Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Santa Maria complexe- image Sentinel-2 bands 12, 11, 8A du 03.12.2021 / 16h36  - via Mounts project

Santa Maria complexe- image Sentinel-2 bands 12, 11, 8A du 03.12.2021 / 16h36 - via Mounts project

Le volcan Santiaguito entretient un dégazage blanc au niveau du dôme; il a également généré des explosions faibles et modérées accompagnées de colonnes de cendres à 3000 mètres d'altitude, se dispersant vers le nord-ouest et l'ouest à une distance de 10 kilomètres. Des cendres sont tombées sur les villages de San Marcos Palajunoj, Loma Linda et d'autres dans cette région.

Les stations sismiques de STG3 et STG8, enregistrent des explosions modérées et fortes et des avalanches à l'ouest et au sud-ouest, formant parfois des rideaux de cendres dans leur mouvement.

L'Insivumeh rappelle que le Santiaguito est dans une période d'extrusion de lave en blocs dans le cratère, cela peut provoquer des coulées pyroclastiques modérées à fortes, vous ne devez donc pas rester près ou dans les canaux des rivières près des pentes du volcan.

 

Source : Insivumeh / OVSAN

 Santiaguito - Image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 03.12.2021 - Doc. Insivumeh

Santiaguito - Image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 03.12.2021 - Doc. Insivumeh

Le 3 décembre à La Palma, une nouvelle coulée a été localisée au sud du cône secondaire... un cône qui reste actuellement la principale source de pyroclastes et de cendres.
Le volcan Cumbre Vieja a repris de l'activité dans son cône principal, avec expulsion d'une colonne dense de cendres et de gaz après plusieurs jours d'activité pratiquement nulle.

Au coucher du soleil, le volcan a émis des matières pyroclastiques incandescentes dans sa partie sud-est, et son activité est à peine visible depuis Tajuya.

 La Palma / Cumbre Vieja flanc nord-est - peu d'activité vers 17h le 03.12.2021. A noter, les impacts de bombes  - Photo InVolcan FB

La Palma / Cumbre Vieja flanc nord-est - peu d'activité vers 17h le 03.12.2021. A noter, les impacts de bombes - Photo InVolcan FB

 La Palma / Cumbre Vieja - 03.12.2021 / 19h00 - photo InVolcan FB

La Palma / Cumbre Vieja - 03.12.2021 / 19h00 - photo InVolcan FB

La tendance d'hier semble se poursuivre ce 4 décembre, avec une activité moins vigoureuse en surface et moins de tremblements de terre aujourd'hui (seulement 24 séismes de magnitude 3,0 ou plus, le plus grand événement de 4,2 au cours des dernières 24 heures), mais en profondeur, une nouvelle poussée de magma pourrait être se préparer. Cela se traduit par une augmentation de l'inflation.
Le trémor volcanique reste à des niveaux modérés fortement fluctuants.

 

Le PEVOLCA indique que l'activité éruptive continue à se concentrer principalement sur le flanc nord-est, où l'accumulation de pyroclastes a conduit à la formation d'un cône de pyroclastes à activité strombolienne et effusive qui émet des coulées de lave. La principale contribution de lave traverse la zone centrale et la zone touchée par l'éruption s'élève à environ 1 144 hectares et 70 kilomètres de routes et autres routes. En revanche, la qualité de l'air reste à des niveaux bons ou réguliers dans toutes les stations de l'île à l'exception de Los Llanos de Aridane où elle est défavorable. Les prévisions météorologiques pour aujourd'hui n'excluent pas l'impact sur La Palma de l'intrusion de poussières sahariennes, augmentant les petites particules de poussière. L'aéroport de La Palma est toujours opérationnel.

 

Sources : IGN, InVolcan, DSN, Pevolca

 La Palma - sismicité en baisse au 04.12.2021 / 07h02  - Doc. IGN

La Palma - sismicité en baisse au 04.12.2021 / 07h02 - Doc. IGN

Entre le 26 novembre et le 2 décembre, le BPPTKG rapporte une sismicité en hausse au Merapi par rapport à la période précédente.

Des chutes de blocs incandescents ont été observées 170 fois vers le sud-ouest avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Le 1er décembre 2021, il y a eu 2 coulées pyroclastiques d'avalanches au sud-ouest avec une distance de plané maximale estimée à 3 000 m.

De légères pluies de cendres ont été signalées dans la zone est-sud-est du mont Merapi, à savoir Mriyan, Sangup Tamansari Boyolali et Gedongijo Klaten.

 

On observe qu'il y a une diminution de la hauteur du dôme sud-ouest d'environ 2 m, tandis que la morphologie du dôme de lave central n'est pas observée comme ayant un changement significatif. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.615.000 m³ et le dôme central est de 2.948.000 m³.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide d'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,7 cm/jour.

 Merapi - activité du 26.11.au 02.12.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - activité du 26.11.au 02.12.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - évolution de la zone sommitala au 02.12.2021  - Doc. BPPTKG

Merapi - évolution de la zone sommitala au 02.12.2021 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité du 26.11 au 02.12.2021 - Doc.BPPTKG

Merapi - sismicité du 26.11 au 02.12.2021 - Doc.BPPTKG

L'activité volcanique du mont Merapi est encore assez élevée sous la forme d'une activité d'éruption effusive. L'état de l'activité reste à Siaga

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-est-sud-ouest sur un maximum de 3 km jusqu'à la rivière Woro, et 5 km jusqu'aux rivières Gendol, Kuning, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih. Pendant ce temps, l'éjection de matière volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km à partir du sommet.

 

Source : BPPTKG

Grimstvötn - décharge au 04.12.2021 / 07h59  - Doc. Iceland Univ. & IMO

Grimstvötn - décharge au 04.12.2021 / 07h59 - Doc. Iceland Univ. & IMO

La calotte glaciaire de Grímsvötn a commencé à s'affaisser et l'eau a commencé à s'écouler du lac il y a 10 jours. Les instruments GPS de l'OMI montrent que la calotte glaciaire a maintenant coulé de plus de 27 mètres.

Ce 3 décembre, entre 10h15 et 12h20, les hydrologues de l'OMI ont mesuré un débit d'environ 1600 m³/s à Gígjukvísl. La conductivité électrique, qui est un indicateur de la quantité d'eau de fonte géothermique dans la rivière, a également augmenté au cours des deux derniers jours et elle dépassait aujourd'hui 464 µS/cm. Des concentrations de gaz supérieures à la normale ont été mesurées au bord du glacier, mais elles se situent actuellement dans les niveaux de santé et de sécurité.

Les mesures les plus récentes sont cohérentes avec le modèle de prévision des crues, et il est fort probable que les crues culmineront dimanche. L'IMO surveille très attentivement la zone pour voir s'il y a des indications d'augmentation de la sismicité ou de gaz qui pourraient indiquer une éruption imminente.

 

Source : IMO

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog