Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A Fagradalsfjall, les variations du trémor ont repris.
Après une demi-journée de pause, l'éruption dans Geldingadalur a pris une meilleure tournure ce 16 juillet. L'éruption a augmenté et a repris correctement à partir de dix heures ce matin. La lave a recommencé à s'écouler du cratère vers Meradalur.

Un avion exploité par le bureau météorologique a survolé la région à plusieurs reprises le 16.07 : l'éruption a augmenté et le cratère se remplit.
Dans une conversation avec mbl.is, un expert en conservation de la nature en poste au bureau météorologique a déclaré qu'on pouvait supposer que la coulée de lave avait un débit d'environ dix mètres cubes par seconde.

 

Source : mbls

 Fagradalsfjall - 17.07.2021 / 02h41 - webcam mbls

Fagradalsfjall - 17.07.2021 / 02h41 - webcam mbls

 Fagradalsfjall - variations du trémor au 17.07.2021 - doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - variations du trémor au 17.07.2021 - doc. Hraun.vedur.is

Une explosion s'est produite à Suwanosejima à 07h58 le 17 juillet, et le panache éruptif s'est élevé à 3.400 m au-dessus du bord du cratère.
Les cendres volcaniques se dispersent au nord-ouest du cratère et une grande quantité de cendres est tombée sur le village de Toshima
De plus, dans la zone allant du cratère à environ 4 km au nord, de petites bombes volcaniques sont emportées par le vent.

 

Source : JMA

 Suwanosejima - panache éruptif du 17.07.2021 vers 08h - webcam JMA

Suwanosejima - panache éruptif du 17.07.2021 vers 08h - webcam JMA

L'activité sismique à La Soufrière, St Vincent est restée faible depuis le trémor associé à l'explosion et l'évacuation des cendres du 22 avril. Au cours des dernières 24 heures, seuls quelques petits tremblements de terre ont été enregistrés.
Les émissions de vapeur persistantes de quelques régions à l'intérieur du cratère continuent d'être la caractéristique observable dominante.
Des anomalies thermiques continuent d'être détectées mais n'indiquent pas qu'un événement explosif est imminent mais qu'il existe une source de chaleur, très probablement provenant d'un petit corps de magma restant, près du fond du cratère sommital.
Des mesures du flux de dioxyde de soufre à La Soufrière ont été réalisées par bateau au large de la côte ouest le 13 juillet, avec l'aide des garde-côtes. Plusieurs traversées ont été réalisées et ont donné un flux moyen de SO2 de 306 tonnes par jour.

Le volcan est au niveau d'alerte ORANGE.

 

Sources : UWI-SRC & NEMO

Soufrière de St. Vincent - Le sommet du volcan et le hautde la vallée du Larakai remplis de dépôts. - photo  Javid Collins, UWI-TV.

Soufrière de St. Vincent - Le sommet du volcan et le hautde la vallée du Larakai remplis de dépôts. - photo Javid Collins, UWI-TV.

Entre le 9 et le 16 juillet, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de la Martinique a enregistré au moins 76 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 0.2. Il y avait eu 41 séismes entre le 2 et le 9 juillet dernier.

Les 76 séismes de cette semaine ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre le niveau de la mer et 1km au-dessus du niveau de la mer. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude.

Ces observations reflètent la dynamique variable des processus d’origine magmatique et hydrothermale à la Montagne Pelée en cohérence avec son regain d’activité depuis avril 2019.

Le niveau d’alerte reste en vigilance Jaune.

 

Source : OVSM

Sommet de la Montagne Pelée / La Martinique - photo jmp48

Sommet de la Montagne Pelée / La Martinique - photo jmp48

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog