Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Whakaari / White island - webcam GeoNet 14.02.2022 / 15h10 NZDT

Whakaari / White island - webcam GeoNet 14.02.2022 / 15h10 NZDT

La semaine dernière, les techniciens du GNS ont entrepris des travaux pour améliorer la transmission des données sismiques et des images webcam de Whakaari / White island . Les images peuvent désormais être reçues plus souvent et téléchargées plus rapidement, et les données provenant du seul sismomètre en fonctionnement sont presque continues.

Des quantités mineures d'émission de cendres continuent d'être observées sur la webcam. D'autres émissions intermittentes de cendres peuvent continuer à se produire. Le niveau d'eau du lac a augmenté en réponse au temps humide récent et des geysers de boue ont été observés dans l'un des principaux cratères. Le geyser a été assez courant au fil des ans lorsque le niveau du lac est élevé et que l'eau inonde certaines des bouches d'aération.

Un vol de mesure de gaz a également été effectué il y a trois semaines, enregistrant une augmentation de l'une des émissions de gaz volcanique mesurée sur le volcan à la mi-janvier 2022. Le taux d'émission de gaz de dioxyde de soufre (SO2) était similaire à celui de la dernière enquête mais Le taux d'émission de dioxyde de carbone (CO2) était légèrement supérieur.

Le niveau d'activité actuel correspond à des niveaux d'agitation modérés à élevés. En tant que tel, le niveau d'alerte volcanique reste à 2 et le code de couleur de l'aviation reste à jaune.
Le niveau d'alerte volcanique reflète le niveau actuel d'agitation ou d'activité volcanique et n'est pas une prévision de l'activité future. Alors que le niveau d'alerte volcanique 2 est principalement associé aux risques de troubles volcaniques (y compris la décharge de vapeur et de gaz volcaniques chauds, les tremblements de terre, les glissements de terrain et l'activité hydrothermale), il existe également un risque d'éruption et des éruptions peuvent encore se produire avec peu ou pas d'avertissement.

 

Source : GeoNet 15.02.2022 / 16h20

Sabancaya - rapport d'activité entre le 7 et le 13 février 2022 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - rapport d'activité entre le 7 et le 13 février 2022 - Doc. I.G.Peru

Du 7 au 13 fevrier 2022, l'I.G.Peru nous informa que l'activité du Sabancaya s'est maintenue à des niveaux modérés, avec une moyenne de 15 explosions par jour , et des panache de de cendres et gaz atteignant une hauteur de 1.700 mètres au dessus du sommet.

Au cours de cette période, 122 séismes volcaniques associés à la circulation des fluides magmatiques internes ont été détectés. Les séismes volcano-tectoniques, liés à la fracturation de roches se sont produit principalement à l'ouest du volcan, avec des magnitudes max. de 2,7.

La déformation structurelle ne montre pas d'anomalies significatives.

Mirova a identifié 8 anomalies thermiques, avec un max. de VRP 26 MW, associées à la présence d'un corps de lave en superficie du cratère .

L'alerte volcanique reste à naranja, associée à une zone inaccessible de 12 km de rayon autour du cratère.

Ce 14 février, un fort signal de SO2 a été détecté à une distance de 3,3 km de Sabancaya,avec 39,84 UD de SO2 à une altitude d'environ 2 km. La masse estimée à moins de 300 km est de 10,3 ktons. - Sentinel-5P Tropomi

Sources : I.G.Peru et Tropomi

Sabancaya - 14.02.2022 -  fort signal de SO2 à une distance de 3,3 km de Sabancaya avec 39,84 UD de SO2 à une altitude d'environ 2 km. - Doc. Sentinel-5P Tropomi / DLR / BIRA / ESA

Sabancaya - 14.02.2022 - fort signal de SO2 à une distance de 3,3 km de Sabancaya avec 39,84 UD de SO2 à une altitude d'environ 2 km. - Doc. Sentinel-5P Tropomi / DLR / BIRA / ESA

En Ethiopie, le pit crater sud de l'Erta Ale présente toujours des anomalies thermiques visible sur les images Sentinel-2.

LE site Mirova a relevé des anomalies thermiques entre le 12 et le 14 février, entre VRP entre 1 et 10 MW.

 

Sources : Sentinel-Hub et Mirova

 Erta ale  - Image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 13.02.2022

Erta ale - Image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 13.02.2022

 ErtaAle - anomalies thermiques au 14.02.2022 / 22h40  -  doc Mirova_MODIS_Latest10NTI

ErtaAle - anomalies thermiques au 14.02.2022 / 22h40 - doc Mirova_MODIS_Latest10NTI

En Islande, le 14 février à 17h27, un tremblement de terre M3.0 a été détecté à 2,5 km au nord de Grindavík, dans la Péninsule de Reykjanes ; il a été ressenti par les habitants de la ville. Quelques répliques ont été détectées.

Aujourd'hui 15 février à 00h23 un séisme de M2,9 a été détecté à environ 13 km au SSO de Flatey, ressenti à Akureyri. Plusieurs répliques ont été détectées. L'île est située dans le Breiðafjörður, au nord-ouest de l'Islande, entre la Snæfellsnes au sud et les Vestfirðir au nord.

 

Source : IMO

Péninsule de Reykjanes - sismicité au 15.02.2022 / 07h45  - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - sismicité au 15.02.2022 / 07h45  - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - sismicité au 15.02.2022 / 07h45  - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - sismicité au 15.02.2022 / 07h45 - Doc. IMO

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog