Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Merapi - coulées pyroclastique d'avalanche le 12.12.2021 / 10h20  webcam Tunggularum / B.Geologi

Merapi - coulées pyroclastique d'avalanche le 12.12.2021 / 10h20 webcam Tunggularum / B.Geologi

 Merapi - avalanche de blocs incandescents le 10.12.2021 / 21h20 - webcam  PGM Kaliurang

Merapi - avalanche de blocs incandescents le 10.12.2021 / 21h20 - webcam PGM Kaliurang

Au cours de la semaine du 3 au 9 décembre, le Merapi a présenté 4 coulées pyroclastiques, observées dans la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 200 m.

Des chutes de blocs de lave ont été observées 190 fois vers le sud-ouest, dominant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Le dôme de lave sud-ouest et le dôme central étaient encore en croissance. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.629.000 m³ et le dôme central est de 3.007.000 m³.

Merapi - morphologie du sommet et des dômes au 08.12.2021  - Doc. BPPTKG

Merapi - morphologie du sommet et des dômes au 08.12.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité et déformation du 05 au 11.12.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité et déformation du 05 au 11.12.2021 - Doc. BPPTKG

L'intensité des séismes reste encore relativement élevée cette semaine.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,5 cm/jour.

 

L'activité reste à 3 / Siaga.

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-est-sud-ouest sur un maximum de 3 km jusqu'à la rivière Woro et 5 km jusqu'aux rivières Gendol, Kuning, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih. L'éjection de matière volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km à partir du sommet.

 

Ce 12 décembre2021 à 10h18 WIB, des coulées pyroclastiques d 'avalanches ont été enregistrés sur un sismogramme d'une amplitude de 27 mm et d'une durée de 158 secondes. La distance de plané est de 2 000 m au sud-ouest.

 

Source : BPPTKG

Semeru - zone affectée par les coulées pyroclastiques et les lahars - doc.earthobservatory.nasa.gov-images-149198

Semeru - zone affectée par les coulées pyroclastiques et les lahars - doc.earthobservatory.nasa.gov-images-149198

Les équipes du BNPB Pusdatinkom surveillent l'une des zones touchées par l'éruption du mont Semeru précisément dans le village de Kamar Kajang Sumberwuluh, district de Candipuro, Regency de Lumajang. Grâce à la surveillance aérienne, on peut constater les dégâts de la zone de colonisation des citoyens dus aux lahars.

Les pertes se montent à un total de 45 morts suite aux coulées pyroclastiques. Le nombre de personnes disparues signalées jusqu'à présent est de 9, 19 blessées grièvement et 19 autres avec des blessures mineures.

 

Source : BNPB

 La Dominique / Boiling lake  - photo 01.12.2021 Mandela Christian (ODM) via UWI

La Dominique / Boiling lake - photo 01.12.2021 Mandela Christian (ODM) via UWI

 La Dominique / Boiling lake  - photo 07.12.2021 Elvis Stedman via UWI

La Dominique / Boiling lake - photo 07.12.2021 Elvis Stedman via UWI

Des observations faites par une équipe de terrain d'agents de l'Office of Disaster Management (ODM) de la Dominique, de la Division des forêts, de la faune et des parcs et de la Division des services d'incendie lors d'une visite au Boiling lake le 1er décembre, ont indiqué que les niveaux d'eau ont diminué depuis la précédente visite effectuée le 22 novembre. Le 1er décembre, le lac était à environ 15 m en dessous de son niveau d'eau normal.

D'autres observations faites par un guide local le 7 décembre ont indiqué qu'il y avait eu une nouvelle baisse des niveaux d'eau.

Ces fluctuations se produisent lorsque les évents sous le lac sont bloqués. Cela limite le débit de gaz et d'eau dans le lac ; ce phénomène est réversible et non nécessairement liés à l'augmentation de l'activité volcanique dans la région.

Au cours de ces épisodes, des gaz nocifs tels que le dioxyde de carbone peuvent être libérés et de petites explosions de vapeur peuvent également se produire.

L'UWI recommande de limiter fortement le temps de visite au site.

 

Source : UWI

 La Palma / Cumbre Vieja - 11.12.2021  - photo U.Küppers /  LMU

La Palma / Cumbre Vieja - 11.12.2021 - photo U.Küppers / LMU

L'éruption volcanique du Cumbre Vieja a présentée hier des caractéristiques plus hawaïenne que strombolienne, avec zéro explosivité, émission de cendres ou pyroclastes incandescents, et l'émission continue de lave, qui s'écoule sur les coulées précédentes, en particulier sur les zones centrale et sud, et pour le moment, n'affectant pas une nouvelle surface.

La zone touchée continue d'être estimée à 1.184 hectares, avec une largeur maximale de 3.350 mètres et les dommages aux infrastructures, selon les informations fournies par le satellite Copernicus, s'élèvent à environ 3.046 bâtiments touchés.

La sismicité à des profondeurs intermédiaires reste faible, tandis que le nombre de séismes à des profondeurs supérieures à 20 kilomètres reste très faible.

Les émissions de dioxyde de soufre, associées au panache volcanique, continuent de refléter une tendance à la baisse depuis le 23 septembre dernier. La prévision météorologique prévoit une prédominance du vent du nord-est sur la composante est, ce qui suppose un scénario favorable pour les opérations aéronautiques.

 

Sources : IGN,IGME, InVolcan, DSN

La Palma - RSAM au 11.12.2021 / 08h25  - Doc. IGN

La Palma - RSAM au 11.12.2021 / 08h25 - Doc. IGN

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog