est du Mauna Kea est à gauche, et North Pit, à l'extrémité nord-est de Moku'āweoweo, est en face - photo HVO-USGS - un clic pour agrandir

Cette vue du sommet du Mauna Loa regarde vers le nord-est. Le flanc est du Mauna Kea est à gauche, et North Pit, à l'extrémité nord-est de Moku'āweoweo, est en face - photo HVO-USGS - un clic pour agrandir

Le volcan Mauna Loa, sur Big island / Hawaii n'est pas en éruption. Le niveau actuel d'alerte volcanique reste à Advisory et le code aviation à Yellow.

Les taux de sismicité au sommet restent légèrement élevés et supérieurs aux niveaux de fond à long terme, avec environ 55 tremblements de terre de faible magnitude sous le Mauna Loa, la plupart concentrés sous le sommet et les flancs d'altitude du volcan. Tous les tremblements de terre de la semaine dernière étaient inférieurs à M3 et se sont produits principalement à des profondeurs inférieures à 8 km (environ 5 mi) sous le niveau du sol.
D'autres flux de données de surveillance du Mauna Loa ne montrent aucun changement significatif dans les taux de déformation ou les modèles qui indiqueraient un risque volcanique accru à l'heure actuelle.
Les concentrations de gaz (inférieures à 2 ppm de SO2) et les températures des fumerolles (inférieures à 100 degrés Celsius) au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du rift sud-ouest restent stables.

 

Source : HVO-USGS

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog