Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise, le cône éruptif au 16.01.2022 / 05h45 loc.- webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise, le cône éruptif au 16.01.2022 / 05h45 loc.- webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Au Piton de La Fournaise, après une diminution de son amplitude observée pendant deux jours, le trémor est relativement stable sur les dernières 24h (au 16.01 /11h) Une diminution de l’amplitude du trémor s’accompagne de l’apparition de nombreuses résurgences et de coulées persistantes au sein du champ de lave, comme cela est observé depuis deux jours.

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et  Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandirPiton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et  Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandir

Les observations du site éruptif réalisées le 16 janvier au matin montrent que les projections de lave au niveau du cône sont toujours présentes, même si elles sont moins fréquentes qu’en début de semaine, et dépassent occasionnellement la hauteur du cône . Aucun débordement du lac de lave n’a été reporté au cours des 24 dernières heures.

Le front du dernier bras de coulée mis en place le long du rempart sud de l’Enclos Fouqué depuis plusieurs jours ne progresse que très lentement compte tenu des pentes relativement faibles dans le secteur.

Quelques petits incendies au pied du rempart, fortement végétalisé, sont observés.

 Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir
 Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir

Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - les coulées de lave, et fumée de l'incendie sur la paroi de l'enclos (à droite) au 16.01.2022 / 05h45 loc.  - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - les coulées de lave, et fumée de l'incendie sur la paroi de l'enclos (à droite) au 16.01.2022 / 05h45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

L’éruption débutée le 22/12/2021 à 3h30 heure locale s’est arrêtée ce jour, le 17/01/2022 à 2h10 heure locale (22h10 heure TU), suite à l’arrêt du trémor volcanique.

Aucune hypothèse n’est pour l’instant écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l'activité sur le même site, reprise de l'activité sur un autre site), compte tenu de signaux sismiques qui sont toujours observés sous le sommet. A noter que des rougeoiements sont toujours visibles et correspondent aux tunnels de lave qui se vidangent.

Niveau d’alerte recommandé : Sauvegarde

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Wolf - image sat. GOES-16 -  Anomalíe thermique au 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

Wolf - image sat. GOES-16 - Anomalíe thermique au 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

L'activité superficielle et interne du volcan Wolf restent hautes, mais avec une tendance à la baisse.

Le 16 janvier en soirée, de légères émissions de gaz ont été observées en direction du sud-ouest, sur une image du satellite GOES-16.

MIROVA signale des anomalies thermiques extrêmes ces 16 et 17 janvier, tandis que FIRMS signale des centaines d'alertes thermiques au cours des dernières 24 heures.
La surveillance par satellite montre que les anomalies thermiques se poursuivent.

Au cours des dernières 24 heures, la sismicité est caractérisée par un séisme volcano-tectonique et 3 séismes LP.

Niveau d'alerte du – SNGRE: Sans alerte

 

Sources : IGEPN, SNGRE, Mirova, sat. GOES-16 / NOOA

Galapagos- volcan Wolf - Anomalies thermiques au 17.01.2022 / 04h25  (extrême) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Galapagos- volcan Wolf - Anomalies thermiques au 17.01.2022 / 04h25 (extrême) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

À 17h20 le samedi 15 janvier, une grande éruption impulsive sur le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai aux Tonga s'est produite, provoquant une activité de tsunami sur les côtes du Pacifique - observée aussi largement que la côte ouest des États-Unis, du Pérou, du Japon et Nouvelle-Zélande.


 

Suite à l'éruption de HTHH / Tonga, le tsunami atouché une zone très large, de la côte ouest des Etats-Unis au Pérou, le Japon et la nouvelle-Zélande – Doc GeoNet - NZ

Suite à l'éruption de HTHH / Tonga, le tsunami atouché une zone très large, de la côte ouest des Etats-Unis au Pérou, le Japon et la nouvelle-Zélande – Doc GeoNet - NZ

Le cyclone Cody a également été un facteur de complication. La tempête a provoqué une houle accrue autour de la côte est de l'île du Nord et a rendu nos données plus difficiles à déchiffrer.
L'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) a émis un avis national : activité de tsunami pour la côte est et nord de la Nouvelle Zélande et les îles Chatham vers 20h30 samedi. Cela a été étendu à la côte ouest de l'île du Sud vers 9 h 40 dimanche sur la base d'observations supplémentaires du réseau. Ils ont averti les gens de s'attendre à des courants forts et inhabituels et à des surtensions imprévisibles sur le rivage.

Des courants forts et inhabituels et des surtensions imprévisibles ne semblent pas trop inquiétants, mais les rapports de dommages et d'évacuations dus à l'événement de ce week-end sont un rappel important que même un petit tsunami peut causer des dommages matériels et constituer un risque pour la sécurité des personnes.

 

La Nouvelle-Zélande effectue des vols de surveillance pour évaluer l'ampleur des dégâts aux îles Tonga, qui pourrait être encore privée d'internet pendant deux semaines à la suite de l'éruption volcanique qui a sectionné un câble de communication sous-marin.

 

Sources : GeoNet et observateurs locaux

Popocatépetl - exhalaison du 16.01.2022 / 05h17  - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalaison du 16.01.2022 / 05h17 - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10h41  - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10h41 - webcamdeMexico / Cenapred

Après deux jours où a été enregistrée chaque jour une éruption, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 18 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées au cours des dernières 24 heures, accompagnées de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres.

Au cours de la matinée et au moment de ce rapport (16 janvier 11h loc.), une légère émission de vapeur d'eau et de gaz volcaniques avec une direction sud-est est observée .

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de détritus.

L'alerte volcanique Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

 

Source : Cenapred

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog