Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Guatemala, , l'observatoire du Fuego rapporte ce 3 juillet 2021de 3 à 5 explosions par heure, accompagnée de panaches de cendres à 4.500-4.700 m. asl. dispersés dans un secteur nord et ouest. Entretemps, une colonne de dégazage blanche à grise est observée à 4.400 m Asl.

De retombées de cendres sont sporadiques, entre faibles à fortes, sur les communautés de San Miguel Duenas, Parramos, Jocotenango et Chimaltenango ;

Des avalanches sont signalées en direction des barrancas Ceniza, Trinidad, Raniluya, Santa teresa et Las Lajas, dont une partie des matériaux atteint la limite de la végétation.

 

Source : Insivumeh

Fuego - images LAndsat 8 SWIR du 02.07.2021 - Via Insivumeh
Fuego - images LAndsat 8 SWIR du 02.07.2021 - Via Insivumeh

Fuego - images LAndsat 8 SWIR du 02.07.2021 - Via Insivumeh

Les stations de surveillance installées à proximité du CV NevadosDeChillán ont enregistré ce samedi 3 juillet, à 13h51, 2 événements explosifs associés à la dynamique des fluides à l'intérieur du système volcanique (LP).

L'alerte volcanique reste à Amarilla.

 

Source : Sernageomin

Nevados de Chillan - 03.07.2021, respectivement à 17h52 et 18h12 UTC - webcam Portezuelo / Sernageomin

Nevados de Chillan - 03.07.2021, respectivement à 17h52 et 18h12 UTC - webcam Portezuelo / Sernageomin

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de surveillance du volcan Taal a enregistré 31 tremblements de terre volcaniques de basse fréquence et un trémor de fond de faible intensité, qui persiste depuis le 8 avril 2021. La température du lac du cratère principal est de 71,8°C et le pH des eaux de 1,59.

Les niveaux les plus élevés d'émissions de dioxyde de soufre volcanique  et de panaches hauts et riches en vapeur du cratère principal de Taal ont été enregistrés le 3 juillet 2021. Les émissions de SO2 étaient en moyenne de 14.699 tonnes/jour, le plus élevé jamais enregistré à Taal, tandis que la remontée d'eau dans le lac du cratère principal a généré des panaches de vapeur qui se sont élevés à 2 500 mètres au-dessus de Volcano island. Les émissions élevées de SO2 pourraient être suivies d'une activité éruptive au niveau du cratère principal similaire aux augmentations du flux de SOde 14.326 tonnes/jour et de 13.287 tonnes/jour le 28 juin et le matin du 1er juillet 2021, respectivement, qui ont précédé l'éruption phréatomagmatique de courte durée à 15h16 le 1er juillet.

En outre, l'augmentation du SO2, associée à des humidités relatives élevées de 79 à 91 % et à des vitesses de vent de 0,5 à 2 mètres/seconde au-dessus du lac Taal sur la base des données des stations All-Weather de l'observatoire du volcan Taal et de l'île volcanique, est également susceptible de favoriser la formation de smog ou de vog volcanique sur les communautés riveraines de la province de Batangas.

Le niveau d'alerte 3 prévaut sur le volcan Taal et que les paramètres actuels du SO2 indiquent une extrusion magmatique en cours au niveau du cratère principal qui pourrait entraîner des explosions ultérieures.

 

Source : Phivolcs

Taal - Dégazage du lac de volcano island - 04.07.2021 - photo Philippine Star

Taal - Dégazage du lac de volcano island - 04.07.2021 - photo Philippine Star

Au mois de juin 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

48 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;

1 séisme profond (en dessous du niveau de la mer) ;

119 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

 

L’inflation de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie tout le long du mois de juin 2021. Cette inflation montrait une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé aux alentours de 2 km de profondeur.

 

Depuis le 7 juin 2021, une nouvelle tendance à l’augmentation des flux de CO2 est enregistrée à la fois en champ lointain, et dans une moindre mesure en champ proche.

L’inflation de l’édifice et les teneurs en CO2 dans le sol qui sont restées élevées au mois de juin 2021 ont été les témoins de transferts magmatiques depuis des zones profondes vers le réservoir magmatique superficiel qui se sont poursuivis après la fin de l’éruption du 9 avril -25 mai 2021.

 

Source : OVPF bulletin mensuel

Illustration de la déformation sur les six derniers mois (les périodes éruptives sont en rouge). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet , à la base du cône terminal  et en champ lointain . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP).

Illustration de la déformation sur les six derniers mois (les périodes éruptives sont en rouge). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet , à la base du cône terminal et en champ lointain . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog