Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Merapi - 30.06.2021 / 16h44 - webcam Panguk

Merapi - 30.06.2021 / 16h44 - webcam Panguk

Merapi - 30.06.2021 /  17h41 - webcam Babadan

Merapi - 30.06.2021 / 17h41 - webcam Babadan

Au Merapi, des avalanches de lave incandescente ont été observées au sud-ouest et au sud-est avec une distance de glissement maximale de 800 à 1 800 m. La fumée blanche du cratère principal a été observée avec une intensité modérée à épaisse, à environ 100-200 m.

Grâce aux enregistrements sismographiques du 30 juin 2021, il a été enregistré :
- 17 séismes de coulées pyroclastiques d'avalanche 
- 377 séismes d'avalanche / d'effondrement
- 28 séismes de souffle / d'émission
- 4 séismes hybrides/multiphasés
- 1 séisme tectonique lointain

Sur la base du rapport sur l'activité du mont Merapi, la période d'observation du 30 juin 2021 à 12h00-18h00 WIB, il y a eu 9 avalanches chaudes avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée maximale de 128 secondes.
Au total, 8 nuages ​​chauds d'avalanche glissent vers le sud-est (en amont de Kali Gendol) avec une distance de glissement maximale de 1.000 m, et 1 nuage chaud d'avalanche avec une distance de glissement maximale de 1.300 m. vers le sud-ouest.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

 

Source : PVMBG & BPPTKG

Merapi - sismicité au 30.06.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité au 30.06.2021 - Doc. BPPTKG

Au cours des dernières 24 heures, le Taal Volcano Network a enregistré 10 tremblements de terre volcaniques, dont 8 tremblements de terre volcaniques à basse fréquence et 2 tremblements de terre volcaniques ayant des durées de quarante à cent dix secondes, et un trémor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 8 avril 2021.

Des niveaux élevés d'émissions de dioxyde de soufre volcanique ou de gaz SO2 et des panaches riches en vapeur qui ont atteint jusqu'à deux mille (2 000) mètres de haut et ont dérivé vers le sud-ouest ont été observés du cratère principal de Taal.

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient en moyenne de 6 685 tonnes/jour au 30 juin 2021. Les niveaux du 29 juin étaient de 8.982 tonnes/jour et ceux du 28 juin de 14.326 tonnes/jour.

De plus, du Vog a été observée au-dessus de la caldeira de Taal.

Sur la base des paramètres de déformation du sol issus de l'inclinaison électronique, de la surveillance continue par GPS et InSAR, l'île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région de Taal continue de subir une extension très lente depuis 2020. Ces paramètres indiquent globalement que des troubles magmatiques continuent de se produire à faible profondeur. sous l'édifice.

 

Update : élévation du statut d'alerte de Taal du niveau d'alerte 2 (troubles croissants) au niveau d'alerte 3 (troubles magmatiques). À 15 h 16 (15 h 16 HNP), le cratère principal du volcan Taal a généré un panache phréatomagmatique sombre de courte durée d'un kilomètre de haut sans tremblement de terre volcanique. (Phivolcs 

 

Sources : Phivolcs et Sentinel-5P Tropomi / Adam Platform

2021.07.01 Taal - panache de gaz et vapeur - photo  Seys Marasigan /  Seys Channel - via Philippine Weather System

2021.07.01 Taal - panache de gaz et vapeur - photo Seys Marasigan / Seys Channel - via Philippine Weather System

 Taal - panache de SO2 du 28.06.2021 - Sentinel-5P via adam Platform

Taal - panache de SO2 du 28.06.2021 - Sentinel-5P via adam Platform

UPDATE 01.07.2021 -  Taal - panache phréatomagmatique sombre de courte durée d'un kilomètre de haut sans tremblement de terre volcanique - via Trizh Twitter

UPDATE 01.07.2021 - Taal - panache phréatomagmatique sombre de courte durée d'un kilomètre de haut sans tremblement de terre volcanique - via Trizh Twitter

Le volcan Kīlauea n'est plus en éruption. Aucune activité de surface n'a été observée par les équipes de terrain ou les images webcam depuis le 23 mai 2021. La surface du lac est complètement couverte par une croûte de lave solidifiée.

La sismicité a lentement augmenté au cours des dernières semaines dans la région du sommet, avec une inflation progressive continue du sommet au cours des derniers mois. Les taux d'émission de dioxyde de soufre restent légèrement élevés. Il est possible que l'évent Halema'uma'u reprenne son éruption ou que le Kīlauea entre dans une plus longue période de quiescence avant la prochaine éruption.

Les taux d'émission de dioxyde de soufre (SO2) les plus récents, mesurés le 16 juin 2021, étaient de 70 tonnes par jour (t/d) (mise à jour). Les taux d'émission de SO2 se rapprochent des niveaux associés à la période non éruptive de fin 2018 à fin 2020 (30-35 t/j) et sont nettement inférieurs aux taux d'émission qui étaient en moyenne supérieurs à 800 t/j de mi-février à mi-avril. Les tiltmètres du sommet ont enregistré trois cycles de déflation-inflation au cours de la semaine dernière, ainsi qu'une inflation progressive continue au cours des derniers mois. La sismicité a augmenté lentement au cours des dernières semaines, avec un petit essaim de tremblements de terre dans la région du sommet le 23 juin.

Même avec des taux d'effusion réduits et aucun signe d'activité du lac de lave, les conditions autour du cratère Halema'uma'u restent dangereuses.

 

Le niveau d'alerte volcanique actuel est  ADVISORY et le code couleur actuel pour l'aviation : JAUNE

 

Source : HVO-USGS

 Des gaz bleutés sont visibles au-dessus du lac de lave du cratère Halema'uma'u sur cette image prise depuis le bord sud-ouest le 25 juin 2021 à 12 h 37 HST. Bien que l'activité éruptive ait fait une pause au sommet du Kīlauea, on peut encore voir des gaz riches en dioxyde de soufre émaner du lac de lave, principalement le long de la marge nord, mais aussi au niveau de l'évent ouest et le long de la marge sud. - Photo USGS prise par J.M. Chang.

Des gaz bleutés sont visibles au-dessus du lac de lave du cratère Halema'uma'u sur cette image prise depuis le bord sud-ouest le 25 juin 2021 à 12 h 37 HST. Bien que l'activité éruptive ait fait une pause au sommet du Kīlauea, on peut encore voir des gaz riches en dioxyde de soufre émaner du lac de lave, principalement le long de la marge nord, mais aussi au niveau de l'évent ouest et le long de la marge sud. - Photo USGS prise par J.M. Chang.

Des émissions de cendres ont été identifiées sur une image satellite aujourd'hui au Sarychev peak, dans les Kouriles centrales.
Le panache de cendres a atteint une altitude de 3.048 m et s'est étendu sur environ 30 km à l'ouest-nord-ouest du volcan.


Les images satellites des 12, 23, 25 et 29 juin ont mesuré des anomalies thermiques dans le cratère sommital.


Par conséquent, le niveau d'alerte pour le volcan a été élevé à "jaune" aujourd'hui.

 

Source: SVERT / Sakhalin Volcanic Eruption Response Team volcano activity update 30 June 2021

 Sarychev - petite anomalie thermique - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 29.06.2021

Sarychev - petite anomalie thermique - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 29.06.2021

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog