Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
2021.09.04  13h02 Popocatépetl - activité du 04.09.2021 / 13h02 - WebcamsdeMexico

2021.09.04 13h02 Popocatépetl - activité du 04.09.2021 / 13h02 - WebcamsdeMexico

Après 3 explosions le 2 septembre et une le 3 septembre, l'activité du Popocatépetl a été caractérisée ce 4 septembre par 96 exhalations accompagnées de vapeur d'eau et de gaz volcaniques au cours de dernières 24 heures, et l'enregistrement de 106 minutes de trémor de faible amplitude.

Au cours des dernières 24 heures, le Cenapred rapporte le 5 septembre, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, que 79 exhalations accompagnées de vapeur d'eau et de gaz volcaniques ont été identifiées, et 186 minutes de trémor de faible amplitude

 

Le Cenapred recommande de ne pas se rapprocher du volcan et surtout du cratère, en raison du danger que représentent les chutes de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de boue les flux et les ordures.

L'alerte volcanique du Popocatépetl reste à Amarillo Fase 2.

 

Sources ; Cenapred et webcamsdeMexico

Activité du Popocatépetl, de Fagradalsfjall, du Grimstvötn et de l'Askja.

En Islande, la préoccupation concerne trois zones : la péninsule de Reykjanes, le Vatnajökull, et l'Askja.

A Fagradalsfjall, la baisse de trémor au cours de la journée du 2 septembre n'a pas été suivie de remontée remarquable ; Au matin du 6 septembre, le niveau du trémor reste relativement bas. C'est la pause la plus longue depuis le 19 mars. Il ne peut pas être exclu qu'il y ait un changement de l'éruption en cours.

 Fagradalsfjall - trémor au 06.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 06.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Le commissaire national de police, en consultation avec le commissaire de police du Sud, ont décrété le niveau de danger pour la protection civile dû à Skaftárhlaup / Vatnajökull - Grimstvötn

Le ruissellement du chaudron Eystri-Skaftár a commencé vers midi le 5 septembre, mais le ruissellement de la chaudière orientale est généralement plus important que ceux provenant de la chaudière ouest. 

On s'attend à ce que la grotte de glace diminue de 60-100 m au total. Cette débâcle glaciaire vient après un jökulhlaup du chaudron occidental qui est maintenant en phase terminale.

La débâcle actuelle du chaudron ouest a augmenté le niveau des eaux souterraines et, par conséquent, celle du chaudron oriental peut se répandre plus dans la zone inondée qu'en 2018. En plus de cela, des précipitations considérables ont également été observées dans la zone ces dernières heures. Outre l'inondation à venir de la route circulaire, l'inondation va envahir les zones de pâturages et laisser de grandes quantités de boue glaciaire.

Le sulfure d'hydrogène se déplace avec l'eau courante lorsqu'il provient d'un glacier. Sa concentration est si élevée qu'elle peut endommager les muqueuses des yeux et des voies respiratoires. Il est donc fortement conseillé aux touristes de rester à l'écart du canal de Skaftár au-dessus de Skaftárdalur ainsi que des bords de Skaftárjökull, Tungnárjökull et Síðujökull pendant la course.

Des fissures se formeront très rapidement autour des chaudrons, les touristes de Vatnajökull doivent donc rester à l'écart de ces zones, ainsi que des bords de Skaftárjökull, Tungnárjökull et Síðujökull où l'eau courante pourrait remonter à la surface.

Jökulhlaup dans la rivière Skaftá - photo Gisli olfsson 05.09.2021 -

Jökulhlaup dans la rivière Skaftá - photo Gisli olfsson 05.09.2021 -

Mesures GPS au niveau du chaudron Eystri-Skaftárkatli le 05.09.2021 / 19h30  - Doc. Vedur.is

Mesures GPS au niveau du chaudron Eystri-Skaftárkatli le 05.09.2021 / 19h30 - Doc. Vedur.is

Carte de surveillance en temps réel de la zone de Skaftár avec les chiffres de débit de ce matin 5 septembre. - Doc. IMO

Carte de surveillance en temps réel de la zone de Skaftár avec les chiffres de débit de ce matin 5 septembre. - Doc. IMO

Selon Freysteinn Sigmundsson, géophysicien à l'Institut des sciences de la Terre de l'Université d'Islande, il y a des raisons de prendre au sérieux la situation autour d'Askja. Le sol s'est élevé de quelques centimètres après avoir subsidé sans interruption pendant 40 ans et il y a des indications d'une faible augmentation de l'activité sismique dans la région.

Le magma s'écoule dans les profondeurs du volcan en cet instant, et c'est le moment d'être plus vigilant et d'exercer une surveillance accrue du volcan. 

 

Sources : IMO, Visir , mbls

Askja - photo archives Tour guide in Iceland 2019

Askja - photo archives Tour guide in Iceland 2019

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog