Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
White island - photo GeoNet

White island - photo GeoNet

La surveillance aérienne récente de Whakaari / White Island montre des températures élevées de 498 à 654°C près des dômes de lave qui se sont formés en décembre 2019 ... une augmentation depuis les 110°c mesurés en mai-juin.

Le volcan continue de produire un panache de gaz et vapeur, qui continue de causer des pluies acides sous le vent.

Les gaz magmatiques de hautes températures atteignent de nouveau les évents en surface. Le mécanisme amenant ces changements n'est pas identifié avec certitude : soit le magma est impliqué dans ces mouvements sous-terrain vers la surface, soit ils proviennent de gaz lâchés par un corps de magma stationnaire.

Du trémor de courte durée et des tremblements de terre volcaniques ont également été enregistrés.

Le niveau d'alerte volcanique reste à 1, associée à des phénomènes dangereux ( décharge de vapeur et gaz volcaniques chauds, séismes, glissement de terrain, et activité hydrothermale). Des éruptions peuvent se produire avec peu ou pas de signes précurseurs.

 

Source : GeoNet

  Taal - panache de vapeur et gaz - photo archives CNNPH Armée Philippines  / Marcello Teofilo

Taal - panache de vapeur et gaz - photo archives CNNPH Armée Philippines / Marcello Teofilo

Au cours des dernières 24 heures, le Taal Volcano Network a enregistré 10 séismes volcaniques, dont 3 d'une durée de 2 à 3 minutes, six 6 séismes de basse fréquence, et du trémor de fond de faible intensité persistant depuis le 7 juillet 2021.

Des niveaux élevés d'émissions de dioxyde de soufre volcanique et de panaches riches en vapeur qui se sont élevés à 900 mètres avant de dériver vers l'est et le nord-est ont été générés par le Taal Main Crater.

Les émissions de dioxyde de soufre atteignent en moyenne 5.286 tonnes/jour le 20 juillet 2021.

Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l'inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l'île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région de Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020.


Le niveau d'alerte 3 (troubles magmatiques) prévaut désormais sur le volcan Taal. Au niveau d'alerte 3, le magma sortant du cratère principal pourrait provoquer une éruption explosive.

 

Source : Phivolcs

Fagradalsfjall - le cône actif et les coulées de lave le 20.07.2021 / 13h42 - webcam mbls

Fagradalsfjall - le cône actif et les coulées de lave le 20.07.2021 / 13h42 - webcam mbls

Quatre mois et un jour se sont passés depuis le début de l'éruption volcanique sur la péninsule de Reykjanes. Les scientifiques travaillent depuis plusieurs jours pour mesurer le caractère actuel de la coulée de lave, ainsi que la croissance et la composition du champ de lave.

L'éruption a été irrégulière récemment. Le géophysicien Þorvaldur Þórðarson dit qu'elle oscille entre des phases d'activité élevée et faible et que l'activité des fontaines de lave change environ toutes les cinq à sept minutes, avec dix à quinze minutes entre les périodes d'activité. 

Un dénivelé de dix mètres est encore à surmonter par la lave avant qu'elle ne déborde de Meradalur, et reprenne sa route vers la mer.

On attend les résultats d'une observation et du paramétrage du champ de lave.

 

Source : RUV

 Fagradalsfjall - trémor au 21.07.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 21.07.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog