Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sangay - A gauche : photographie prise lors du survol effectué le 24 juin 2020. En jaune on voit le ravin sud-est et son ouverture maximale au sommet. De plus, une petite explosion peut être observée, très caractéristique de l'activité continue du volcan depuis mai 2019. À droite : photo prise par ECU911 le 18 octobre 2021. - un clic pour agrandir

Sangay - A gauche : photographie prise lors du survol effectué le 24 juin 2020. En jaune on voit le ravin sud-est et son ouverture maximale au sommet. De plus, une petite explosion peut être observée, très caractéristique de l'activité continue du volcan depuis mai 2019. À droite : photo prise par ECU911 le 18 octobre 2021. - un clic pour agrandir

Depuis le 6 mai 2019, le volcan Sangay, en Equateur, présente une activité éruptive classée de modérée à élevée, avec des émissions quasi continues de gaz, de cendres, de coulées de lave, de coulées pyroclastiques et de lahars. Ces dernières semaines, les paramètres d'activité interne du volcan ont montré une augmentation du nombre de petites explosions, ainsi qu'une légère tendance inflationniste sur tous les flancs du volcan. D'autre part, les paramètres de surface montrent une émission continue de coulées de lave (anomalies thermiques constantes) et de légers changements dans la morphologie du volcan. Ce type d'activité est très courant dans le volcan Sangay, qui maintient son activité interne et superficielle à des niveaux considérés comme élevés au moment de la rédaction de ce rapport.

Ne vous approchez pas des zones dangereuses du volcan Sangay. Si vous êtes dans une zone de chute de cendres, protégez-vous avec un masque, des lunettes de protection et limitez votre exposition . Restez informé de l'évolution de l'activité éruptive sur le site de l'Institut Géophysique et sur ses réseaux sociaux Twitter, Facebook et Telegram. Suivre les recommandations des autorités de gestion des risques (SNGRE et GAD).

 

Source : IGEPN

 La Palma  - carte des coulées du Cumbre vieja au 24.11.2021 / 10h15 - via Volcanes y ciencia hoy - un clic pour agrandir

La Palma - carte des coulées du Cumbre vieja au 24.11.2021 / 10h15 - via Volcanes y ciencia hoy - un clic pour agrandir

Ce 25 novembre, La Palma se lève avec seulement 5 tremblements de terre, dont 4 profonds. Le signal de trémor reste étonnamment stable à des valeurs très faibles. Ces signaux sont compatibles avec un étage à plus faible énergie.

L'activité strombolienne du Cumbre Vieja continue, avec des émission pulsatiles de pyroclastes et cendres. Les cendres paralysent toujours l'activité aérienne.

La surface affectée dépasse les 1.088 ha, avec une largeur des coulées de max. 3.300 mètres.

Avec la probabilité de pluies intenses, il est conseillé d'éviter les zone aux parois instables, et les zones où les cendres se sont accumulées, d'où pourraient partir des effondrements ou des glissements.

 

Sources : IGN, IGME, InVolcan, DSN

 La Palma - sismicité au 25.11.2021 / 06h56 - Doc. IGN

La Palma - sismicité au 25.11.2021 / 06h56 - Doc. IGN

 La Palma - RSAM au 25.11.2021 / 05h05 - Doc. IGN

La Palma - RSAM au 25.11.2021 / 05h05 - Doc. IGN

La Palma - nouveau fajana du Cumbre vieja en expansion - photo IGME

La Palma - nouveau fajana du Cumbre vieja en expansion - photo IGME

 La Palma - Comparaison d'images prises à Tajuya en septembre et novembre 2021. Le cône actif a bien grandi  - photos  InVolcan

La Palma - Comparaison d'images prises à Tajuya en septembre et novembre 2021. Le cône actif a bien grandi - photos InVolcan

Des ponces et des cendres générées par l'éruption du Fukutoku-Okanoba en août 2021 viennent d'atteindre les côtes des îles de Batanes, aux Philippines.

De nombreuses conséquences sont observées pour les bateaux, le blocage des égouts, la vie sous-marine, et la contamination des eaux marines.

Il est déconseillé de se baigner dans ces eaux chargées en ponces.

 

Source : Phivolcs 24.11.2021

Philippines - îles de Batanes - dépôts de ponces et cendres originaires de Fukutoku - Doc. Phivolcs

Philippines - îles de Batanes - dépôts de ponces et cendres originaires de Fukutoku - Doc. Phivolcs

Philippines - îles de Batanes - impacts des  ponces et cendres originaires de Fukutoku - Doc. Phivolcs

Philippines - îles de Batanes - impacts des ponces et cendres originaires de Fukutoku - Doc. Phivolcs

La plate-forme de glace au-dessus du lac sous-glaciaire du Grímsvötn de 1 km³ a baissé d'environ 60 cm, ce qui indique qu'un Jökulhlaup est en cours ! La débâcle glaciaire atteindra probablement l'exutoire de Skeiðarárjökull dans les prochaines 48 heures et la crue culminera dans 5 à 10 jours !

Sur la base des mesures au niveau de l'eau à Grímsvötn maintenant, on peut estimer que le débit maximal du ruissellement sera d'environ 5000 m³ / s. Un tel gel aurait probablement peu d'effet sur les structures, par ex. routes et ponts. Cependant, il est trop tôt pour dire quelle peut être l'étendue de la course.

Il n'y a pas eu d'augmentation de la conductivité électrique à Gígjukvísl, mais c'est le signe le plus clair que l'eau courante est venue du glacier. L'Office météorologique dispose d'un compteur de gaz à la source de Gígjukvísl, qui donnerait également des indications sur la présence d'eau courante dans la voie navigable, et surveille donc de près les développements à Grímsvötn.

Il y a des exemples d'éruptions à Grímsvötn après une débâcle glaciaire. La dernière fois que cela s'est produit, c'était en 2004 et avant cela en 1934 et 1922.

 

Source : IMO - Mis à jour le 24.11. à 16h30

Grimsvötn - chemin suivi par le Jökulhlaup en 1996 - image archives

Grimsvötn - chemin suivi par le Jökulhlaup en 1996 - image archives

Grimsvötn - fonte glaciaire le 07.11.2004 - image archives / auteur M.T.Gudmundsson

Grimsvötn - fonte glaciaire le 07.11.2004 - image archives / auteur M.T.Gudmundsson

Commenter cet article
J
Bonjour et merci pour les nouvelles des volcans et du Cumbre Vieja.
Et toujours de magnifiques photos.
Pauvres gens qui ont perdus leur maison.
Je viens de lire un article interessant sur la recuperation d'energie des volcans. Je pensais que cela etait fait en islande, mais pour recupere la chaleur. La on touche le magma ! Impressionnant.
!
https://www.sciencealert.com/can-the-world-s-first-magma-observatory-discover-the-secrets-of-geothermal-power-a-mile-inside-the-heart-of-a-volcano
Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog