Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Fukutoku - panache éruptif parcouru d'éclairs le 13.08.2021 -  photo Misoka_Fumituki / JMA

Fukutoku - panache éruptif parcouru d'éclairs le 13.08.2021 - photo Misoka_Fumituki / JMA

L'éruption du volcan sous-marin Fukutoku – Okanoba, dans les îles Ogasawara, débuté le 13 août 2021 se poursuit.

Le panache éruptif de vapeur blanc, parcouru d'éclairs provoqués par la friction des pyroclastes expulsés à grande vitesse, continu d'être émis et de dériver en direction ouest-sud-ouest.

Le satellite Sentinel-5P / Tropomi a enregistré un fort panache de dioxyde de soufre à 35 km du volcan et 3 km. d'altitude, avec 18,53 DU de SO2. La masse estimee à 300 km est de 6,5 kilotonnes.

 

Sources : JMA, VAAC Tokyo, Tropomi / Sentinel-5P, Kyodo news

L'Agence météorologique japonaise a annoncé le 13 qu'une éruption se serait produite sur le volcan sous-marin "Fukutoku Okanoba", situé à environ 50 kilomètres au sud des îles d'Ogasawara et d'Iwo Jima. - vidéo Kyodo news

Fukutoku - extension du panache éruptif le 13.08.2021 / 08h20 UTC - image sat. Himawari-8

Fukutoku - extension du panache éruptif le 13.08.2021 / 08h20 UTC - image sat. Himawari-8

Fukutoku - Volcanic ash advisory 14.08.2021 / 0606Z - Doc. VAAC Tokyo

Fukutoku - Volcanic ash advisory 14.08.2021 / 0606Z - Doc. VAAC Tokyo

Fukutoku - fort panache de dioxyde de soufre le 13.08.2021, à 35 km du volcan et 3 km. d'altitude, avec 18,53 DU de SO2 - Doc. Tropomi / DLR - BIRA - ESA

Fukutoku - fort panache de dioxyde de soufre le 13.08.2021, à 35 km du volcan et 3 km. d'altitude, avec 18,53 DU de SO2 - Doc. Tropomi / DLR - BIRA - ESA

L'éruption d'un dôme de lave dans le cratère sommital du volcan Great Sitkin s'est poursuivie la semaine dernière.

Les données satellitaires ont montré que le dôme est passé d'environ 300 m de diamètre le 6 août à environ 380 m le 9 août. Des panaches de vapeur ont été visibles sur les images des satellites et des caméras Web, mais aucune émission de cendres n'a été détectée. De petits tremblements de terre ont été détectés qui sont probablement associés à l'effusion de lave. Aucune activité explosive n'a été détectée.
Il n'y a aucune indication sur la durée de l'effusion de lave pendant l'éruption actuelle, et il est possible qu'une activité explosive se produise avec peu ou pas d'avertissement.

L'alerte volcanique reste à Watch et le code aviation à Orange

Le volcan Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants d'infrasons et de foudre.

 

Sourec : AVO

Great Sitkin - le dôme en croissance - photo Peggy Kruse 10.08.2021 / AVO

Great Sitkin - le dôme en croissance - photo Peggy Kruse 10.08.2021 / AVO

Localisation du Great Sitkin dans l'arc volcanique des Aléoutiennes - carte AVO

Localisation du Great Sitkin dans l'arc volcanique des Aléoutiennes - carte AVO

Une activité éruptive modérée se poursuit au Chirinkotan, dans l'archipel des Kouriles, avec ce 14 août 2021 à 02h15 UTC, un épisode explosif, accompagné d'un panache de gaz à 3.000 – 3.500 m asl., dérivant sur 12 km vers le SSE du volcan .

Le code aviation reste orange, d'autres explosions fortes pouvant se produire à tout instant, avec de potentiels panaches de cendres à 10-15 km d'altitude.

 

Source : KVERT & VAAC Tokyo

L'île Chirinkotan en juillet 2016 / photo Y.Taran (a) – Image Google (b) – le cratère du volcan Chirinkotan en août 2015 / photo O.Chaplygin  - Doc. Via Research Gate

L'île Chirinkotan en juillet 2016 / photo Y.Taran (a) – Image Google (b) – le cratère du volcan Chirinkotan en août 2015 / photo O.Chaplygin - Doc. Via Research Gate

Au Nyiragongo, l'éruption du 22 mai dernier a émis des coulées de lave, qui se recouvrent de dépôts blanchâtres.

Ces dépôts sont utilisée par la population de la Chefferie de Bukumu et environs comme substitut de sel de cuisine.

Un communiqué du Gouverneur de la Province du Nord-Kivu vient d'être publié interdisant l'utilisation et la consommation de ce " sel de volcan ". Après une analyse, sa composition montre qu'il contient des éléments impropre à sa consommation : substances siliceuses non solubles dans l'eau et traces de métaux lourds et substances radioactives, toxiques pour le corps humain.

 

Source : Charles Balagizi / Goma Volcano Observatory

Nyiragongo - dépôts toxiques sur les coulées de lave de la dernière éruption - photos © Charles Balagizi
Nyiragongo - dépôts toxiques sur les coulées de lave de la dernière éruption - photos © Charles Balagizi

Nyiragongo - dépôts toxiques sur les coulées de lave de la dernière éruption - photos © Charles Balagizi

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog