Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'éruption fissurale du Cumbre Vieja continue de montrer un mécanisme strombolien, avec des phases explosives et effusives simultanées

Le delta qui s'est formé a une superficie de 27,7 ha., en augmentation latérale nord et sud.

La nouvelle coulée de lave générée par les deux derniers évents ouverts le 1° octobre avance en contact latéral avec les coulées antérieures. en direction de la coulée principale qui reste stable.

La colonne éruptive s'élève à 4.500 mètres.

La Palma / Cumbre Vieja - activité en cours au 3 octobre 2021 - photo InVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - activité en cours au 3 octobre 2021 - photo InVolcan

Au cours des dernières 24 heures, 21 séismes ont été enregistrés, avec un hypocentre à 10-14 km. Le trémor reste globalement stable, avec une petite augmentation vers 15h.

L'émission de dioxyde de soufre associée au panache volcanique (émanations visibles) continue d'enregistrer des valeurs relativement élevées et en phase avec le processus éruptif, atteignant des valeurs de 2.330 tonnes par jour. L'émission diffuse de dioxyde de carbone  associée aux 220 km2 de la crête volcanique de la Cumbre Vieja (émissions non visibles) a atteint des valeurs de 1.870 tonnes par jour.

La Palma / Cumbre Vieja - nombre et magnitude des séismes - & variations du trémor  - Doc. IGNes - un clic pour agrandirLa Palma / Cumbre Vieja - nombre et magnitude des séismes - & variations du trémor  - Doc. IGNes - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - nombre et magnitude des séismes - & variations du trémor - Doc. IGNes - un clic pour agrandir

La surface recouverte de cendres s'étend sur plus de 3.000 ha.

Dans la zone supérieure de la coulée canalisée, un toit commence à se développer, formant un tunnel de lave ... la coulée va être stabilisée et les débordements éventuels évités.

On estime que 1.500 constructions ont été affectée par l'éruption ; la lave a coupé le pipe-line d'irrigation concernant la zone agricole le plus productive de Las Hoyas- El Remo.

 

 

Sources : InVolcan, DSN, Copernicus, Volcanes y Ciencia Hoy, Pevolca, Gobierno de Canarias

 La Palma / Cumbre Vieja - ondes de gravité atmosphériques - photo  Ana Lozano  via Picazomario / 01.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - ondes de gravité atmosphériques - photo Ana Lozano via Picazomario / 01.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - ondes de gravité atmosphériques vues de l'espace par Nasa worldview / 01.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - ondes de gravité atmosphériques vues de l'espace par Nasa worldview / 01.10.2021

Une nouvelle mesure du volume de la lave a été effectuée à Fagradalsfjall le 30 septembre. Des photographies aériennes ont également été prises avec l'appareil photo Hasselblad de l'Institut d'histoire naturelle depuis l'avion du Fisfélag. Des modèles terrestres ont été réalisés en fonction de ces mesures et ils ont été comparés à des données plus anciennes.

Fagradalsfjall - les paramètres de l'éruption au 30.09.2021 -  Doc. http://jardvis.hi.is/eldgos_i_fagradalsfjalli

Fagradalsfjall - les paramètres de l'éruption au 30.09.2021 - Doc. http://jardvis.hi.is/eldgos_i_fagradalsfjalli

Les résultats montrent qu'il n'y a pas eu de coulée de lave du cratère, probablement depuis la soirée du 18 septembre. Ils confirment que l'éruption s'est complètement arrêtée.

Le volume de lave émis est maintenant de 150 millions de mètres cubes et la superficie couverte par la lave de 4,85 kilomètres carrés.

Selon les mesures de turbulence et de visibilité vers le cratère, l'éruption était en cours après le 18 septembre. Un nouveau magma est donc apparu en une journée environ depuis la première mesure. On ne sait pas quelle était sa taille, probablement moins d'un million de mètres cubes.

Après l'arrêt de la remontée dans le cratère dans la soirée du 18 septembre, il y a eu un épaississement de plusieurs mètres dans la partie sud de Geldingadalur et jusqu'au front de Nátthaga. Dans le même temps, la plaine de lave à l'ouest du cratère, au nord de Geldingadalur, a coulé d'environ 5 à 7 mètres. Le volume de matériel qui a disparu de l'extrémité nord de Geldingadalur est aussi important que le volume qui a été ajouté dans la partie sud et vers le bas à Nátthaga. Il y a donc eu un déplacement au sein de la lave.

En même temps qu'il n'y a eu aucun flux de magma du cratère, le flux au sein de la lave au cours des 12 derniers jours a été en moyenne de 1 m³/s. Il y a certainement du magma en fusion en mouvement, mais uniquement à cause du déplacement au sein de la lave.

 

Source : http://jardvis.hi.is/eldgos_i_fagradalsfjalli

Kilauea / lac de lave de l'Halema'uma'u le 02.10.2021 / 06h00 - webcam USGS-HVO

Kilauea / lac de lave de l'Halema'uma'u le 02.10.2021 / 06h00 - webcam USGS-HVO

Le volcan Kīlauea est en éruption.

La lave continue d'émerger de plusieurs évents le long du sol et du mur ouest du cratère Halema'uma'u.
Les taux d'émission de dioxyde de soufre  restent élevés et ont été estimés à environ 12.900 tonnes par jour au 1er octobre 2021. La sismicité est élevée mais stable. Les inclinomètres du sommet ont continué d'enregistrer un ralentissement de l'inclinaison déflationniste au cours des dernières 24 heures.


Au total, la surface du lac de lave s'est élevée d'environ 26 mètres depuis le début de l'éruption. L'effondrement localisé et discontinu de la croûte se poursuit (un processus par lequel la croûte de lave froide à la surface du lac de lave est remplacée par un liquide moins dense provenant d'en bas, provoquant l'enfoncement de la croûte dans la lave sous-jacente du lac). Les équipes de terrain ont mesuré ce matin des hauteurs de fontaine d'environ 7 mètres à partir de l'évent principal et de 1 à 2 mètres des évents les plus au sud. Des rafales occasionnelles de hauteur de fontaine ont été observées au cours des dernières 24 heures, y compris une rafale ce matin avec des hauteurs estimées de 50 à 60 mètres

Niveau d'alerte volcanique actuel : Warning - 
Code aviation actuel : Red.

 

Source : HVO-USGS

Yellowstone - Norris geyser basin - photo archives © Bernard Duyck 2009

Yellowstone - Norris geyser basin - photo archives © Bernard Duyck 2009

En septembre 2021, les stations sismographiques de l'Université de l'Utah, responsables de l'exploitation et de l'analyse du réseau sismique de Yellowstone, ont localisé 283 tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Le plus grand événement du mois dernier a été un tremblement de terre mineur de magnitude 3,2 situé à 15,6 miles au sud d'Old Faithful, dans le parc national de Yellowstone, le 8 septembre à 11h01 MDT.
La sismicité de septembre à Yellowstone a été marquée par 4 essaims de tremblements de terre. 
Des séquences de tremblements de terre comme celles-ci sont courantes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.
L'activité sismique de Yellowstone reste à des niveaux de fond.

 

L'affaissement de Yellowstone Caldera, qui dure depuis 2015, s'est interrompu pendant les mois d'été, reflétant la recharge saisonnière des eaux souterraines. Chaque été, l'eau de fonte des neiges fait légèrement gonfler le sol, ce qui entraîne une pause dans les tendances d'affaissement ou même un léger soulèvement (moins de 1 cm / fraction de pouce). Dans la région du Norris Geyser Basin, aucun soulèvement ou affaissement significatif n'a été détecté par une station GPS à proximité depuis le début de 2020.

 

Le Steamboat Geyser est entré en éruption à deux reprises en septembre, les 11 et 28 septembre, portant le nombre total d'éruptions pour l'année à 15. Les éruptions sont irrégulières et beaucoup moins fréquentes qu'au cours des trois étés précédents, ce qui peut indiquer que le geyser tend vers une période de calme.

 

Source : Yellowstone volcano observatory

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog