Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Taal - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 23.11.2021 / 02h20 - via Mounts Project

Taal - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 23.11.2021 / 02h20 - via Mounts Project

Trois petits sursauts phréatomagmatiques ont été enregistrées dans le cratère principal du Taal par le réseau de surveillance du volcan à 8h11, 20h17 et 20h34 ce 22 novembre, durant une à cinq minutes sur la base des sismogrames.

Ces sursauts phréatomagmatiques ont créé des panaches transitoires de 200 à 1.500 mètres de haut d'après des images de caméra thermique.

Depuis le 15 novembre, il y a eu six sursauts phréatomagmatiques enregistrés, qui peuvent avoir été causés par la rupture de roches et la libération de gaz volcanique du magma sous l'île du volcan Taal.

DOST-PHIVOLCS rappelle à tous que le niveau d'alerte 2 est toujours élevé aujourd'hui sur le volcan Taal, de sorte qu'une éruption à vapeur ou phréatique, un tremblement de terre volcanique, des cendres partielles et une accumulation ou une émission dangereuse de gaz volcanique peuvent soudainement se produire et ravager les environs de l'île du volcan Taal ou TVI.

 

Source : Phivolcs

 Taal - résumé d'activité au 23.11.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - résumé d'activité au 23.11.2021 - Doc. Phivolcs

Aucune éruption visible n'est signalée au Poas / Costa Rica.
L'activité sismique est plus faible qu'hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent au sud-ouest.
Il n'y a pas d'éruptions ni de tremblements volcaniques. L'activité des fumerolles reste faible à travers les fumerolles dans les parois du secteur oriental du cratère actif. La sismicité est pratiquement nulle.

Aucune concentration significative de gaz magmatique n'est enregistrée. Le système de surveillance des gaz dans le secteur ouest du cratère actif a mesuré des concentrations de SO2 entre 0,4 et 1,3 ppm et de H2S entre 0,06 et 0,16 ppm au cours des dernières 24 heures. L'odeur de H2S est détectée au point de vue du visiteur, tandis que le témoin ExpoGAS a détecté moins de 0,5 ppm de SO2 dans l'air autour du point de vue. La déformation du bâtiment volcanique reste stable.

Le lac ultra-acide a une couleur vert laiteux et a enregistré une température de 35 degrés Celsius le 19 novembre 2021.

 

Source : Ovsicori

Lac acide du Poas - couleur vert laiteuse et températire de 35°C -  Doc. Ovsicori 19.11.2021 - un clic pour agrandir

Lac acide du Poas - couleur vert laiteuse et températire de 35°C - Doc. Ovsicori 19.11.2021 - un clic pour agrandir

A La Palma, 76 tremblements de terre ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique de Cumbre Vieja au cours des dernières 24 heures, dont la plupart ont été localisés à des profondeurs supérieures à 30 km. Six des séismes ont été ressentis par la population.
Le plus grand séisme a été enregistré à 08h09 UTC aujourd'hui avec une magnitude de 4,8 mbLg et a atteint une intensité maximale de IV (EMS98) dans la zone épicentrale.
Le signal de trémor continue à des valeurs faibles, similaires aux jours précédents.

Le réseau de stations GNSS permanentes de l'île montre une inversion complète de l'élévation enregistrée entre le 17 et le 19 novembre, une inversion partielle de la déformation vers l'ouest et une inversion progressive de la déformation vers le sud à la station LP03, qui est la plus proche des centres éruptifs .

Dans le reste des stations, la légère déflation possiblement liée à la sismicité profonde s'est stabilisée.

Au vu de l'image calibrée à 08:45 UTC, une hauteur de colonne de 3 000 m est estimée, et un nuage diffusant dans la direction est.

2021.11.22  08h02 - La Palma sismicité au  - IGN

2021.11.22 08h02 - La Palma sismicité au - IGN

 LaPalma / Cumbre Vieja  - le site éruptif le 22.11.2021 - Doc. RTVC

LaPalma / Cumbre Vieja - le site éruptif le 22.11.2021 - Doc. RTVC

La coulée de lave 4, située entre la Montaña Todoque et la Montaña Laguna, a rejoint la coulée 7 et ils ont finalement touché la mer à un nouveau point plus au nord que les précédentes à 12h00; on note la formation d'un nouveau delta de lave plus près du port de Tazacorte.

Suite à cette entrée en mer, le PEVOLCA ordonne le confinement de la population à San Borondón, Tazacorte et l'extension d'El Cardón à Camino Los Palomares au nord.

La qualité de l'air dans les communes de Los Llanos de Aridane et El Paso est "extrêmement défavorable". Le niveau horaire de 750 ug/m³ de dioxyde de soufre a été dépassé à la station de Llanos à 22h15 ce lundi.

L'activité strombolienne persiste avec des pulsions d'émission de pyroclastes et de cendre.

 La Palma - Nouvelle entrée en mer d'une coulée du Cumbre Vieja le 22.11.2021 - screenshot vidéo RTVE noticias

La Palma - Nouvelle entrée en mer d'une coulée du Cumbre Vieja le 22.11.2021 - screenshot vidéo RTVE noticias

 La Palma / Cumbre Vieja - 22.11.2021 - Nouvelle entrée en mer  et nouveau delta de lave qui se forme à l'ouest de la montagne Laguna. - Doc. IGME

La Palma / Cumbre Vieja - 22.11.2021 - Nouvelle entrée en mer et nouveau delta de lave qui se forme à l'ouest de la montagne Laguna. - Doc. IGME

 Avis du Gobierno de Canarias - La Palma - qualité de l'air "extrêmement défavorable" au 22.11.2021

Avis du Gobierno de Canarias - La Palma - qualité de l'air "extrêmement défavorable" au 22.11.2021

Cela fait plusieurs jours que le canal d'évacuation a été noyé et presque entièrement recouvert par la repousse progressive des parois de lave qui le forment (au fur et à mesure qu'il se refroidit). Aux abords du skylight qui laisse voir la lave effusive en sortir, on peut voir les sels qui se sont cristallisés à la surface de la matière expulsée lors de l'éruption. Certains sont de tons blancs et d'autres de tons plus jaunâtres (à cause du soufre). La grande quantité de vapeur d'eau et de gaz que la lave dégage à ce stade est toujours frappante. - Doc. IGME

 La Palma - zone concernée par la nouvelle entrée en mer - Doc. 1-1-2 Canarias / 23.11.2021 - un clic pour agrandir

La Palma - zone concernée par la nouvelle entrée en mer - Doc. 1-1-2 Canarias / 23.11.2021 - un clic pour agrandir

Au Pacaya, l'Insivumeh observe le cratère Mackenney avec une fumerolle blanche qui se déplace vers l'ouest du bâtiment volcanique à une distance d'environ 4 kilomètres. Pour le moment, aucune explosion n'est observée ou aucun son n'est entendu. La possibilité de générer des explosions de cendres et l'apparition de nouvelles coulées de lave n'est pas exclue.


Les recommandations du Bulletin spécial BEPAC 103-2021 doivent être maintenue : pas d'ascension du cratère Mackenney autorisée, ne pas rester dans la zone des fissures car elles sont exposées à des explosions, des avalanches, des brûlures et des affaissements, qui peuvent causer de graves dommages.

 

Source : Insivumeh

Pacaya - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 20.11.2021 - Doc.Insivumeh - un clic pour agrandir

Pacaya - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 20.11.2021 - Doc.Insivumeh - un clic pour agrandir

Pacaya - anomalies thermiques au  20.11.2021 / 16h39 - Sentinel-2 bands 12,11,8A & Modis thermal volcanic activity- Doc. Mirova

Pacaya - anomalies thermiques au 20.11.2021 / 16h39 - Sentinel-2 bands 12,11,8A & Modis thermal volcanic activity- Doc. Mirova

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog