Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige -  images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir
Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige -  images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir

Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige - images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir

L'éruption du volcan Pavlof continue dans la péninsule Alaskienne. Des températures de surface fortement élevées correspondant à la coulée de lave active sur le flanc est de Pavlof ont été observées dans les données satellitaires tout au long de la semaine. Les vues des caméras Web ont été pour la plupart obscurcies tout au long de la semaine, mais des vues claires occasionnelles ont montré des émissions de vapeur continues. Des images satellite claires du mercredi 19 janvier ont montré une coulée de lave et un lahar s'étendant respectivement sur 1,3 km et 4,4 km (0,8 et 2,7 miles) à l'est du sommet du volcan.

Des périodes de fontaine de lave provenant de l'évent sur le flanc supérieur sud-est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des écoulements sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d'eau de fonte. L'eau de fonte incorpore généralement des débris lâches sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (<2 m d'épaisseur). Les dépôts de lahar s'étendent sur le flanc est-sud-est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu'à la base du volcan.

Une sismicité élevée, consistant en des périodes de tremblements soutenus, a été détectée tout au long de la semaine, et une activité explosive mineure a été enregistrée par des capteurs d'infrasons locaux et régionaux mercredi.

Les éruptions précédentes de Pavlof indiquent que le niveau d'agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d'avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

 

Source : AVO

Volcan Wolf - coulées de lave - image 21.01.2022 / 16h32 Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - un clic pour agrandir

Volcan Wolf - coulées de lave - image 21.01.2022 / 16h32 Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - un clic pour agrandir

Aux Galapagos, le niveau d'activité superficielle et interne du volcan Wolf reste élevée, mais décroissante.
Seuls deux séismes longue période sont mentionnés au cours des dernières 24 heures.
Il n'y a pas d'observation d'émissions de gaz dans les images satellites.
MIROVA a signalé des anomalies thermiques pour ce 21 janvier entre 122 et 5729 MW, et FIRMS a enregistré des centaines d'alertes thermiques en 24 heures, observées en raison de l'avancée de coulées de lave.

 

Sources : IGEPN & Mirova

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

A 22:27:00 heure locale le 20 janvier 2022 (rectifié), une éruption est détectée par infrasons et signal sismique au niveau du volcan Rincon de la Vieja, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.

Après l'éruption, aucun tremblement significatif n'est détecté. Aucune déformation significative n'est observée non plus.
Durée de l'activité : 2 minutes.
L'activité sismique est similaire, par rapport à hier.
La direction du vent est inconnue pour le moment.


Source : Ovsicori

Merapi , zone sommitale - évolution de la morphologie au 20 janvier 2022 - Doc.BPPTKG

Merapi , zone sommitale - évolution de la morphologie au 20 janvier 2022 - Doc.BPPTKG

Rapport d'activité du Merapi du 14 au 20 janvier 2022 :
Cette semaine, une coulée pyroclastique a été observée au sud-ouest, en amont de la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Des chutes de blocs de lave ont été observées 91 fois au sud-ouest, dominant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.
Sur la base de l'analyse morphologique, aucun changement morphologique significatif n'a été observé ni dans le dôme de lave sud-ouest ni dans le dôme central. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.670.000 m³ et le dôme central est de 3.007.000 m³.

Merapi - sismicité 14 au 20.01.2022 - BPPTKG


La sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.
Le niveau d'activité est resté à 3 / siaga.
Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-est-sud-ouest sur un maximum de 3 km jusqu'à la rivière Woro et de 5 km jusqu'aux rivières Gendol, Kuning, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria  J.Blanco) - un clic pour agrandir
Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria  J.Blanco) - un clic pour agrandir

Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria J.Blanco) - un clic pour agrandir

Ce 21 janvier 2022, des mesures ont été faites par les équipes de l'IGN, d'Involcan, aidé de l'INGV aux cratères du Cumbre Vieja, à La Palma.

Des mesures de température et de débit de CO2 pour le contrôle de l'activité restante ont été opérées par l'IGN. Selon Maria José Blanco, les 400°C sont dépassés en surface, où de l'incandescence est toujours visible dans le cratère.

Les équipes d' INVOLCAN et INGVvulcani ont eu l'aide d'une pelleteuse pour effectuer la stratigraphie des dépôts proximaux. L'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories, témoignage de la variation du style éruptif de la variation du style éruptif du Cumbre Vieja

 

Sources : IGN, InVolcan

 La Palma Cumbre Vieja - l'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories - Involcan & INGV

La Palma Cumbre Vieja - l'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories - Involcan & INGV

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog