Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Depuis quelques semaines, la superficie du champ de lave de Fagradalsfjall n'a pas augmenté et la lave n'a pas coulé sur de nouvelles terres, déclare Magnús Tumi Guðmundsson, professeur de géophysique à l'Université d'Islande, parlant de l'éruption sur mbls.

L'intermittence de l'éruption (voir les fluctuations du trémor) cause des périodes plus ou moins longues sans coulée de lave ... les tunnels de lave se referment.

 Fagradalsfjall - trémor au 04.09.2021 / jour de repos le 03.09  - Doc. Hraun .vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 04.09.2021 / jour de repos le 03.09 - Doc. Hraun .vedur.is

Quand l'éruption reprend, il faut plusieurs heures pour remplir le cratère avant que la lave ne commence à s'écouler . La lave coule ensuite en surface dans les vallées de Meradalir, de Geldingadalir et de Nátthagi, mais s'arrête avant d'atteindre le bord du champ de lave. Elle s'empile à proximité du cratère.

Les périodes d'accalmie ont permis de voir le fond du cratère actif : La cuvette du cratère a une profondeur d'environ 60 à 70 m, et le drain est plus profond, sous la surface terrestre, comme avant le début de l'éruption

 

Source : mbls

Fagradalsfjall éruption -  Event#5 cratère - photo  Jón Steinar Sæmundsson 27.07.2021 / via mbls

Fagradalsfjall éruption - Event#5 cratère - photo Jón Steinar Sæmundsson 27.07.2021 / via mbls

Les mesures GPS continues et les données satellitaires de Sentinel-1 (InSAR) montrent que l'expansion a commencé à l'Askja (Dyngjufjöll) au début d'août 2021. Le centre de l'expansion se trouve à l'extrémité ouest d'Öskjuvatn près d'Ólafsgígar près de la station GPS qui montre maintenant la terre à environ 5 cm par mois.

Askja est un volcan actif et il y a régulièrement des tremblements de terre, mais la dernière éruption a eu lieu à Askja en 1961. Des mesures régulières ont également montré des glissements de terrain dans les années 1970-1972, mais ces mesures ont été interrompues et lorsque les mesures régulières ont repris en 1983, la terre s'était affaissée . Depuis, un glissement de terrain régulier de 1 cm par an a été mesuré jusqu'à présent.

La cause de l'expansion actuelle n'est pas tout à fait claire, mais on pense qu'il s'agit très probablement d'un afflux de magma. Les volcans montrent souvent une activité périodique car ils restent en sommeil avec peu d'activité pendant des années et des décennies, mais entre les deux, il y a des périodes d'activité avec surchauffe, tremblements de terre et énergie géothermique. Il n'y a aucun moyen de prédire à l'avance comment de telles périodes d'activité se développeront, mais il est très courant que de telles périodes se terminent sans éruption.

L'Office météorologique suit de près l'évolution de la situation et informera de toute évolution de l'activité.

 

Source : IMO

Askja - la caldeira et le lac de cratère Öskjuvatn - photo Oddur Sigurðsson via Icelandic volcanoes

Askja - la caldeira et le lac de cratère Öskjuvatn - photo Oddur Sigurðsson via Icelandic volcanoes

 Askja - L'image montre la déformation quasi-verticale en mm pour la période du 1er au 21 août. L'image InSAR est obtenue à partir de deux passages du satellite Sentinel-1. La couleur rouge indique une augmentation et le bleu correspond à une subsidence (voir   l'échelle). La zone connaissant la plus forte inflation est le nord-ouest d'Öskjuvatn. Le triangle noir indique l'emplacement de la station GPS la plus proche Ólafsgíga (OLAC). - Doc. IMO

Askja - L'image montre la déformation quasi-verticale en mm pour la période du 1er au 21 août. L'image InSAR est obtenue à partir de deux passages du satellite Sentinel-1. La couleur rouge indique une augmentation et le bleu correspond à une subsidence (voir l'échelle). La zone connaissant la plus forte inflation est le nord-ouest d'Öskjuvatn. Le triangle noir indique l'emplacement de la station GPS la plus proche Ólafsgíga (OLAC). - Doc. IMO

Askja - données de la station GPS OLAC : le soulèvement a commencé entre fin juillet et début août (principalement visible dans la composante Up) et il est toujours en cours (2 septembre 2021). La ligne rouge en pointillés indique la vitesse de montée estimée à ~5 cm/mois./ Doc. IMO

Askja - données de la station GPS OLAC : le soulèvement a commencé entre fin juillet et début août (principalement visible dans la composante Up) et il est toujours en cours (2 septembre 2021). La ligne rouge en pointillés indique la vitesse de montée estimée à ~5 cm/mois./ Doc. IMO

Jökulhlaup à Skafta. L'inondation provient du W-Skaftárcauldron.

Le niveau d'eau à Grímsvötn a fortement augmenté le mois dernier et n'a pas été plus élevé depuis avant l'éruption du Gjálpar en 1996. Environ 0,75 kilomètre cube d'eau s'y sont accumulés, selon Eyjólfur Magnússon, scientifique à l'Institut des sciences de la Terre de Université d'Islande. Cette importante accumulation peut être attribuée au fait qu'il n'y a pas eu de débacle glaciaire depuis 2018. 

Le débit a été assez stable à Skaftá près de Sveinstindur au cours des dernières heures et mesure maintenant environ 520 mètres cubes par seconde. Il n'est pas improbable que le ruissellement ait atteint son apogée si l'on regarde les crues précédentes du chaudron ouest.

 

Lorsqu'on lui a demandé si les Islandais devaient se préparer à une éruption après la prochaine course, Eyjólfur a déclaré que c'était une possibilité réaliste.

 

Sources : mbls & IMO

 Le Jôkulhlaup à Skaftá a peut-être atteint son apogée hier, mais il semble qu'il continuera de la même manière pendant les deux ou trois prochains jours -  photo mbl.is /  Jónas Erlendsson - 02.09.2021

Le Jôkulhlaup à Skaftá a peut-être atteint son apogée hier, mais il semble qu'il continuera de la même manière pendant les deux ou trois prochains jours - photo mbl.is / Jónas Erlendsson - 02.09.2021

L'augmentation de la conductivité électrique dans la rivière Skaftá est probablement due aux explosions de vapeur provenant de la zone géothermique sous le chaudron de glace. Des explosions de vapeur se produisent lorsque la zone géothermique s'adapte à la diminution de la pression de l'eau résultant du drainage du chaudron. Les explosions augmentent la quantité de matières dissoutes dans les eaux de crue, ce qui est détectable en aval sous forme d'augmentation de la conductivité dans la rivière. - Doc. IMO

L'augmentation de la conductivité électrique dans la rivière Skaftá est probablement due aux explosions de vapeur provenant de la zone géothermique sous le chaudron de glace. Des explosions de vapeur se produisent lorsque la zone géothermique s'adapte à la diminution de la pression de l'eau résultant du drainage du chaudron. Les explosions augmentent la quantité de matières dissoutes dans les eaux de crue, ce qui est détectable en aval sous forme d'augmentation de la conductivité dans la rivière. - Doc. IMO

L'éruption de lave dans le cratère sommital du volcan Great Sitkin s'est poursuivie la semaine dernière. Les données satellitaires ont montré que le nouveau dôme de lave est passé de ~ 90 m à ~ 1090m de diamètre.La lave a rempli le cratère de l'explosion de mai le 4 août et coule maintenant sur les côtés du dôme de lave de 1974 et à travers le plancher du cratère sommital. Ces images présentent une certaine distorsion causée par l'angle d'éclairage oblique du satellite, mais capturent bien les changements au sommet du Great Sitkin.

Des panaches de gaz étaient visibles sur les images satellites tout au long de la semaine, mais aucune activité explosive ou des émissions de cendres ont été détectées. De petits tremblements de terre ont été détectés tout au long de la semaine, probablement associés à l'effusion de lave.
Il n'y a aucune indication sur la durée pendant laquelle l'effusion de lave se poursuivra pendant l'éruption actuelle, et il est possible qu'une activité explosive se produise avec peu ou pas d'avertissement.

Le volcan Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants d'infrasons et de foudre.
Les alertes sont à Watch /Orange.

 

Source : AVO

 Great Sitkin - dôme en croissance  entre le 25.07.2021 et le 27.08.2021- images / Simon Plank (German Aerospace Center, DLR). TerraSAR-X/TanDEM-X © DLR e.V. 2019. - 27 août 2021 à 17h56 UTC / via Dietterich Hannah AVO - one click to enlarge- un clic pour agrandir

Great Sitkin - dôme en croissance entre le 25.07.2021 et le 27.08.2021- images / Simon Plank (German Aerospace Center, DLR). TerraSAR-X/TanDEM-X © DLR e.V. 2019. - 27 août 2021 à 17h56 UTC / via Dietterich Hannah AVO - one click to enlarge- un clic pour agrandir

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog