Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le volcan Chikurachi - photo Alex. Belousov / KVERT

Le volcan Chikurachi - photo Alex. Belousov / KVERT

Un fort panache de gaz et vapeur, contenant certaines quantités de cendres, est signalé par le KVERT le 31 janvier 2022 à 02h UTC au Chikurachki, dans le nord des Kouriles. Il s'étend sur 75 km vers le sud-ouest du volcan, à une altitude de 4.500-5.000 mètres. Cette activité se poursuit. Des explosions de cendres pouvant dépasser les 6.000 mètres asl. peuvent se produire à tout instant et affecter l'aviation.

Le code couleur aviation est passé du vert à l'orange.

La dernière activité du Chikurachki est datée du 27 juillet au 18 août 2016 (GVP).

 

Le Chikurachki, le plus haut volcan de l'île de Paramushir dans le nord des Kouriles, est en fait un cône relativement petit construit sur un haut édifice volcanique du Pléistocène. Les dépôts de scories basaltiques à andésitiques oxydées recouvrant la partie supérieure du jeune cône lui donnent une couleur rouge caractéristique. De fréquentes éruptions pliniennes basaltiques se sont produites au cours de l'Holocène. Des coulées de lave de 1781 m de haut Chikurachki ont atteint la mer et formé des caps sur la côte nord-ouest
 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo & Global Volcanism Program

Chikurachki - Volcanic ash advisory au 31.01.2022 / 0713Z - VAAC Tokyo

Chikurachki - Volcanic ash advisory au 31.01.2022 / 0713Z - VAAC Tokyo

Chikurachki , sur l'île Paramushir au SO de la pointe de la péninsule du Kamchatka - image Nasa Worlview Eodis 2016

Chikurachki , sur l'île Paramushir au SO de la pointe de la péninsule du Kamchatka - image Nasa Worlview Eodis 2016

L'Institut national de géophysique et de volcanologie, Etneo Observatory, rapporte que la faible activité strombolienne se poursuit au niveau du cratère sud-est de l'Etna. Cette activité produit des émissions de cendres légères et discontinues qui se dispersent rapidement dans l'atmosphère.
L'amplitude du trémor est presque stationnaire et atteint des valeurs moyennes. Les sources sont situées au SE du Cratère Sud-Est à un niveau d'environ 3000 m. d'altitude
L'activité infrasonore est globalement faible.
Les stations des réseaux de surveillance de la déformation du sol (GPS et inclinaison) opérant sur le volcan ne montrent pas de variations significatives.

Source : INGV OE 31.01.2022 – 12h59

 Etna SEC - 31.01.2022 / 10h57 - webcam2 LAVE

Etna SEC - 31.01.2022 / 10h57 - webcam2 LAVE

Etna SEC - émission de cendres le 31.01.2022 / 12h10  - webcam INGV

Etna SEC - émission de cendres le 31.01.2022 / 12h10 - webcam INGV

La semaine du 24 au 30 janvier 2022 est caractérisée au Sabancaya par un activité éruptive modérée, avec une moyenne de 28 explosions par jour, accompagnées de panaches de cendres et gaz atteignant 2.500 mètres au dessus du sommet.

Au cours de cette période, l'IGP a détecté 275 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques internes. Les séismes VT, en lien avec la fracturation de roches, restent localisé à l'ouest du volcan, de magnitude jusqu'à M2,9. Pas d'anomalies significatives de déformation.

L'alerte volcanique reste à naranja, couplée à une zonne non accessible de 12 km de rayon autour du cratère.

 

Source : I.G.Peru

2022.01.30-01.24 Sabancaya  - rapport d'activité entre le 24 et le 30.01.2022 / I.G.Peru

2022.01.30-01.24 Sabancaya - rapport d'activité entre le 24 et le 30.01.2022 / I.G.Peru

À l'aide d'images satellite et d'instruments GPS sophistiqués, les géophysiciens de l'observatoire du volcan Cascades ont détecté une augmentation subtile du taux de soulèvement de la surface du sol à environ 5 km à l'ouest du volcan South Sister, dans l'Oregon.

Le soulèvement est attribué à de petites impulsions de magma qui s'accumulent à environ 7 km sous la surface du sol. Bien que toute intrusion magmatique puisse éventuellement conduire à une éruption volcanique, une éruption serait probablement précédée de tremblements de terre détectables et plus vigoureux, de mouvements du sol (déformation) et de changements géochimiques.

Comparison of vertical GPS motion measured at station HUSB - USGS
Comparison of vertical GPS motion measured at station HUSB - USGS

Aucun de ces signes n'est détecté actuellement. Le niveau d'alerte et le code couleur du volcan restent à NORMAL / VERT.

 

Source : CVO

Three Sisters, Oregon - interférogramme radar 19.06.2020 - 13.08.2021 - Doc. USGS

Three Sisters, Oregon - interférogramme radar 19.06.2020 - 13.08.2021 - Doc. USGS

South Sister , Oregon - photo USGS

South Sister , Oregon - photo USGS

Le géologue de l'USGS, Dan Dzurisin, est près de Sisters, dans le centre de l'Oregon, pour mettre en place un équipement de surveillance GPS portable pour suivre quelque chose qui se passe depuis 25 ans et qui se poursuit encore aujourd'hui. C'est un soulèvement, une élévation subtile de la surface du sol, dans une zone à l'ouest du volcan South Sister.

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog