Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

L'activité du volcan Sirung a connu une augmentation qui a été observée visuellement à partir de l'éruption phréatique qui s'est produite le 21 juillet 2021 de 16h44 WITA à environ 18h00 WITA, qui a émis du gaz blanc-gris et des cendres avec une intensité légère à moyenne. La hauteur maximale du panache a atteint environ 2000 mètres au-dessus du sommet, avec une direction dominante vers le nord.

L'augmentation de l'amplitude du trémor avait duré environ 10 heures le 21 juillet 2021 avant l'émission de cendres, mais les tremblements de terre volcaniques indiquant un mouvement du magma depuis la profondeur n'ont pas été enregistrés et l'amplitude du trémor n'a pas montré d'augmentation significative.

L'éruption phréatique qui s'est produite était le résultat de l'interaction entre la chaleur du magma et le système hydrothermal du mont Sirung.

 

Le niveau d'activité du mont Sirung a été élevé au niveau II (waspada) le 21 juillet 2021 à 21h00 WITA, assorti d'un VONA Orange émis par le VAAC Darwin.

Il est recommandé à la communauté autour du mont Sirung ainsi qu'aux visiteurs/grimpeurs/touristes de ne pas effectuer d'activités dans un rayon de 1,5 km du sommet/cratère du mont Sirung.

La dernière éruption (phréatique) du Sirung date du 8 et 12 mai 2012.

Sirung caldeira sommitale  - Photo by L.D. Reksowirogo, 1972 (Volcanological Survey of Indonesia) /  GVP

Sirung caldeira sommitale - Photo by L.D. Reksowirogo, 1972 (Volcanological Survey of Indonesia) / GVP

Le volcan Sirung est situé à l'extrémité nord-est d'une ligne de centres volcaniques longue de 14 km qui forment une péninsule à l'extrémité sud de l'île de Pantar. Le volcan est tronqué par une caldeira de 2 km de large dont le sol contient souvent un ou plusieurs petits lacs. Une grande partie du volcan est constituée de coulées de lave basaltique, et le dôme de lave de Gunung Sirung forme le point culminant du bord ouest de la caldeira.

 

Source : PVMBG & VAAC Darwin, GVP

 Nevado de Chillan - panache de cendres du 21.07.2021 / 08h54 - webcam Sernageomin

Nevado de Chillan - panache de cendres du 21.07.2021 / 08h54 - webcam Sernageomin

Le Mardi 20 Juillet, à 16h38 heure locale (20h38 UTC ), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique du Nevados de Chillán ont enregistré un séisme associé à la dynamique des fluides (type longue période) dans le système volcanique. Un panache de cendres et gaz a été émis jusqu'à 560 m au dessus du point d'émission.

Le 21 juillet , un séisme de même type s'est produit, avec émission d'un panache haut de 300 m. au dessus du cratère.

 

Source : Sernageomin

Nevado del Ruiz - cratère Arenas - photo archives Jair Ramirez / Ingeominas

Nevado del Ruiz - cratère Arenas - photo archives Jair Ramirez / Ingeominas

Activité du Nevado del Ruiz au cours de la semaine du 13 au 19 juillet :


La sismicité liée à la dynamique des fluides, à l'intérieur des conduits volcaniques, a augmenté en nombre d'événements et en énergie sismique libérée par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était caractérisée par l'apparition de trémors volcaniques continus, d'impulsions de trémors, de séismes de longue et très longue période, qui présentaient des niveaux d'énergie et un contenu spectral variables. Les séismes ont été localisés principalement dans le cratère Arenas. Certains de ces signaux étaient associés à des émissions de cendres.


La sismicité générée par la fracturation des roches a augmenté en nombre de séismes et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était localisée principalement dans les secteurs sud-sud-ouest et le cratère Arenas, dans une moindre mesure dans les secteurs sud-ouest, nord-est et nord distal du volcan. Les profondeurs des séismes variaient entre 0,4 et 5,5 km. Une augmentation de ce type de sismicité ressort le 14 juillet, les séismes étaient localisés à environ 3,3 km au sud-sud-ouest du cratère Arenas à des profondeurs qui variaient entre 2,8 et 4,2 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine et, à son tour, la plus importante de l'augmentation était de 1,8 ML (magnitude locale), correspondant au séisme enregistré le 14 juillet à 09h41 (heure locale), situé à 3,6 km au sud-sud-ouest du cratère Arenas à 3,7 km de profondeur.
Concernant la sismicité de type drumbeat, il y a eu plusieurs épisodes de faible niveau d'énergie associés à la fracturation de la roche les 13, 14 et 17 juillet. Cette sismicité a été liée aux processus d'ascension, de localisation-croissance et d'évolution d'un dôme de lave1 au fond du cratère Arenas.

La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS (Global Navigation Satellite System) et des inclinomètres électroniques a continué à montrer des changements mineurs.
Le volcan continue d'émettre de la vapeur d'eau et des gaz, principalement du dioxyde de soufre. 
La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1.098 m au dessus du sommet du volcan, le 14 juillet. La dispersion de la colonne était régie par la direction du vent, vers les secteurs ouest-nord-ouest et ouest-sud-ouest du volcan.

Au cours de la semaine dernière, les portails MIROVA et NASA FIRMS n'ont pas signalé d'anomalies thermiques dans la zone du volcan.


Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d'activité jaune.

 

Source : Bulletin hebdomadaire d'activité du volcan Nevado del Ruiz 13/07/19.07.2021 / Servicio Geologico Colombiano

Lac Kivu - localisation des séismes dans les eaux Rwandaises - Doc. RSM

Lac Kivu - localisation des séismes dans les eaux Rwandaises - Doc. RSM

Des séismes peu profonds et de faible magnitude continuent à être enregistré au Lake Kivu, suite à l'éruption du Nyiragongo de mai 2021.

Ces séismes, respectivement de M 3,9 et 3,5 ont été enregistrés à une profondeur de 5 km environ à 18h26 et 18h32 le 21 juillet (Rwanda Seismic Monitor)

 

Source : Dr. Charles Balagzi /Geochemistry and Environmantal Department, à Goma Volcano Observatory

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog