Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Reventador - émission de gaz et cendres le 07.10.2021 / 18h25  webcam IGEPN

Reventador - émission de gaz et cendres le 07.10.2021 / 18h25 webcam IGEPN

Au Reventador, l'activité volcanique superficielle reste haute selon l'IGEPN, qui relève 88 explosions au cours des dernières 24 heures.

Depuis le 7 octobre après-midi jusqu'au 8 octobre aumatin, des émissions de gaz et de cendres ont été observées avec des hauteurs allant de 500 à environ 1.000 mètres de haut en direction ouest.
Le VAAC de Washington a signalé deux émissions, une avec une hauteur de 988 mètres dans la direction Ouest et une seconde d'une hauteur de 1338 mètres dans une direction Nord-Ouest.
FIRMS a enregistré 11 anomalies thermiques à Reventador au cours des dernières 24 heures.

La nuit le secteur était nuageux et parfois il était possible de voir l'incandescence dans le cratère.

 

Source : IGEPN

 Semisopochnoi - émission de cendres - photo archives AVO 14.08.2021

Semisopochnoi - émission de cendres - photo archives AVO 14.08.2021

Le cratère nord du mont Cerberus sur l'île Semisopochnoi est resté actif avec de nombreuses explosions détectées tout au long de la semaine.

Des émissions de cendres de faible niveau ont été observées dans les vues des caméras Web à quelques reprises cette semaine pendant des périodes de couverture nuageuse limitée. De petits nuages ​​de cendres ont été observés sur les images satellites les 1er, 2 et 3 octobre, qui étaient tous inférieurs à 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et se sont dissipés à moins de 100 km du volcan. Des émissions mineures de dioxyde de soufre ont été observées dans les données satellitaires les 2 et 3 octobre.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres à moins de 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l'activité récente et ne montrent aucun signe de ralentissement.

Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux distants d'infrasons et de foudre.

Le niveau d'alerte volcanique actuel est Watch et le code couleur aviation actuel est Orange .

 

Source : AVO

 La Palma / Cumbre Vieja - panache éruptif au 08.10.2021 - photo IGNes

La Palma / Cumbre Vieja - panache éruptif au 08.10.2021 - photo IGNes

 La Palma / Cumbre Vieja -  sismicité au 08.10.2021 / 12h15 - Doc. IGNes

La Palma / Cumbre Vieja - sismicité au 08.10.2021 / 12h15 - Doc. IGNes

 La Palma / Cumbre Vieja - le site éruptif au 07.10.2021 - Doc. Maxar Technologies / Twitter

La Palma / Cumbre Vieja - le site éruptif au 07.10.2021 - Doc. Maxar Technologies / Twitter

Depuis le 6 octobre à 10 h, 180 séismes ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja ; 56 de ces séismes ont été ressentis par la population.

Ce 9 octobre à 00h55 locale, un séisme de M4,1 à une profondeur de 39 km a été ressent sur quasi la totalité de l'île. Il reflète sans doute une nouvelle poussée de magma. 

L'amplitude moyenne du trémor volcanique reste stable dans une fourchette de valeurs moyenne par rapport aux observations mesurées lors de cette éruption.

La hauteur de la colonne éruptive mesurée à 7h30 UTC est de 2.200 m et le nuage de diffusion est d'environ 3.500 m vers l'est.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l' île montre un retour à la stabilité dans les déformations des stations proches des centres éruptifs.

 La Palma / Cumbre Vieja - Delta  de lave du Cumbre Vieja  au 06.10.2021 - Doc. InVolcan / Guardia Civil hélico

La Palma / Cumbre Vieja - Delta de lave du Cumbre Vieja au 06.10.2021 - Doc. InVolcan / Guardia Civil hélico

Une équipe scientifique composée de chercheurs de l'Instituto Volcanológico de Canarias (INVOLCAN), de l'Université de Manchester (Royaume-Uni) et de l'Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia (INGV) d'Italie, dirigée par le professeur Mike Burton de l'Université de Manchester, a réussi à estimer l'émission d'acide chlorhydrique (HCl) par le panache marin mercredi dernier 6 octobre, grâce à l'utilisation d'un capteur optique à distance de type OP-FTIR.

Le taux d'émission enregistré était de 0,5 kilogramme par seconde, soit 43,2 tonnes par jour.

 La Palma / Cumbre Vieja -  extension des coulées au 07.10.2021  - Doc. Copernicus EMSR

La Palma / Cumbre Vieja - extension des coulées au 07.10.2021 - Doc. Copernicus EMSR

 LaPalma / Cumbre Vieja - anomalies thermiques au 08.10.2021 / 03h45 - Doc. Mirova _MODIS_logVRP

LaPalma / Cumbre Vieja - anomalies thermiques au 08.10.2021 / 03h45 - Doc. Mirova _MODIS_logVRP

Selon les données communiquées par PEVOLCA, la lave recouvre 471 hectares ; la largeur maximale des coulées est d’environ 1.250 mètres. La nouvelle coulée qui a émergé ces dernières heures, et qui a affecté une zone de bananiers, se situe à quelques 150 mètres de l’océan, sur le point d’entrer en contact avec l’eau. Au total, 120 hectares agricoles ont été touchés (59,39 de bananes, 33,43 de vignobles et 7,36 d’avocats). Des salines ont vu la production de deux années perdues à cause des retombées de cendres.

Sources : IGNes, Pevolca, InVolcan, RTVC

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog