Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une coulée de dimensions considérables descend le versant sud du volcan La Palma, dans la zone centrale de Corazoncillo, avant le quartier de San Nicolas à Las Manchas. Au cours de la nuit, elle a parcouru de nombreux mètres alimentés par l'embouchure sud-est du Cumbre Vieja qui, jusqu'à hier, n'avait émis que des pyroclastes. Le 23 octobre après-midi, elle a commencé à libérer des quantités importantes de lave, visqueuse, sans grande vitesse, mais formant un mur incandescent imparable, qui a déjà parcouru plusieurs mètres pour assiéger la zone où se trouvent les maisons. Cette zone est restée à la limite de la coulée primordiale,et c'est là que passe maintenant la nouvelle coulée, presque annexée, vers ledit centre de population, où se trouve également une centrale photovoltaïque et, plus bas, le cimetière de Las Manchas, toujoursdans la région de Los Llanos de Aridane.

La Palma / Cumbre Vieja  - Photo Involcan 24.10.2021 / 08h45

La Palma / Cumbre Vieja - Photo Involcan 24.10.2021 / 08h45

La Palma / Cumbre Vieja - nouvelle coulée du sud / zone Las Manchas - photo 24.10.2021 / IGME

La Palma / Cumbre Vieja - nouvelle coulée du sud / zone Las Manchas - photo 24.10.2021 / IGME

 La Palma / Cumbre Vieja - cendres au sommet et coulées à la base du cône - photo 24.10.2021 / ~19h /  Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - cendres au sommet et coulées à la base du cône - photo 24.10.2021 / ~19h / Itahiza

Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja le 24 octobre vers 20h, d'où s'écoule une lave abondante. Un glissement de terrain est envisageable dans la partie ouest du cône secondaire. (Mise à jour : à 9:25 heure locale, un effondrement partiel du cône expose une fontaine de lave géante )

Le reste des coulées maintient sa charge en lave, alimentée par des tunnels de lave.

Une augmentation de la sismicité intermédiaire et profonde est observée, avec augmentation des magnitudes en zone intermédiaire.

 La Palma / Cumbre Vieja  - 24.10.2021 en soirée - photo Volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 en soirée - photo Volcanes de Canarias

 La Palma / Cumbre Vieja  - 24.10.2021 /vers 20h - Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja - photo GEVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 /vers 20h - Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja - photo GEVolcan

Au 24 octobre 2021 à 07h14 UTC, Copernicus renseigne que l'étendue des coulées de lave a atteint 901,2 ha. (+9,3 ha en 24 heures dus à la nouvelle coulée sud). Le nombre de constructions détruites se monte à 2.146.

Quelle est la quantité totale d'énergie sismique libérée par les tremblements de terre à La Palma ?
Depuis le 11 septembre dernier, des séismes localisés sous le volcan Cumbre Vieja ont libéré une quantité d'énergie équivalente à 500 tonnes de TNT.

Toute l'énergie libérée par ces séismes serait égale à celle d'un seul séisme de magnitude 5.

 

Sources : IGNes, InVolcan, Copernicus

La Palma / Cumbre Vieja - coulées au 24.10.2021 / 07h14 UTC - Copericus EMSR - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - coulées au 24.10.2021 / 07h14 UTC - Copericus EMSR - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - les magnitudes locales (Ml, échelle de Richter) des séismes enregistrés par le Canary Seismic Network géré par l'Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) et la courbe d'énergie sismique cumulée, colorée en rouge, exprimée en tonnes de TNT. La barre bleue indique le début de l'éruption. - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - les magnitudes locales (Ml, échelle de Richter) des séismes enregistrés par le Canary Seismic Network géré par l'Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) et la courbe d'énergie sismique cumulée, colorée en rouge, exprimée en tonnes de TNT. La barre bleue indique le début de l'éruption. - un clic pour agrandir

Entre le 15 Octobre 2021 à 16 heures (UTC) et le 22 Octobre 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré à la Montagne Pelée, en Martinique, au moins 44 séismes de type volcano-tectonique, associés à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique, de magnitude inférieure ou égale à 0,1.

Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 1 km et 0,1 km sous la surface. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Ce genre de manifestations est fréquent sur des sites volcaniques sous marins actifs ou pas . Les analyses en cours par l’OVSM-IPGP permettront de déterminer la relation éventuelle de ce dégazage sous marin avec l’activité de la Montagne Pelée enregistrée par l’OVSM depuis 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

 

Source : OVSM / IPGP.

La Montagne Pelée et l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique, - photo OVSM

La Montagne Pelée et l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique, - photo OVSM

Dans le territoire de Krasnodar, le volcan de boue Shugo, situé dans la région du village kouban de Varenikovskaya, en Crimée, est entré en éruption.

Les premiers signes confirmés d'activité volcanique sont apparus sur les réseaux sociaux dans la matinée du mercredi 20 octobre 2021

En ce moment, il y a des émissions très puissantes. Le dôme de déversement de boue atteint 50 mètres de diamètre. Les masses de boue, qui sont crachées par le volcan, se dispersent à une distance de 30 mètres. La fréquence d'activité d'un volcan de boue dépend des mouvements tectoniques de la croûte terrestre, de la dynamique de la pression des gaz dans l'évent du volcan. Il pourrait également être affecté par un tremblement de terre faible qui s'est produit quelque part à proximité ou par des changements de temps : récemment, il y a eu de fortes pluies, il y a eu de grandes fluctuations de température.

La zone d'évacuation de la boue a un diamètre d'environ 230 m. La zone ouest a été creusée dans des piscines pour la baignade.

 

Source :Mark Tingay

Volcan de boue Shugo / Varenikovskaya, en Crimée -

Volcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandirVolcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandir

Volcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog