Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Observatoire volcanologique de Goma rapporte des panaches de gaz volumineux émis par le Nyiragongo durant la période du 3 au 5 janvier 2022, de même que de l'incandescence. Du fountaining et des effondrements sont observés aux évents actifs sur le plancher du cratère. Le lac de lave est en croissance, avec des grndements audibles.

La sismologie est caractérisée majoritairement par des séismes LP au nord du volcan , sur la fracture le reliant au Nyamulagira à une profondeur de 0-10 km. Le niveau du trémor est en diminution.

Mirova signale des anomalies thermiques entre 86 et 1071 MW ce 5 janvier.

Le niveau d'alerte du Nyiragongo reste à Jaune / vigilance.

 

Sources : OVG Bulletin & Mirova

Nyiragongo - anomalies thermiques au 05.01.2022 / 23h35  - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Nyiragongo - anomalies thermiques au 05.01.2022 / 23h35 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

" Le lac de lave de l’ ErtaAle a finalement retrouvé une activité visible après presque plus de 5 ans d’inactivité, selon Seifegebreil Shifferaw .

sa profondeur est estimée à près de 35 m du bord, tandis que le diamètre intérieur du cratère hébergeant le lac de lave mesure environ 200 m de large.

En témoignage de cet élargissement prometteur observé, nous nous attendons à ce que son activité actuelle devienne grandissante et animée, comme il y a 125 ans.

Le 31 décembre, en plus de cette nouvelle activité du lac de lave, nous avons également assisté à 2 gros effondrements, promettant le retour d'un lac de lave beaucoup plus large, actif et permanent, soutenu par la convection magmatique et la pression du magma riche en gaz de l'intérieur."

 

Source : Seifegebreil Shifferaw 4 janvier 2022

 Erta Ale- progression du groupe Ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

Erta Ale- progression du groupe Ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

L' IMO a émis une carte de Fagradalsfjall, montrant l'emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire). Les cercles oranges représentent les tremblements de terre qui ont été mesurés depuis le 21 décembre et les verts sont les tremblements de terre qui ont été mesurés du 24 février au 21 décembre (ci-dessous).

Fagradalsfjall  - emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire) - Doc.IMO 05.01.2022

Fagradalsfjall - emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire) - Doc.IMO 05.01.2022

De nouvelles mesures satellitaires examinées par des scientifiques du Met Office islandais indiquent désormais environ 50% de chances qu'il y ait une autre éruption à Fagradalsfjall, rapporte Vísir.

Ces mesures indiquent que la chambre magmatique sous Fagradalsfjall a une profondeur d'environ 1 500 mètres et s'est élevée d'environ 100 mètres au cours des cinq derniers jours. Il y a huit jours, on pensait que la chambre avait environ deux kilomètres de profondeur, ce qui indique qu'elle augmente à un rythme important, a déclaré à la presse Kristín Jónsdóttir, coordinateur des risques sismiques au Met Office islandais.

 

Sources : IMO & The Reykjavik Grapevine

 Semeru  - Coulée pyroclastique d'effondrement et panache le 05.01.2022 / 08h35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Semeru - Coulée pyroclastique d'effondrement et panache le 05.01.2022 / 08h35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Au Semeru, en niveau d'activité 3 / siaga, un panache blanc et gris est observable le 5 janvier 2022 au cratère principal, avec une intensité modérée à élevée, s'élevant à environ 600 mètres du sommet.

La sismicité est caractérisée par :

4 séismes d'éruption, avec une amplitude de 15 à 26 mm et une durée de séisme de 70 à 170 secondes.
1 séisme de coulée pyroclastique d'avalanche, d'une amplitude de 26 mm et d'une durée de 969 secondes.
11 séismes d'avalanche avec une amplitude de 2 à 12 mm et une durée de 30 à 75 secondes.
10 séismes de souffle/ d'émissions avec une amplitude de 3 à 9 mm et la durée du séisme de 25 à 95 secondes.
9 périodes de trémor Harmonique, avec une amplitude de 2 à 12 mm et une durée de séisme de 165 à 447 secondes.
1 séisme tectonique lointain d'une amplitude de 26 mm, S-P 134 secondes et d'une durée de 559 secondes.
1 tremblement de terre Flood Vibration d'une amplitude de 10 mm et d'une durée de 1380 secondes.

Recommandations : N'exercez aucune activité dans le secteur sud-est le long du Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (centre de l'éruption). En dehors de cette distance, la communauté n'exerce pas d'activités à une distance de 500 mètres de la berge (frontière de la rivière) le long de Besuk Kobokan, car il a le potentiel d'être touché par l'expansion de nuages chauds et de coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.

Ne vous déplacez pas dans un rayon de 5 km du cratère/pic du mont Semeru car il y a risque de projections de pierres (incandescentes).

Soyez conscient du potentiel de coulées pyroclatiques d'avalanches (APG), d'avalanches de lave et lahars le long des rivières/vallées qui prennent leur origine au sommet du volcan du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que des lahars potentiels dans les petites rivières qui sont des affluents de Besuk Kobokan.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog