Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A Fagradalsfjall, l'éruption se déroule toujours bien, malgré la pause éruptive qui a duré plusieurs jours la semaine dernière.

Des modifications sont à noter au niveau de l'évent #5 : une partie arrière interne du cône de scories s'est effondrée le 10 juillet , et de la lave très fluide coule en direction de Meraldalur depuis son pied.

Les variations du trémor restent importantes, mais une distance légèrement plus longue est observée entre les impulsions d'agitation, bien que l'activité des impulsions reste persistante.

Le 11 juillet, la météo n'a pas permis de bonnes observations, entre nuages bas et brouillard dense.

 

Sources : RUV, mbls, IMO

 Fagradalsfjall - trémor au 11.07.2021  - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 11.07.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall éruption - Activité du 10.07.2021 - Green Island vidéo - https://www.youtube.com/watch?v=BwxRnG7VXx4

Fagradalsfjall éruption - une partie de la paroi arrière s'effondre - vidéo Viðburðastofa Vestfjarða - https://www.youtube.com/watch?v=ExeSDpviRzg

Une autre phase de chauffe a commencé au mont Ruapehu, en Nouvelle-Zélande.

Au cours des trois derniers mois, la température du lac de cratère (Te Wai ā-moe) est passée de 41°C (12 avril 2021) à 20°C (2 juillet 2021). Le retournement de la température du lac début juillet a fait suite à deux petits séismes volcaniques et s'est accompagné d'un niveau plus élevé de trémor volcanique au cours du week-end, comme c'est souvent le cas au début d'un épisode de réchauffement.

Ruapehu -  lac de cratère Te Wai ā-moe - image d'archives Taupos Floatplane

Ruapehu - lac de cratère Te Wai ā-moe - image d'archives Taupos Floatplane

En règle générale, sur des périodes de plusieurs mois, le lac de cratère de Ruapehu (Te Wai ā-moe) subit des cycles de chauffe et de refroidissement. Fin décembre 2020, le lac s'est réchauffé à environ 43°C marquant le point culminant du cycle précédent. Début 2021, le lac s'est refroidi jusqu'en février 2021, avant de recommencer à chauffer début mars. Un maximum de 41°C a été atteint le 12 avril 2021. Le lac a ensuite commencé à se refroidir à 20°C le 2 juillet. La température du lac a recommencé à augmenter la semaine dernière et est actuellement de 23°C.

Pendant que le lac se refroidissait (avril-juillet), l'apport de chaleur modélisé dans le lac était d'environ 80 à 100 MW (mégawatt). Pour chauffer la température de l'eau du lac de 3°C, notre modélisation indique qu'environ 300-600 MW (mégawatt) de chaleur pénètrent maintenant dans le lac.

Deux petits tremblements de terre ont été localisés et un niveau plus élevé de tremblement volcanique a accompagné le début de l'augmentation de la température du lac. L'apparition de tremblements est assez typique du début d'une telle phase de chauffage.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 1, ce qui reflète le niveau actuel de troubles volcaniques. Le mont Ruapehu est un volcan actif et a le potentiel d'entrer en éruption avec peu ou pas d'avertissement lorsqu'il est dans un état d'agitation volcanique. Le code couleur de l'aviation reste la couleur verte.

 

Source : GeoNet 12.07.2021 / A.Mazot

 Taal - résumé d'activité au 12.07.2021 / 08h - Mdrrmc Talisay Batangas

Taal - résumé d'activité au 12.07.2021 / 08h - Mdrrmc Talisay Batangas

Au cours des dernières 24 heures, le réseau du volcan Taal a enregistré 185 séismes volcaniques, dont sept de basse fréquence, 176 épisodes de trémor volcanique durant entre 1 à 16 minutes, et un trémor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 7 juillet 2021.

Des niveaux élevés d'émissions de dioxyde de soufre et des panaches riches en vapeur qui se sont élevés à 1.500 mètres avant de dériver sud-ouest et ouest-nord-ouest ont été générés à partir du cratère principal de Taal. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 6.421 tonnes/jour le 11 juillet 2021.

Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l'inclinaison électronique, de la surveillance continue par GPS et InSAR, l'île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région de Taal continue de subir une extension très lente. depuis 2020.


Le niveau d'alerte 3 (agitation magmatique) prévaut désormais sur le volcan Taal. Au niveau d'alerte 3, le magma sortant du cratère principal pourrait provoquer une éruption explosive. Il est rappelé au public que l'ensemble de l'île du volcan Taal est une zone de danger permanent (PDZ) et que l'entrée dans l'île ainsi que dans les barangays à haut risque d'Agoncillo et de Laurel doit être interdite en raison des dangers des courants de densité pyroclastique et volcaniques. tsunami en cas de fortes éruptions. Toutes les activités sur le lac Taal ne devraient pas être autorisées pour le moment.

 

Source : Phivolcs

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog