Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - cône actif au 10.01.2022 / 01h51 TU - webcam Piton de Bert 2  OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - cône actif au 10.01.2022 / 01h51 TU - webcam Piton de Bert 2 OVPF - un clic pour agrandir

 Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21.12.2021  / 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 10.01.2022 / 10h00 heure locale (6h00 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

 Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21.12.2021 / 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 10.01.2022 / 10h00 heure locale (6h00 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

L’éruption débutée le 22 décembre 2021 aux alentours de 3h30 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Sur les dernières 48h, l’amplitude du trémor est relativement stable. Des fluctuations dans l’amplitude du trémor peuvent toujours se produire ; elles sont en parties liées au niveau du lac de lave qui varie en fonction du mode de dégazage, et des ouvertures sporadiques des tunnels qui permettent une vidange du cône .

Les observations montrent que les projections de lave au niveau du cône sont toujours présentes et dépassent occasionnellement la hauteur du cône. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont toujours visibles au toit du tunnel de lave en aval du cône.

Piton de La Fournaise -  coulées vers le rempart sud de l’Enclos depuis le Piton de Bert en date du 10.01.2022 à 01h31 heure locale (5h31 TU) - (©OVPF-IPGP-IRT). - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise -  coulées vers le rempart sud de l’Enclos depuis le Piton de Bert en date du 10.01.2022 à 01h31 heure locale (5h31 TU) - (©OVPF-IPGP-IRT). - un clic pour agrandir

Les images de la webcam de l’OVPF-IPGP-IRT située au Piton de Bert montrent qu’une nouvelle langue de coulée de lave s’est mise en place ces dernières 24h et longe le rempart sud. Des randonneurs, tôt ce matin, ont fait état de la présence de fumée au pied du rempart sud, certainement lié à des débuts d’incendie dans le rempart fortement végétalisé. D’après les images, le front de cette langue de lave si situerait aux alentours de 1800 m d’altitude.

Sur les dernières 24h :

- Six séismes volcano-tectoniques de faible magnitudes (<0.5) ont été enregistrés sous le sommet.

- Les déformations de surface montrent toujours une déflation au niveau de la zone sommitale, liée à la vidange du réservoir de magma localisée sous le sommet (à environ 2-2,5 km de profondeur) alimentant le site éruptif.

- Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 3 et 20 m3/sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées. Les conditions météorologiques particulièrement mauvaises sur le site éruptif ces dernières 24h n’ont permis l’acquisition que de cinq mesures (les acquisitions se faisant toutes les 15 minutes).

Le niveau d’alerte reste à  Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos)

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Galápagos  - volcan Wolf - incandescence des coulées - Image satellite Goes- 16 09.10.2022  via IGEPN

Galápagos - volcan Wolf - incandescence des coulées - Image satellite Goes- 16 09.10.2022 via IGEPN

Galápagos  - volcan Wolf - Anomalies thermiques au 10.01.2022 / 04h20 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Galápagos - volcan Wolf - Anomalies thermiques au 10.01.2022 / 04h20 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Les images satellites GOES-16 montrent la colonne d'émission de gaz de l'éruption du volcan Wolf aux Galapagos, en direction sud-ouest. Le VAAC de Washington a signalé quatre alertes, principalement pour le gaz, avec des hauteurs allant jusqu'à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer et direction sud-ouest.

Les images satellites GOES 16 à 11:20 UTC (TL GALÁPAGOS : UTC-6) montrent que l'anomalie thermique associée aux coulées de lave a légèrement modifié son cours depuis SSE à E. Les coulées de lave continuent de se déplacer vers la mer, situation au 9 janvier 2022 / 11h.
Le système satellite WORLDVIEW a signalé des centaines d'alertes thermiques à Wolf pendant les 12 dernières heures. De même, le système MIROVA a signalé 1 anomalie thermique très élevée (2756
MW), 1 élevé (572 MW) et 1 modéré au cours des dernières 24 heures.
La sismicité est caractérisée par 12 séismes VT, 2 séismes hybrides et une période de trémor d'émission.

 

Source IGEPN

2021.09.15 Sheveluch - le dôme en croissance - photo archives / Andrew Matseevsky 15.09.2021

2021.09.15 Sheveluch - le dôme en croissance - photo archives / Andrew Matseevsky 15.09.2021

La croissance du dôme de lave se poursuit au Sheveluch, accompagnée d'une forte activité fumerollienne, et une incandescence du dôme de lave et des avalanches chaudes -. Les données satellitaires du KVERT montrent une forte activité gaz-vapeur du volcan. Un panache de gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres s'étend en nuage à 4.000 m. asl. sur 140 km à l'ouest-nord-ouest du volcan.(Heure et méthode de détermination du panache de cendres/de la hauteur des nuages : 20220110/0240Z – Himawari-8)

L'éruption extrusive du volcan se poursuit. Le code couleur aviation reste orange depuis le 7 janvier. Des explosions de cendres jusqu'à 10-15km. d'altitude pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

 

Source : KVERT

Hunga Tonga Hunga Ha'apai – Image satellite Planet 02,01,2022 ( le trait de côte au 10,12,2021 est en jaune – les lignes ivoires illustrent la bathymétrie effectuée en 2016 par le navire de recherche Falkor – Doc. Tonga Geological Services. - Gov. Tonga

Hunga Tonga Hunga Ha'apai – Image satellite Planet 02,01,2022 ( le trait de côte au 10,12,2021 est en jaune – les lignes ivoires illustrent la bathymétrie effectuée en 2016 par le navire de recherche Falkor – Doc. Tonga Geological Services. - Gov. Tonga

Hunga Tonga Hunga Ha'apai – Image satellite 02,01,2022 – la décoloration des eaux est causée par des fluides et des matériaux de l'éruption du volcan - Doc. Tonga Geological Services. - Gov. Tonga

Hunga Tonga Hunga Ha'apai – Image satellite 02,01,2022 – la décoloration des eaux est causée par des fluides et des matériaux de l'éruption du volcan - Doc. Tonga Geological Services. - Gov. Tonga

Avis public des services géologiques des Tonga surveillant l'éruption Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai (HTHH) émis à 6h30, le 10 janvier 2022.
Les observations des images satellites capturées entre 6h00, samedi 8.01.2022 et 6h00, 10.01/.2022 sont les suivantes :
Aucun panache volcanique n'a été détecté au cours de cette période d'observation . Plus de 6 jours se sont écoulés depuis la dernière activité volcanique à Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai.


L'activité volcanique est considérée comme ayant cessé et le volcan est revenu à son état normal et non éruptif. La surveillance se poursuivra pendant 1 jour de plus avant de déclarer le total inactif.


Il n'y a aucun risque pour le secteur de l'aviation à l'heure actuelle.
Pour la sécurité publique, il est conseillé aux marins passant à proximité du volcan de rester à 5 km en tout temps. Pour votre propre sécurité, veuillez vous conformer aux instructions de la carte des dangers du volcan Hunga.
Une imagerie satellitaire de la nouvelle île du volcan Hunga a été capturée le 02.01.2021. A noter la décoloration des mers à proximité de l'île montre le volume déversé de fluides volcaniques (vapeur, condensats chargés d'éléments chimiques) dans la mer contaminant l'eau de mer. Il est recommandé de ne pas consommer de poissons issus de la zone.

 

Source : Tonga Geological Services – Gouv. Tonga

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog