Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Tsunami

Dans le groupe central des îles Tonga, appelé "groupe Ha'apai " en ce moment sous les feux de l'actualité, un autre volcan est considéré comme actif : Tofua.

Des anomalies thermiques y sont détéctées par Sentinel-2.

Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr
Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr

Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr

D'une superficie de 55,63 km², Tofua est une île-volcan circulaire qui comporte en son centre un lac, logé dans le fond d'une caldeira.

L'île basse et boisée de Tofua, forme le sommet émergent d'un grand stratovolcan qui a été vu en éruption par le capitaine Cook en 1774.

Elle contient une caldeira de 5 km de large dont les parois chutent fortement à environ 500 m.

Trois cônes post-caldeira ont été construits à l'extrémité nord d'un lac de caldeira d'eau douce froide, dont la surface se trouve à seulement 30 m au-dessus du niveau de la mer.

Le cône le plus à l'est a trois cratères et a produit de jeunes coulées de lave basaltique et andésite, dont certaines se sont rendues dans le lac de la caldeira.

Le plus grand et le plus septentrional des cônes, Lofia, possède un cratère escarpé de 70 m de large et 120 m de profondeur et a été la source d'éruptions historiques, signalées pour la première fois au 18ème siècle.

Le cratère fumeroliquement actif de Lofia a un fond plat formé par une coulée de lave en étang.

 

Sources : Sentinel-2 et Global Volcanism Program

 HTHH - rapport ERCC / Commission Européenne du 17.01.2022

HTHH - rapport ERCC / Commission Européenne du 17.01.2022

Selon l'ERCC/ Commission européenne, le nombre de victimes au 17 janvier suite au tsunami consécutif à l'éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'apai est de 4 décédées ( 2 aux Tonga, 2 au Pérou) et plusieurs blessés, dont 2 au Japon ; Les communications avec les îles suite à la détérioration du câble sous-marin restent coupées.

L'ONU a déclaré qu'un signal de détresse avait été détecté dans un groupe d'îles Ha'apai, isolées et basses, et qu'elle était particulièrement préoccupée par les îles Fonoi et Mango. Selon le gouvernement des Tonga, 36 personnes vivent à Mango et 69 à Fonoi.

Une image satellite publiée par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que des dizaines de structures ont été endommagées sur l'île de Nomuka.

Il est possible que plus de 50 % de Nukualofa, la plus grande ville de Tongatapu aient été touchés.

Iles Tonga - Togatapu - tsunami et destructions au 17.01.2022 - premiers modèles de hauteurs de vagues de #tsunami créés par le Dr Andreas Schäfer

Iles Tonga - Togatapu - tsunami et destructions au 17.01.2022 - premiers modèles de hauteurs de vagues de #tsunami créés par le Dr Andreas Schäfer

 HTHH - le des truction de l'ancien cône a emporté une partie des 2 îles préexistantes - image Sentinel-2  nat colors bands 4,3,2 du 17-18.01.2022 - un clic pour agrandir

HTHH - le des truction de l'ancien cône a emporté une partie des 2 îles préexistantes - image Sentinel-2 nat colors bands 4,3,2 du 17-18.01.2022 - un clic pour agrandir

 Comparaison des champignons des éruptions HTHH, St Helens et de la Tsar bomba ; La Nasa estime le blast à 10 mégatonnes  - Doc. Nelson Tucker of Tornado Talk 18.01.2022

Comparaison des champignons des éruptions HTHH, St Helens et de la Tsar bomba ; La Nasa estime le blast à 10 mégatonnes - Doc. Nelson Tucker of Tornado Talk 18.01.2022

Côté positif : l'annonce rapide de tsunami grâce au DART network.

Les bouées DART (Deep-ocean Assessment and Reporting of Tsunami) sont des instruments océaniques profonds qui surveillent les changements du niveau de la mer. Ils détectent les tsunamis en mesurant les changements de pression de l'eau via des capteurs de fond marin. À l'heure actuelle, ils sont le seul moyen précis de confirmer rapidement qu'un tsunami a été généré avant qu'il n'atteigne les côtes.
Tout élément anormal détecté sur une bouée DART est immédiatement communiqué au Centre national de surveillance des géorisques de GNS Science / Te Puna Mōrearea i te Rū (NGMC). Samedi, le NGMC surveillait déjà la situation de près, suite aux observations d'une éruption antérieure sur le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai.

Des courants forts et inhabituels devraient se poursuivre pendant au moins 24 heures supplémentaires. Cela s'applique particulièrement à la côte est des îles du Nord et du Sud de la Nouvelle-Zélande, et aux côtes sud et ouest de l'île du Sud. Les courants forts peuvent blesser et noyer des personnes.

Il est conseillé de restez vigilant dans ou près de l'eau proche du rivage (y compris baignade, surf, pêche, petits bateaux).

 Géochimie des éruptions de 2009, 2014-15 et plus anciennes de HungaTonga-HungaHaapai - Doc. étude dirigée par le Dr Marco Brenna (U. Otago). janvier 2022 (*) - un clic pour agrandir

Géochimie des éruptions de 2009, 2014-15 et plus anciennes de HungaTonga-HungaHaapai - Doc. étude dirigée par le Dr Marco Brenna (U. Otago). janvier 2022 (*) - un clic pour agrandir

Avec un timing incroyable, voici un lien vers le manuscrit sur la géochimie des éruptions de 2009, 2014/15 et plus anciennes de HungaTonga- HungaHa'apai , dirigé par le Dr Marco Brenna (U. Otago) - (*).

Les récents événements sont interprétés comme une étape d'un système magmatique en croissance, avec évolution vers des recharges répétées du réservoir andésitique.

 

Sources :

- ERCC – DG ECHO

- GNS Science – Dart network - lien
- (*)  Post-caldera volcanism reveals shallow priming of an intra-ocean arc andesitic caldera: Hunga volcano, Tonga, SW Pacific – by M. Brenna, Sh. Cronin, I. Smith, A. Pontesilli – 01,2022 – texte complet suivant ce lien.

 Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir

Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir

Le 17/01/2022 à 21h27 heure locale, une éruption est enregistrée sur le volcan Turrialba, au Costa Rica, avec un panache qui s'élève à 1.000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 4.340 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Durée de l'activité : En cours.

 

Au Poas, Les fumerolles sur les parois nord et est restent actives. Peu de séismes volcaniques de basse fréquence et de très faible amplitude sont enregistrés. Au cours des dernières 24 heures, 2 séismes volcano-tectoniques proximaux de faible magnitude ont été enregistrés. Les concentrations de gaz magmatiques restent inférieures aux seuils de détection. Le sommet du volcan continue de connaître une légère extension. A surveiller !

 

Source : Ovsicori

Poas - fumerolles sur les parois internes - webcam Ovsicori 18.01.2022 / 09h17

Poas - fumerolles sur les parois internes - webcam Ovsicori 18.01.2022 / 09h17

La surveillance par satellite du volcan Wolf, aux Galapagos, montre que les anomalies thermiques se poursuivent ce 18 janvier 2022.

Le système MIROVA signale 2 alertes thermiques très élevées (2190 et 7581 MW) et 1 extrême (14048 MW) au cours des dernières 24 heures, et le système WORLDVIEW signale des centaines d'alertes thermiques.

Elles sont dûes aux coulées de lave qui n'ont pas encore atteint la mer/

De légères émissions de gaz ont été observées sur le satellite vers le sud-ouest.

Au niveau sismicité, seuls trois séismes LP sont signalés

Niveau d'alerte - SNGRE : Pas d'alerte

 

Source : IGEPN

 Wolf - les coulées n'ont pas atteint la mer - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022

Wolf - les coulées n'ont pas atteint la mer - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022

 Galapagos - volcan Wolf - anomalies thermiques au 19.01.2022 / 04h15  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Galapagos - volcan Wolf - anomalies thermiques au 19.01.2022 / 04h15 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog