Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 La Palma / Cumbre Vieja  - 4 bouches sont actives ce 19.10.2021 - Doc. IGME

La Palma / Cumbre Vieja - 4 bouches sont actives ce 19.10.2021 - Doc. IGME

La Palma / Cumbre Vieja - Survol des évents sommitaux le 17.10.2021- Doc. IGME-CSIC

A La Palma, la sortie de magma de l'éruption du Cumbre Vieja se poursuit sur un schéma similaire aux jours précédents. La coulée de lave au sud de la Montana de La Lagune s'est avancée jusqu'à une centaine de mètres de la côte.

Le confinement a été décrété pour San Borodon, La Condesa, Marina Alta, Marina Baja et Tazacorte, en prévision des émissions de gaz produite lors de la rencontre entre la lave et l'eau de mer.

La mauvaise qualité de l'air , due à une inversion thermique,requiert un auto-confinementet l'usage de masques de type FFP2 ou plus en cas de sortie.

La surface affectée par la lave est de 780 ha. ; les coulées ont une largeur max. de 2.900 mètres.

 La Palma / Cumbre Vieja  - la lave entre dans La Laguna 19.10.2021 - Doc. PlametaCanario

La Palma / Cumbre Vieja - la lave entre dans La Laguna 19.10.2021 - Doc. PlametaCanario

Un survol des 4 bouches sommitales a été effectué le 19 octobre par l'IGME . Les 3 bouches situées aux niveaux les plus élevés présentent une activité plus explosive, avec une prédominance d'émissions gazeuses et pyroclastiques. Dans l'embouchure NO, à un niveau inférieur, l'émission de lave prédomine. (IGME-CSIC ).

Survol des coulées - https://www.youtube.com/watch?v=362YfwlILiE

 

Un intéressant schéma de la plomberie a été mis en ligne par volcanes de Canarias, à titre informatif / avec une échelle non respectée.

 La Palma /Cumbre Vieja  - schéma de la plomberie du volcan -  Association Volcanes de Canarias via Alexia Guzman Lopez 18.10.2021 - un clic pour agrandir

La Palma /Cumbre Vieja - schéma de la plomberie du volcan - Association Volcanes de Canarias via Alexia Guzman Lopez 18.10.2021 - un clic pour agrandir

Les Canaries sont un point chaud de biodiversité en Europe, avec la plus grande concentration d’espèces endémiques et ce, grâce aux éruptions volcaniques.

Sans s’approcher à plus d’1 km du cône du volcan et à 200 m des coulées de lave, les scientifiques font une radiographie de ce qui se retrouvera englouti quelques heures plus tard. On effectue le même travail sur des coulées historiques vieilles de cinquante ou soixante-dix siècles, pour voir comment les écosystèmes se reconstruisent. C’est un regard vers le passé pour essayer de reconstruire le futur, résume le naturaliste.

Un travail auquel s’attelle aussi la Réserve mondiale de la biosphère de La Palma. "On détient énormément de données sur la zone sous-marine touchée", explique la biologiste Laura Concepción." On aura la chance de suivre sa récupération, puis de comparer".

En attendant, sur terre, les animaux sont complètement déboussolés, dans leur comportement et leur alimentation. Comme la végétation : au sud de l’île, près de 90 % de la flore est morte ou le sera bientôt, estime Manuel Nogales. Certaines espèces en voie de disparition sont scrutées de près, même si elles ne sont pas menacées par les coulées pour le moment. Pour autant, les biologistes sont unanimes : à long terme, l’éruption sera bénéfique pour un grand nombre d’espèces.

 

Sources : IGNes, InVolcan, IGEM, DSN, presse locale , RTVC.

 

 Asosan -  cratère Nakadake - Photo JMA 14.10.2021

Asosan - cratère Nakadake - Photo JMA 14.10.2021

L'Agence météorologique japonaise (JMA) a rapporté que le mont ASO est entré en éruption tôt ce jeudi 14 octobre2021.

L'explosion s'est produite dans le volcan depuis son cratère Nakadake à 04h43 heure locale ce matin, selon le JMA. Une colonne de vapeur de gaz contenant une certaine quantité de cendres s'est élevée à 600 mètres (1 900 pieds) au-dessus du cratère.

Le professeur Takahiro Okura du Centre de recherche sur les volcans de l'Université de Kyoto a déclaré que lorsqu'ils sont arrivés sur le site, ils ont trouvé un ou deux blocs volcaniques qui auraient brisé une clôture autour du cratère.
L'événement a été précédé d'une augmentation progressive du trémor volcanique à partir de 15h30 heure locale hier. Il a atteint un pic aigu de tremblement pendant l'éruption, puis a de nouveau diminué jusqu'à des valeurs moyennes-basses.
Comme le montrent les images de la webcam, il semble qu'il s'agisse probablement d'une explosion phréatique ou hydrothermale, bien que ce détail n'ait pas encore été confirmé par l'observatoire du volcan.

 Asosan - épisode phréatique du 14.10.2021 - une belle bombe  a endommagé la barrière - extraits vidéo KKT /  Tiempo Extremo Noticias"
 Asosan - épisode phréatique du 14.10.2021 - une belle bombe  a endommagé la barrière - extraits vidéo KKT /  Tiempo Extremo Noticias"

Asosan - épisode phréatique du 14.10.2021 - une belle bombe a endommagé la barrière - extraits vidéo KKT / Tiempo Extremo Noticias"

Le 20 octobre, une forte explosion s'est produite au cratère Nakadake, vers 11h43 heure locale.
Au cours d'une phase d'émissions de vapeur intenses, une explosion s'est soudainement produite, avec émission d' une grande colonne de cendres à plusieurs kilomètres de hauteur, ainsi qu'une déferlante de base circulaire dense et proche du sol – base surge - qui a presque atteint le centre des visiteurs. De gros projectiles balistiques peuvent être vus éjectés du centre de l'explosion et atterrissant également à plusieurs centaines de mètres de distance.

Tropomi a détécté un signal de Dioxyde de soufre, avec 3,54 DU de SO2.

 

Les visites du cratère ont été annulées et le parc a été fermé dans le cadre de restrictions de sécurité. Le bulletin d'avertissement indique que les impacts balistiques des bombes volcaniques et des coulées pyroclastiques pourraient affecter une zone à environ 1 km du cratère principal.

L'alerte est au niveau 3 .

 

Sources : JMA & KKT

 Asosan - explosion phréatique et base surge le 20.10.2021 - cam. KKT

Asosan - explosion phréatique et base surge le 20.10.2021 - cam. KKT

 Asosan - signal de SO2 dans les environs de l'Asosan le 20.10.2021, with 3.54DU of SO2. - image Sentinel-5P Tropomi  - DLR / BIRA / ESA

Asosan - signal de SO2 dans les environs de l'Asosan le 20.10.2021, with 3.54DU of SO2. - image Sentinel-5P Tropomi - DLR / BIRA / ESA

Un bulletin hebdomadaire de la situation de Vulcano, du 12 au 19 octobre 2021, a été émis par l' INGV OE

La température des fumerolles du cratère est légèrement en augmentation dans le versant interne de La Fossa tandis qu'au bord il n'y a pas de signes certains en raison des pluies fréquentes survenues ces derniers jours qui perturbent l'état thermique ;

Géochimie des gaz fumeroliques : le dernier prélèvement du 12.10.2021 indique des teneurs très élevées en gaz magmatiques dans les fumerolles du cratère.

 

Le flux de SO2 dans la zone du cratère survient à un niveau élevé de dégazage.

Le flux de CO2 dans la zone du cratère est en légère baisse mais avec des niveaux de dégazage élevés ;
Le flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto reste constamment élevé dans la région de Grotta dei Palizzi et en croissance dans les campings Sicila et au pied de la Vieille Forge (site de Rimessa) ; dans les autres sites aucune variation significative n'est observée ;
Géochimie des aquifères thermiques : la tendance à la hausse se poursuit, bien qu'en légère baisse, de la température de l'eau sur le site du Camping Sicilia tandis que les valeurs de conductivité sont en légère baisse ; aucun changement significatif dans les autres sites surveillés ;


Concernant la sismicité locale, on constate diminution du taux d'occurrence d'événements de basse fréquence (<1Hz).
Sismicité régionale : aucun événement de fracturation au cours de la semaine considérée.

Au niveau déformations : Les données GNSS montrent que les fortes variations, qui ont commencé à la mi-septembre, semblent s'être arrêtées la semaine dernière.
Ces derniers jours, le réseau clinométrique montre une atténuation des variations débutées le 13 septembre.

Deux stations gravimétriques continues ont été installées entre le 12 et le 13 octobre 2021. Les signaux acquis et certaines variations enregistrées sont affichés.

Les phénomènes possibles attendus à court/moyen terme sont listés ci-dessous :
- poursuite de l'augmentation des dégazages fumerolliens et diffus ;
- des augmentations de la température des gaz et de leurs débits, avec des variations de la nappe thermique ;
- augmentation de la sismicité liée à l'activité hydrothermale et à l'apparition de la sismicité volcano-tectonique ;
- augmentation des déformations ;
- mouvements de talus ;
- des phénomènes explosifs impulsifs tels que des explosions phréatiques peuvent survenir soudainement.

 

Source : INGV OE

 Vulcano - fumerolles du 18.10.2021 / 15h36 - webcam INGV OE

Vulcano - fumerolles du 18.10.2021 / 15h36 - webcam INGV OE

Vulcano -  Fréquence journalière et nombre cumulé de micro-tremblements (fréquence de pointe entre 1 et 30 HZ) qui caractérisent la sismicité locale de Vulcano à partir du 01.06.2021. La courbe bleue indique le nombre cumulé d'événements.- Doc. INGV

Vulcano - Fréquence journalière et nombre cumulé de micro-tremblements (fréquence de pointe entre 1 et 30 HZ) qui caractérisent la sismicité locale de Vulcano à partir du 01.06.2021. La courbe bleue indique le nombre cumulé d'événements.- Doc. INGV

Vulcano - Depuis Le bord de La Fossa, vue sur Vulcanello, Lipari  et Salina - photo archives © Bernard Duyck 2008

Vulcano - Depuis Le bord de La Fossa, vue sur Vulcanello, Lipari et Salina - photo archives © Bernard Duyck 2008

L'activité sur Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, est forte selon les données satellite.

Mirova a enregistré des anomalies thermiques les18,19 octobre entre VRP 2378 et 314MW.

Sentinel-5P Tropomi renseigne pour ce 20 octobre un fort signal de dioxyde de soufre à 112km de Manam , avec 16,87 DU de SO2 à une altitude de 10 km environ. La masse estimée dans les 300 km est de 7,5 kt.

Le VAAC Darwin annonce un Vona Rouge.

 

Source : Mirova, Sentinel-2, VAAC Darwin

Manam - Hot spot sur l'image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.10.2021 - un clic pour agrandir

Manam - Hot spot sur l'image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.10.2021 - un clic pour agrandir

Manam - 2021.10.20 - fort signal de SO2 à 112,6 km de Manam avec 16,87DU de SO2 à ~10 km d'altitude - image Sentinel-5P Tropomi -DLR / BIRA /  ESA

Manam - 2021.10.20 - fort signal de SO2 à 112,6 km de Manam avec 16,87DU de SO2 à ~10 km d'altitude - image Sentinel-5P Tropomi -DLR / BIRA / ESA

 Manam - Volcanic ash advisory du 20.10.2021 - VAAC Darwin IDY65295

Manam - Volcanic ash advisory du 20.10.2021 - VAAC Darwin IDY65295

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog