Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’éruption débutée au Piton de La Fournaise le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale se poursuit.

Suite à la décroissance des premières fontaines de lave, l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) s’est stabilisé au cours de la journée du 23 décembre, à environ 30% de son amplitude initiale. L’amplitude du trémor se situe au matin du 25 décembre à environ 20% de son amplitude initiale.

Piton de La Fournaise - survol du site éruptif le 24.12.2021 - photo OVPF - - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - survol du site éruptif le 24.12.2021 - photo OVPF - - un clic pour agrandir

Aux alentours de 9h00 (heure locale) le 23 décembre, la coulée de lave, avait parcouru 2,4 km depuis son point d’émission (et se situait à 2000 m d’altitude environ) . Le front de coulée se situait à 540 m du rempart sud, 2 km environ du haut des grandes pentes, 8 km environ de la route, et 9 km environ de l’océan.

Depuis le 23/12/2021 soir, à la faveur de la fermeture du cône éruptif une activité en tunnels de lave s’est mise en place au pied du cône. Ces tunnels s’étendent sur une longueur d’une centaine de mètre avant que la coulée ne ressorte en un chenal unique plus en aval.Les observations sur site montrent que le régime de fontaines de lave au sein du cône, bien que toujours actif, est faible et les fontaines de lave ne dépassent la hauteur du cône (<15 m) que de manière intermittente.

Piton de La Fournaise - localisation de la coulée au 24.12.2021 - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - localisation de la coulée au 24.12.2021 - Doc. OVPF

Sur les dernières 24h : 

- Un seul séisme superficiel, et de magnitude faible (<0.5), a été enregistré à l'aplomb du sommet.

- Les déformations de surface montrent une légère déflation au niveau de la zone sommitale, liée à la vidange du réservoir de magma localisée sous le sommet (à environ 2-2,5 km de profondeur) alimentant le site éruptif.

- Les estimations de débit de lave, établies par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne), sont comprises entre 2 et 12 m3/ sec, avec une moyenne à 5 m3/sec.

- Le front de la coulée, en gratons, actuellement sur une zone relativement plate, ne se déplace que très lentement, entre le 23 et le 24 décembre le front avait progressé de moins de 100 m et se situait aux alentours de 7,6 km de la route nationale 2.

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP :

  • le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf

  • - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise

  • - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise .

La Palma - Cumbre Vieja - survol de la fissure éruptive et des cratères- photo InVolcan - un clic pour agrandir

La Palma - Cumbre Vieja - survol de la fissure éruptive et des cratères- photo InVolcan - un clic pour agrandir

L’éruption du Cumbre Vieja est officiellement terminée, a annoncé Julio Pérez le directeur du plan d’urgence volcanique des Canaries (Pevolca) lors d’une conférence de presse samedi.

"Il n’y a pas de lave, pas d’émission de gaz significative, pas de secousses sismiques significatives", a expliqué le responsable, rappelant que cette éruption a duré 85 jours et 8 heures, du 19 septembre à 15h10 jusqu'au 13 décembre à 22h.

Le volcan La Palma possède un édifice volcanique d'environ 200 m de haut au dessus de sa base, avec une altitude totale d'environ 1 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, autour d'une fissure éruptive visible du ciel avec au moins 6 cratères.

L'urgence n'est pas encore terminée et PEVOLCA reste en alerte rouge, car la fin de l'éruption n'implique pas nécessairement la cessation des dangers liés au phénomène volcanique ou à la réactivation magmatique à Cumbre Vieja. Les travaux de surveillance se poursuivent et des plans de relocalisation seront étudiés pour qu'ils puissent débuter durant la première quinzaine de janvier. Au cours du processus éruptif, 7 000 personnes ont été évacuées. Selon le cadastre, 1676 maisons et bâtiments ont été touchés. Les hectares cultivés endommagés sont au nombre de 370, dont la plupart sont des bananiers. Quant à l'exploitation de l'aéroport de La Palma, lors de cet épisode il a été fermé pour un total de neuf jours et demi et plus de 500 opérations ont été annulées.

Sources : InVolcan, IGN, IGME, DSN , Copernicus

La Palma / Cumbre Vieja - échantilonnage de gaz dans un des cratères, et dépôts de soufre - photos InVolcan 23.12.2021 - un clic pour agrandirLa Palma / Cumbre Vieja - échantilonnage de gaz dans un des cratères, et dépôts de soufre - photos InVolcan 23.12.2021 - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - échantilonnage de gaz dans un des cratères, et dépôts de soufre - photos InVolcan 23.12.2021 - un clic pour agrandir

Dans la Pénisule de Reykjanes, pas de trêve de Noël :

Le dernier InSAR suggère également une intrusion de digues au même endroit que ce printemps (24fév-19mars). La sismicité est toujours élevée et aujourd'hui un M4.7 à 15h03 s'est produit à l'est du cratère (Stóri Hrútur). Une nouvelle éruption n'a pas encore commencé...

La carte ci-dessous montre l'essaim printanier (M3-M5.7) en bleu et en rouge l'essaim de Noël (commencé le 21/12) (M3-M4.9). Les séismes du matin ont été ressentis à Reykjavík !

( Kristín Jónsdóttir - IMO)

Péninsule de Reykjanes - 25.12.2021 - pas de traces visibles d'éruption - webcam mbls

Péninsule de Reykjanes - 25.12.2021 - pas de traces visibles d'éruption - webcam mbls

Péninsule de Reykjanes -l'essaim printanier (M3-M5.7) en bleu et en rouge l'essaim de Noël (commencé le 21/12) (M3-M4.9). Document 25.12.2021  K.Jonsdottir

Péninsule de Reykjanes -l'essaim printanier (M3-M5.7) en bleu et en rouge l'essaim de Noël (commencé le 21/12) (M3-M4.9). Document 25.12.2021 K.Jonsdottir

  Péninsule de Reykjanes - paramètres sismiques au 23.12.2021 - Doc. Vedur

Péninsule de Reykjanes - paramètres sismiques au 23.12.2021 - Doc. Vedur

Hier, jour de Noël, plus de 3000 tremblements de terre ont été mesurés à Fagradalsfjall, la plus grande magnitude de 4,2 à 07h26. Depuis le début de l'éruption, environ 15.000 tremblements de terre ont été détectés, dont quatorze ont une magnitude de 4,0 ou plus.

 

Sources : IMO, mbls

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours, au 26.12.2021 / 07h30 - Doc.IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours, au 26.12.2021 / 07h30 - Doc.IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours, au 26.12.2021 / 07h30 - Doc.IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours, au 26.12.2021 / 07h30 - Doc.IMO

Péninsule de Reykjanes - trémor à Fagradalsfjall & Grindavik au 26.12.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour  agrandirPéninsule de Reykjanes - trémor à Fagradalsfjall & Grindavik au 26.12.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour  agrandir

Péninsule de Reykjanes - trémor à Fagradalsfjall & Grindavik au 26.12.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir

Dans un article de presse, le géologue en chef des Tonga a signalé que l'éruption à Hunga Tonga-Hunga Ha'apai, commencée à 9 h 35 le 20 décembre, se poursuit.

L'éruption a produit un panache de gaz et de cendres riche en vapeur qui a initialement atteint 6 km d'altitude. à 9 h 40, puis a continué à monter jusqu'à 16 km d'altitude. et dérive vers le nord. La foudre était présente dans le panache et environ 9 kilotonnes de dioxyde de soufre ont été détectées dans les données satellitaires. Les habitants de Vava'u, à 270 km au nord-est, ont entendu une série d'explosions à un rythme de plusieurs fois par minute pendant les 1 à 2 premières heures, après quoi elles sont devenues sporadiques. Des explosions ont été entendues toute la nuit dans les 12 premières heures de l'éruption.

Les émissions de cendres ont cessé vers 02h00 le 21 décembre, bien que des panaches de gaz intermittents avec des éclairs se soient poursuivis au moins tout au long de cette journée. Sur la base des observations des pilotes, le VAAC de Wellington a noté que les panaches s'élevaient de 6,1 à 12,2 km d'altitude. et a dérivé vers le N et le NE le 21 décembre.

Une image du satellite Sentinel-2, prise le 23 décembre à 22hUTC, révèle un panache de gaz et vapeur d'eau qui éclipse entièrement l'île. Une zone de décoloration des eaux atteste de la présence de substances dissoutes et/ou en suspension émises par l'éruption.

De gros radeaux de pierres ponces flottent loin à la dérive en direction du nord-ouest.

 

Sources : Géologue en chef des Tonga, et Sentinel-2 Copernicus

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021 / 22h - les gaz et la vapeur d'eau occulte l'île; des radeaux de ponces sont visibles loin de l'île  (coin bas gauche de l'image) - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021 / 22h - les gaz et la vapeur d'eau occulte l'île; des radeaux de ponces sont visibles loin de l'île (coin bas gauche de l'image) - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021 - les gaz et la vapeur d'eau occulte l'île, et des zones d'eaux décolorées l'entourent  - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021 - les gaz et la vapeur d'eau occulte l'île, et des zones d'eaux décolorées l'entourent - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021- des radeaux de ponces dérivent au sud-ouest du site éruptif - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - 23.12.2021- des radeaux de ponces dérivent au sud-ouest du site éruptif - image Sentinel-2 Copernicus - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog