Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le complexe volcanique de Santa María-Santiaguito est dans une période de forte activité extrusive qui a construit un dôme de lave dans le cratère du dôme Caliente et a généré des coulées de lave avec des directions ouest et sud-ouest.

A partir de 18h45 locale le 29 janvier 2022, le réseau sismique INSIVUMEH situé dans le volcan Santiaguito enregistre la descente d'avalanches constantes, le volcan est recouvert d'une couverture nuageuse, mais les flancs Ouest et Sud-Ouest du dôme Caliente peuvent être les plus touchés ; ces avalanches sont de caractéristiques faibles, modérées et fortes, cette activité a provoqué une chute de cendres modérée à forte à Loma Linda et des cendres modérées à San Marcos Palajunoj, El Palmar, Quetzaltenango.

Des effondrements de matériaux accumulés dans le dôme du cratère et/ou des coulées de lave sur les flancs Ouest et Sud-Ouest pourraient provoquer la descente de coulées pyroclastiques sur les flancs du dôme Caliente, notamment dans les directions Ouest, Sud-Ouest, Sud et Sud-Est. Ainsi que la chute de cendres abondantes dans les communautés et les fermes proches du volcan.

 Santiaguito - 29-30.01.2022 - sismicité des dernières heures - Insivumeh stationSTG8

Santiaguito - 29-30.01.2022 - sismicité des dernières heures - Insivumeh stationSTG8

Santiaguito - carte de dispersion des cendres au 29.01.2022  / 20h - Doc. Insivumeh

Santiaguito - carte de dispersion des cendres au 29.01.2022 / 20h - Doc. Insivumeh

Le Conred est prêt à prendre les mesures nécessaires pour maintenir les communautés et les fermes à proximité du volcan dans un rayon de 3 à 5 kilomètres préparés, à activer les protocoles avant la chute de cendres et/ou la descente de coulées pyroclastiques au cours des heures et des jours suivants. Il est recommandé de limiter l'approche vers les dômes dans n'importe quelle direction.

 

Sources : bulletin volcanologique spécial Insivumeh & Conred

 Taal - résumé des observations au 30.01.2022 / 05h  - Doc. Phivolcs

Taal - résumé des observations au 30.01.2022 / 05h - Doc. Phivolcs

Le réseau du volcan Taal a enregistré huit sursauts phréatomagmatiques « très faibles » du cratère principal de Taal le 29 janvier 2022, entre 15h50 et 21h57. Ces événements ont été de très courte durée, ne durant que 10 secondes à deux minutes et n'ont produit que des traces dans l'enregistrement sismique mais étaient accompagnés de signaux infrasonores distincts.

Des panaches riches en vapeur de 400 m à 900 m de haut ont également été détectés par des caméras visuelles et thermiques autour du lac Taal.

Le flux de dioxyde de soufre depuis le début de 2022 a été en moyenne de 10.668 tonnes/jour, avec l'émission moyenne la plus élevée à 18.705 tonnes/jour le 27 janvier 2022.

En revanche, presque aucune activité de tremblement de terre volcanique n'a été enregistrée depuis le 19 décembre 2021 et l'île du volcan Taal a dégonflée depuis octobre 2021 sur la base d'une surveillance GPS continue.

Ce type d'activité perdure au 30 janvier à 05h (voir résumé journalier d'observations)


Il est rappelé au public que le niveau d'alerte 2 (agitation accrue) prévaut sur le volcan Taal et que de telles explosions de gaz et accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcaniques peuvent se produire et menacer les zones à l'intérieur et autour de TVI. DOST-PHIVOLCS recommande fortement que l'entrée dans TVI, la zone de danger permanent de Taal ou PDZ, en particulier les environs du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, ainsi que les activités humaines sur le lac Taal, soient strictement interdites.

 

Source : TAAL VOLCANO ADVISORY 29 January 2022 10:00 P.M.

 Semeru - sismogramme du 29.01.2022 / 22h47 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Semeru - sismogramme du 29.01.2022 / 22h47 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Le Semeru a connu un épisode éruptif le samedi 29 janvier 2022 à 22h34 WIB. Aucune éruption visuelle n'a été observée. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 22 mm et une durée de 220 secondes.

 

Au cours des dernières 24 heures, un panache est observable au cratère principal, blanc et gris, d'intensité modérée à élevée, à environ 200-500 mètres du sommet.

La sismicité est caractérisée par :

- 39 séismes d'éruption, d'une amplitude de 10-22 mm et d'une durée de tremblement de terre de 40-140 secondes.
- 1 séisme de coulée pyroclastique, d'une amplitude de 22 mm et d'une durée de tremblement de terre de 222 secondes.
- 1 séisme d'avalanche, d'une amplitude de 4 mm et d'une durée de séisme de 40 secondes.
- 3 séismes de souffle / d'émission, d'une amplitude de 4 à 9 mm et une durée de tremblement de terre de 40 à 50 secondes.
- 21 épisodes harmoniques avec une amplitude de 5-20 mm et une durée de tremblement de terre de 155-3306 secondes.
- 4 séismes tectoniques lointains

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga , avec recommandations :

Ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). Au-delà de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des lahars jusqu'à une distance de 17 km du sommet.
Ne vous déplacez pas dans un rayon de 5 km du cratère/sommet du mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescentes).

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog