Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Piton de La Fournaise  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 01.01.2022 - Un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 01.01.2022 - Un clic pour agrandir

L’éruption débutée le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit.

Sur les dernières 24h l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) montre toujours des fluctuations. L’amplitude moyenne du trémor se situe à environ 80% de son amplitude initiale samedi 1° janvier, pour diminuer un peu le 2 janvier à 60% de son amplitude de départ.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 02/01/2022 9h00 (heure locale, 5h00 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 02/01/2022 9h00 (heure locale, 5h00 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

 Piton de La Fournaise  - Cône éruptif le 01.01.2022 / 01h56TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - Cône éruptif le 01.01.2022 / 01h56TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

A la faveur d’éclaircies en cours de matinée du 1°janvier 2022, des observations ont pu être faites. Ces dernières observations montrent toujours une activité de fontaines de lave au sein du cône qui s’est édifié depuis le début de l’éruption.

Les vidéos des webcams de l’OVPF-IPGP-IRT de cette nuit montrent une activité avec des fontaines de lave dépassant occasionnellement la hauteur du cône. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont visibles sporadiquement au toit du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône.

 Piton de La fournaise - le cône éruptif et son activité de fountaining le 02.01.2022 / 02h00 TU- Webcam Bert 2 /  OVPF

Piton de La fournaise - le cône éruptif et son activité de fountaining le 02.01.2022 / 02h00 TU- Webcam Bert 2 / OVPF

Sur les dernières 24h :

  • Deux séismes volcano-tectoniques de faible magnitude (<1) ont été enregistrés sous le sommet.

  • Les déformations de surface ne montrent plus de signaux significatifs.

  • Les concentrations en CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan sont en augmentation depuis quelques jours. Ce paramètre sera à suive ces prochains jours car il peut être lié à l’arrivée d’un nouveau magma, provenant de zones plus profondes, au niveau du réservoir superficiel.

  • Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 7 m3/sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées. Aucune évaluation de la position du front de la coulée n’a pu être faite. Mais compte tenu du relief avec des pentes faiblement inclinées dans le secteur, le champ de lave continue de s’étendre principalement latéralement et par épaississement au niveau du réseau de tunnels de lave mis en place sur le plateau en aval du cône éruptif. 

Niveau d’alerte : Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos)

 

Source : OVPF - IPGP– 01/01/2022 – 16h00 heure locale – 12h00 UTC

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf  - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise  - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Nyiragongo - menaces sur Goma - 21.12.2021 - Photo Ch. Balagizi / OVG

Nyiragongo - menaces sur Goma - 21.12.2021 - Photo Ch. Balagizi / OVG

Le dernier rapport de l’observatoire volcanologique de Goma (OVG) de 2021 vient troubler l'ambiance des festivités de fin d’année

L’activité volcanique est actuellement intense sur le flanc (Côté) sud du Nyiragongo, qui donne sur la ville de Goma.

Les observations de différentes missions de terrain effectuées pendant cette période (du 23 au 29 décembre) montrent que l’activité est concentrée entre Kibati, Shaheru et Mudjoga, fait savoir l’OVG.

" On y observe des fumerolles blanches et bleuâtres et une chaleur intense. En d’autres endroits de la zone, on observe des effondrements et une odeur de dioxyde de soufre se fait sentir’’, précise l’OVG dans un communiqué qui date de ce 29 décembre.

Le niveau du trémor volcanique est aussi très élevé aux stations de Nyiragongo sommet, Kibati, Rusayo et Bulengo, indique l’OVG.

 

" La menace posée par le mont Nyiragongo a augmenté depuis l'éruption. De nouvelles fractures se sont ouvertes dans le sol qui pourraient être des portes pour de nouvelles coulées de lave atteignant Goma", a déclaré Charles Balagizi du GVO. "

Le bureau scientifique sensibilise par conséquent les habitants de Goma et de la périphérie à la vigilance. ‘’Nous conseillons la population de Goma et des environs d’observer les strictes règles d’hygiène en l’avant les mains et les légumes, en couvrant les aliments et la vaisselle et à ne pas utiliser l’eau de pluie et du lac non traitée comme eau de boisson et de nous rapporter tout phénomène anormal constaté en rapport avec le volcan."

 

Source : OVG & Charles Balagizi

Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai - Eruption du 30.12.2021 - vidéo Taaniela Kula

L'éruption de Hunga Tonga- Hunga Ha 'Apai se poursuit.

Un survol par drone le 30 décembre illustre l'activité surtseyenne : panaches de cendres & gaz cupressoïdes, et base surges qui concerne toutes les parties émergées du volcan.

Le VAAC Wellington rapporte le 2 janvier 2022 des éruptions intermittentes et des émission de cendres ; le code aviation est orange.

 

Sources : Vidéo Taaniela Kula sur Youtube & VAAC Wellington

Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai  - Volcanic ash advisory 02.01.2022 - code aviation orange - VAAC Wellington

Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai - Volcanic ash advisory 02.01.2022 - code aviation orange - VAAC Wellington

Les premières victimes de l'éruption Minoenne de Santorin, à l'âge de bronze, et du tsunami qui a suivi, ont été découvertes sur la côte de la Turquie.

 

Selon l'équipe de Vasıf Şahoğlu, il s'agirait de la première victime directement associée au cataclysme. "La majorité des travaux menés jusqu'ici sur l'éruption de Théra se sont concentrés sur la datation de l'événement ou sa formation géologique, les phases de l'éruption et la distribution des cendres volcaniques", a souligné l'archéologue. {...} "Avec cette découverte, nous voyons, pour la première fois, les effets directs de cette catastrophe sur les humains" Les restes du jeune homme et du chien sont apparus lors d'une campagne de fouilles menée depuis 2009 sur un site archéologique localisé sur la côte ouest de la Turquie.

En étudiant les dépôts, ils sont arrivés à la conclusion que cet homme et ce chien n'auraient pas été victimes des éjectats, mais de l'un des tsunamis provoqués par l'éruption, le jeune homme présenterait des signes d'un traumatisme violent. Selon leur hypothèse, quatre vagues géantes auraient frappé le site de Çesme-Bağlararası en quelques jours voire semaines.

 

Source : articles de Presse.

 Découverte d'un squelette sur la côte Turque, victime du tsunami de Santorin -  photo  Vasıf Şahoğlu / WorldTech

Découverte d'un squelette sur la côte Turque, victime du tsunami de Santorin - photo Vasıf Şahoğlu / WorldTech

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog