Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna SEC  - la colonne éruptive le 23.11.2021  - photo  AIV -  Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Etna SEC - la colonne éruptive le 23.11.2021 - photo AIV - Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Suite de l'article d'hier sur le paroxysme du cratère sud-est de l'Etna :

( http://www.earth-of-fire.com/2021/10/activite-de-l-etna-de-vulcano-du-cumbre-vieje-et-du-kilauea.html)

L'activité explosive a commencé à diminuer vers 10h00 UTC et s'est essentiellement terminée à 10h30, tandis que les glissements de terrain et les glissements de matériaux chauds se sont poursuivis dans la fracture formée dans le flanc sud-est du cratère sud-est ; la coulée de lave émise par la partie inférieure de la fracture avançait toujours sur le flanc ouest de la Valle del Bove, ayant atteint une altitude d'environ 2.300 m.

Les évents éruptifs dans la partie supérieure du cratère sud-est ont produit des fontaines de lave qui, dans la phase d'intensité maximale, ont atteint environ 800 m de hauteur.

La colonne éruptive s'est élevée, pendant la phase culminante du paroxysme, jusqu'à plus de 10 km au-dessus du niveau de la mer . Des rechutes de matériel pyroclastique se sont produites vers l'est-nord-est, le long d'un axe qui part du cratère sud-est passe au refuge Citelli et traverse les villes de Vena, Presa, Piedimonte Etneo, Taormina et jusqu'à la province de Reggio Calabria. Des rechutes de lapilli et de cendres ont également été signalées par Mascali et Linguaglossa.

Etna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandirEtna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandir

Etna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandir

Le personnel d'INGV sur le terrain signale qu'il existe du côté sud-est du CSE une brèche, d'où proviennent les coulées de matières pyroclastiques décrites dans les communiqués de presse précédents, et à partir de laquelle des effondrements et de petits écoulements continuent d'être observés qui se dirigent vers Valle del Bove atteignant une altitude d'environ 2900 m.


Après avoir atteint l'amplitude maximale à 10h00 UTC, le trémor volcanique a commencé une descente rapide et à 10h20 UTC, ses valeurs moyennes sont en baisse supplémentaire.
La dernière localisation du trémor, à 09h15 UTC, se trouve à proximité du cratère sud-est à une profondeur d'environ 3,0 km s.l.m.

 

Etna - trémor au 23.10.2021 / 13h - Doc. INGV

La coulée de lave émise par le flanc est du CSE, qui s'est propagée dans la Valle del Bove, semble ne plus être alimentée et se refroidir progressivement. A 17.00 UTC l'amplitude du tremor
volcanique est faible. La dernière localisation du trémor, à 16h15 UTC, se trouve à proximité du cratère Bocca Nuova à une profondeur d'environ 3,0 km s.l.m. .


Le nombre d'événements infrasonores au cours des 10 dernières minutes, à 10,12 UTC, est très élevé.
Le dernier événement infrasonique est situé près du cratère CSE.
L'analyse des données clinométriques de l'événement paroxystique a montré des variations dans différentes stations, avec des valeurs cumulées maximales (égales à environ 3 microradians) enregistrées à la station Cratere del Piano (ECP). Les données du réseau GNSS au cours des dernières heures n'ont pas montré de changements significatifs.

 

Source : INGV OE & INGVvulcani blog

 

Sheveluch, vu le 24.10.2021 / 07h24 de  F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Sheveluch, vu le 24.10.2021 / 07h24 de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Depuis début octobre, le KVERT signale l'activité du Sheveluch, et un code aviation Orange. Les émissions de gaz-vapeur contenant un peu de cendres continuent.

Ce 24 octobre, un panache est signalé à 4.000 mètres asl. dérivant sur 33 km vers le nord-est .

L'éruption extrusive se poursuit et des explosions de cendres peuvent se produire à tout moment.

 

Source : KVERT

Bagana - signal amélioré de SO2 dans les environs de Bagana avec 5.66DU de SO2 le 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - signal amélioré de SO2 dans les environs de Bagana avec 5.66DU de SO2 le 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - l'arc bleuté de dioxyde de soufre est visible sur lagauche - image Sentinel-2 bands4,3,2  du 24.10.2021

Bagana - l'arc bleuté de dioxyde de soufre est visible sur lagauche - image Sentinel-2 bands4,3,2 du 24.10.2021

Le Bagana est un volcan isolé situé dans le centre de l'île de Bougainville en Papouasie-Nouvelle-Guinée avec des éruptions remontant à 1842.
La période d'éruption actuelle a commencé en février 2000, avec une activité plus récente caractérisée par des anomalies thermiques ainsi que des panaches de gaz et de vapeur et de cendres (BGVN 44:12 et 45:07). L'activité typique consiste en des épisodes de coulées de lave et de forts dégazages passifs intermittents, en particulier de dioxyde de soufre.
L'analyse MIROVA (Middle InfraRed Observation of Volcanic Activity) des données du satellite MODIS a montré un groupe d'anomalies thermiques intermittentes de faible puissance

Depuis le mois d'octrobre, de nombreuses émissions de SO2 sont repérées par le satellite Sentinel-5P / Tropomi.


 

Sources : Sentinel-5P / Tropomi , Mounts project, Global Volcanism Program

La Palma /  Cumbre Vieja  - émissions de cendres le 23.10.2021  - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre Vieja - émissions de cendres le 23.10.2021 - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre vieja - effondrement partiel du cône le 23.10.2021 / 11h30  - Doc. InVolcan

La Palma / Cumbre vieja - effondrement partiel du cône le 23.10.2021 / 11h30 - Doc. InVolcan

A La Palma, quatre bouches éruptives sont actives de façons diverses au Cumbre Vieja : émission de cendres et pyroclastes, activité strombolienne, effusion de lave et dégazage blanc.

Le 23 octobre vers 11h30, une partie du cône s'est effondrée, avec émission forte de cendres.

La journée a été marquée,selon Daniel Chereau observateur sur place, par beaucoup de cendres émises, et une coulée bien alimentée à la base du cône, avec des debordements.

Copernicus EMSR renseigne une extension des coulées sur 891,9 ha.et 2.143 édifices détruits au 23,10 à 07h14 UTC.

 La Palma /Cumbre Vieja  - les cendres cachent le soleil  - webcam de El Paso le 23.10.2021 via volcanes de Canarias

La Palma /Cumbre Vieja - les cendres cachent le soleil - webcam de El Paso le 23.10.2021 via volcanes de Canarias

 La Palma / Cumbre Vieja  - les coulées de lave au 23.10.2021 / 07h14 UTC - Doc. Copernicus EMST

La Palma / Cumbre Vieja - les coulées de lave au 23.10.2021 / 07h14 UTC - Doc. Copernicus EMST

Les émissions de cendres restent importantes ce 24 octobre au matin.

La sismicité est toujours enregistrée, dans les mêmes zones, avec une augmentation d'intensité. DSN n'écarte pas la production de séismes de magnitude plus importante . Hier, un séisme de M4,9 à une profondeur de 38 km. s'est fait ressentir au Sud-est de l'île.

 

 La Palma / Cumbre Vieja  - Panache de cendres au matin du 14.10.2021 - Photo Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - Panache de cendres au matin du 14.10.2021 - Photo Itahiza

GEVolcan a eu accès à quelques échantillons de " Palmerolitas ", des roches ignées composées de deux matériaux de nature différente, comme c'est le cas de leurs homologues les " Restingolitas " sur el Hierro.
En principe, ces échantillons seraient composés d'un matériau blanc à composition trachytico-rhyolitique normalement enveloppé ou incrusté de sidéromélane basaltique.
Apparemment, selon une source connue, ce type de roche a également été trouvé lors d'éruptions précédentes sur l'île, telles que l'éruption de Teneguía.
Son origine fait encore l'objet de débats scientifiques.

 

Sources : IGNes , InVolcan, DSN, Copernicus, Volcanes de Canarias, GEVolcan

Echantillons de "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Echantillons de "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog