Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion du 14.09.2021 / 08h47 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 14.09.2021 / 08h47 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 14.09.2021 / 08h45 - Vulcanologia UNAM

Popocatépetl - explosion du 14.09.2021 / 08h45 - Vulcanologia UNAM

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 130 exhalations ont été identifiées, probablement accompagnées de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres.

Il y avait également 379 minutes de tremblement de faible à moyenne amplitude. De plus, trois explosions ont été enregistrées, une modérée le13 à 12h05, et deux petites le 14.09 à 08h46 et 08h59.

L'explosion de 8h46 a été précédée d'une augmentation progressive du dégazage ; le panache éruptif est mentinné à une hauteur de 1.500 mètres au dessus du cratère, se dispersant vers Puebla.

L'alerte volcanique reste à Amarillo fase 2.

 

Dernière minute : une explosion est signalée à 23h50, accompagnée d'expulsion de fragments incandescents sur les flancs du volcan et d'un panache de cendres.

 

Sources : Cenapred / 14.09 / 11h loc. et Vulcanologia UNAM

 Santa Maria - anomalies thermiques au 14.09.2021 / 07h55 - Doc.Mirova_MODIS_logVRP

Santa Maria - anomalies thermiques au 14.09.2021 / 07h55 - Doc.Mirova_MODIS_logVRP

Au Santiaguito, des sons de type turbine d'avion générés par un dégazage épars dans le dôme s'élevant à 300 mètres du dôme Caliente et par les explosions de couleur grise se dispersant dans la direction ouest et sud-ouest ; au cours de la nuit et tôt le matin du 14 septembre,elles ont généré de faibles avalanches incandescentes de la coupole du dôme jusqu'au niveau de la végétation. Des chutes de cendres sont signalées sur le périmètre volcanique.

En raison de l'extrusion permanente du matériau et de son instabilité, des avalanches de débris faibles et modérées ont été observées depuis le dôme du dôme Caliente sur les flancs ouest et sud-ouest ; il existe une probabilité qu'elles génèrent des écoulements pyroclastiques modérés à forts.

Mirova a signalé de faibles anomalies thermiques , respectivement de 5 et 3 Mw ces 13 et 14 septembre.

2021.09.13 - Fuego - coulée lave et avalanche de blocs dans la barranca Ceniza le 13.09.2021 - Insivumeh / Landsat-8 SWIR

2021.09.13 - Fuego - coulée lave et avalanche de blocs dans la barranca Ceniza le 13.09.2021 - Insivumeh / Landsat-8 SWIR

Au Fuego, une coulée de lave a été observée depuis le 13 septembre dans la barranca Ceniza, d'une longueur approximative de 150 à 200 mètres. Mirova signale des anomalies thermique modérées ces 13 et 14 septembre, entre 75 et 31 MW.

De faibles fumerolles blanches et des explosions accompagnées de cendres ont été observées la nuit et tôt le matin dans une fourchette de 8 à 12, qui s'élèvent à une hauteur approximative de 4500 à 4700 m, se dispersant dans une direction sud-ouest générant des chutes de cendres dans les zones proches de la zone. Des impulsions incandescentes ont été observées s'élevant de 300 au-dessus du cratère, accompagnées d'une faible fumerolle blanche.

Des avalanches constantes de blocs ont été entendues en direction des barrancas Ceniza, Taniluya, Trinidad et Santa Teresa, une partie du matériel a atteint la lisière de la végétation.

 

Sources : Insivumeh et Mirova.

Kilauea,  Halema'uma'u  - la surface du lac de lave n'a pas changée depuie le 03.09.2021 - photo K. Mulliken /  HVO

Kilauea, Halema'uma'u - la surface du lac de lave n'a pas changée depuie le 03.09.2021 - photo K. Mulliken / HVO

Le volcan Kīlauea n'est pas en éruption. Suite à la récente intrusion de magma sous la surface dans la zone au sud de la caldeira de Kīlauea, qui a considérablement ralenti le 30 août, les taux de tremblement de terre et la déformation du sol dans cette zone sont restés proches des niveaux d'avant l'intrusion.

Au cours de la semaine dernière, 13 tremblements de terre de faible magnitude, tous inférieurs à M2,5, ont été détectés sous la région du sommet du Kīlauea. Ces tremblements de terre se sont produits à environ 1 à 3 kilomètres (0,6 à 1,9 miles) sous le niveau du sol près de Halema'uma'u. Il n'y a pas eu d'activité sismique notable à proximité de l'intrusion récente.Depuis le 30 août, les inclinomètres n'ont détecté aucune déformation substantielle du sol dans la région du sommet. Ces observations suggèrent que l'apport de nouveau magma à l'intrusion a ralenti ou s'est arrêté.

D'autres flux de données de surveillance, y compris les taux d'émission de dioxyde de soufre et les vues par webcam, ne montrent aucun changement significatif.

La surface du lac de lave Halema'uma'u, qui était en éruption active de décembre 2020 à mai 2021, reste recouverte d'une croûte de lave stagnante et solidifiée.

Aucune activité inhabituelle n'a été notée dans la zone Kīlauea East Rift.

Niveau d'alerte volcanique actuel : Advisory
Code couleur de l'aviation actuel : Yellow

 

Source : HVO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog