Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01h40 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01h40 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

L’éruption débutée le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Sur les dernières 24h l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) montre toujours des fluctuations.

L’amplitude moyenne du trémor se situe (au cours des dernières heures) à environ 50% de son amplitude initiale.

Les dernières observations montrent toujours une activité de fontaines de lave au sein du cône qui s’est édifié depuis le début de l’éruption. Les vidéos des webcams de l’OVPF-IPGP-IRT de cette nuit ainsi que les observations réalisées ce jour depuis le Piton de Bert, montrent une activité avec des fontaines de lave qui dépassent occasionnellement la hauteur du cône. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont toujours visibles au toit du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône. Ces résurgences sont sporadiques et peuvent durer de quelques minutes à quelques heures.

Piton de La Fournaise - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00  heure TU) et le 03/01/2022 15h58 (heure locale, 11h58 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère  Château Fort (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 03/01/2022 15h58 (heure locale, 11h58 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP)

Sur les dernières 24h :

- Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré.

- Les déformations de surface ne montrent plus de signaux significatifs. - Les concentrations en CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan sont en augmentation depuis quelques jours. Ce paramètre sera à suive ces prochains jours car il peut être lié à l’arrivée d’un nouveau magma, provenant de zones plus profondes, au niveau du réservoir superficiel.

- Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 10 m3 /sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées.

Aucune évaluation de la position du front de la coulée n’a pu être faite.

 

Source : OVPF

Sangay  - 03.01.2022 / 13h26 - webcam  IGEPN

Sangay - 03.01.2022 / 13h26 - webcam IGEPN

Le matin du 3 janvier 2022, le volcan Sangay a été dégagé, une émission continue de gaz et de cendres a pu être observée à 1000 mètres au-dessus du cratère en direction sud-est.

Le VAAC a émis 5 rapports d'émission de cendres à 1.170 mètres au-dessus du sommet en direction sud, sud-ouest, sud-est.

Le système FIRMS a enregistré 86 alertes thermiques et le système MIROVA a enregistré 2 alertes thermiques élevées, de VRP 124 et 205 MW le 3 janvier, et le 4 janvier à 3h20 une anomalie très élevée de VRP 1063MW .

La sismicité entre le 2 et le 3 janvier à 11h est caractérisée par 192 séismes d'explosion, 55 séismes LP et 19 épiosdes de trémor d'émission. L'IGEPN considère que l'activité superficielle et interne sont élevée, avec une tendance à la hausse.

Le niveau d'alerte est amarilla.

 

Source : IGEPN

Sangay - anomalies thermiques au 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A - via Mounts Project

Sangay - anomalies thermiques au 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A - via Mounts Project

Sangay - anomalies thermiques au  04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Sangay - anomalies thermiques au 04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

L'IGEPN informe qu'à travers le Réseau des observateurs volcaniques (ROVE) et les caméras IGEPN ont enregistré aujourd'hui, lundi 3 janvier 2022, un processus de remise en suspension des cendres sur le flanc nord-ouest du volcan Tungurahua . Ce processus est enregistré à partir d'environ 12h00 TL et est dû aux vents forts dans le secteur et au climat sec.

Il n'y a aucun changement dans l'activité interne du volcan Tungurahua.
L'Institut géophysique de l'École nationale polytechnique surveille l'activité du volcan et rendra compte des changements qui pourraient être enregistrés.

 

Source : IGEPN

 Tungurahua -  remise en suspension des cendres - photo IGEPN 03.01.2022

Tungurahua - remise en suspension des cendres - photo IGEPN 03.01.2022

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya est restée à des niveaux modérés entre le 27 décembre 2021 et le 2 janvier 2022, avec une moyenne de 32 explosions quotidiennes , accompagnée de panaches de cendres et de gaz jusqu’à 2.800 m. au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives .

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 746 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes de M 2,9 .

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,8  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Ouest , Sud-Ouest et Nord- Ouest du  Sabancaya. 

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 8 anomalies thermiques ( valeur maximale de 28 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  .

L'alerte volcanique reste à Naranja ,assortie d'une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru 

Sabancaya - photo archives

Sabancaya - photo archives

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog