Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Ovsicori signale la détection d'un bouillonnement à l'embouchure nord du lac du Poas. De fréquentes pulsations de gargouillement sont encore observées dans le lac près du cratère A, ainsi que de fréquentes secousses courtes. Une légère extension du cratère continue d'être détectée. Les ratios de gaz restent stables.

Ce 2 août, les fumerolles aériennes sur les parois nord et est du cratère sont actives, tout comme les fumerolles sous-lacustres au sud et au nord du lac. De fréquents tremblements de terre volcaniques à basse fréquence et des tremblements de courte durée associés à l'activité fumerollienne sont enregistrés. Les concentrations de gaz sont mesurées en faibles quantités et la déformation du bâtiment volcanique reste stable.

 

Source : Ovsicori

 Poas - bouillonnement en soirée et cellules de convection - Doc. Ovsicori 31.07.2021

Poas - bouillonnement en soirée et cellules de convection - Doc. Ovsicori 31.07.2021

Au mois de juillet 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise un total de :

- 33 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;

- 0 séisme profond (en dessous du niveau de la mer)

- 256 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

L’inflation de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie tout le long du mois de juillet 2021. Cette inflation montrait une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé aux alentours de 2 km de profondeur.

 Piton de La Fournaise - Deformation du 2 juin au 2 août 2021 - Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Deformation du 2 juin au 2 août 2021 - Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Suite à l’éruption de décembre 2020, une augmentation continue des émissions de CO2 du sol a été enregistrée au niveau des sites distaux (secteurs Plaine des Cafres) mais aussi proximaux (Gîte du volcan). Sur les sites distants, une inversion des tendances (baisse des émissions de CO2) s’est produite le 12 février 2021, témoin d’un possible transfert de magma vers les niveaux crustaux plus superficiels. Une nouvelle augmentation a suivi cette phase, avec l’augmentation la plus importante enregistrée entre le 4 et le 16 avril. Sur les sites proximaux, l’augmentation a été continue jusqu’à début mai, annonçant le début de l’éruption de longue durée du 9 avril-24 mai 2021.

En juin 2021, une nouvelle tendance à l’augmentation des flux de CO2 a été enregistrée à la fois en champ lointain, et dans une moindre mesure en champ proche (bulletin mensuel du mois de juin 2021). Depuis les flux de CO2 en champ distant sont stables sur des valeurs élevées.

 

L’inflation de l’édifice et les teneurs en CO2 dans le sol qui sont restées élevées au mois de juillet 2021 ont été les témoins de transferts magmatiques depuis des zones profondes vers le réservoir magmatique superficiel qui se sont poursuivis après la fin de l’éruption du 9 avril -25 mai 2021.

Source : OVPF Bulletin mensuel

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu - photo archives © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu - photo archives © Bernard Duyck

Depuis le 31 juillet 2021 à 16h33 (heure TU ; 19h33 heure locale), une forte activité sismique de type Longue-Période (LP) est enregistrée à Mayotte.

Pour la journée du 31 juillet, 186 séismes de type LP ont été enregistrés lors de 3 essaims distincts, chacun associé à un séisme de type Très Longue Période (VLP). Les séismes LP et VLP sont des signaux sismiques habituellement associés dans la littérature à des résonances et des mouvements de fluide (magmatique ou hydrothermal) en profondeur. Des travaux sont en cours pour essayer de mieux comprendre ces signaux. Certains de ces séismes LP sont localisés à une dizaine de kilomètres à l’est de Petite-Terre dans la zone de l’essaim sismique proximal le plus actif, à une trentaine de km de profondeur , au même endroit où les séismes LP sont habituellement localisés (bulletins mensuels REVOSIMA).

Ces séismes sont de faibles magnitudes et n’ont pas été ressentis par la population. Un nouvel essaim a démarré le 2 août à 13h31 (heure TU ; 16h31 heure locale) et est toujours en cours.

Le REVOSIMA suit attentivement cette activité et son évolution.

 

Source : REVOSIMA – Communiqué exceptionnel 01.02.2021

Mayotte - localisation des séismes dans le temps et idée théorique du mode d'activité - Doc. S.Hicks 2018

Mayotte - localisation des séismes dans le temps et idée théorique du mode d'activité - Doc. S.Hicks 2018

Ces derniers jours, le cratère Siglagah du hameau de Rejosari, village de Pranten, sur le plateau de Dieng, Java centre a de nouveau émis un torrent de boue.
Le cratère Siglagah est à environ 200 mètres des zones résidentielles du Plateau de Dieng

D'après le communiqué officiel du PVMBG, le 30 juillet 2021, le cratère Siglagah crachait de la boue dans un rayon de moins de 10 mètres de la source. Le centre de l'activité se trouve dans l'une des fractures de la région du cratère Siglagah qui se trouve à flanc de colline.

Le niveau d'activité est à 1 / normal.

Sourcess : PVMBG et TribunJateng.com / Siglagah Crater Spewing Mud, Dieng Volcano Activity Still Normal Level.

Plateau de Dieng - activité du kawah Siglagah  le 02.08.2021 (fumerolle et éclaboussures de boue dans l'encart en haut à droite) - Doc. PVMBG via TribunJateng

Plateau de Dieng - activité du kawah Siglagah le 02.08.2021 (fumerolle et éclaboussures de boue dans l'encart en haut à droite) - Doc. PVMBG via TribunJateng

Le plateau de Dieng est une zone active - le cratère Sileri le 02.08.2021 / 07h27 WIB - Doc. PVMBG

Le plateau de Dieng est une zone active - le cratère Sileri le 02.08.2021 / 07h27 WIB - Doc. PVMBG

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog