Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Merapi - chute de blocs incandescents 18.02.2022 / 23h23 WIB -  webcam PVMBG / Magma Indonesia

Merapi - chute de blocs incandescents 18.02.2022 / 23h23 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia

 Merapi - Coulée pyroclastique 18.02.2022 / 15h23 - webcamBPPTKG

Merapi - Coulée pyroclastique 18.02.2022 / 15h23 - webcamBPPTKG

Cette semaine entre le 11et le17 février 2022, le BPPTKG rapporte pour le Merapi :

- 3 coulées pyroclastiques d'avalanches au sud-ouest, en amont de la rivière Bebeng, avec une distance de glissement de 2.500 – 2.800 m.

- Des chutes de blocs de lave ont été observées 105 fois au sud-ouest, dominant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2.000 m.

Sur la base de l'analyse morphologique, aucun changement morphologique significatif n'a été observé ni dans le dôme de lave sud-ouest ni dans le dôme central. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.670.000 m³ et le dôme central est de 3.00.000 m³.

L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,5 cm/jour.

Aucun lahar ou débit supplémentaire n'a été signalé dans les rivières qui prennent leur source au Merapi.

L'activité volcanique du Merapi est encore assez élevée sous la forme d'une activité d'éruption effusive.

Merapi - sismicité et déformation entre le 11et le 18.02.2022 - BPPTKG

Merapi - sismicité et déformation entre le 11et le 18.02.2022 - BPPTKG

Merapi - morphologie du sommet - Doc. Rapport d'activité du 11 -17.02.2022 / BPPTKG

Merapi - morphologie du sommet - Doc. Rapport d'activité du 11 -17.02.2022 / BPPTKG

L'état de l'activité est défini au niveau "Siaga »

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG, PVMBG, Magma Indonesia

 Kilauea /  Halema'uma'u  - 18.02.2022 / 22h26 HST - West vent in Halemaʻumaʻu crater and lava lake V1Cam / HVO

Kilauea / Halema'uma'u - 18.02.2022 / 22h26 HST - West vent in Halemaʻumaʻu crater and lava lake V1Cam / HVO

Kilauea /  Halama'uma'u - 18.02.2022 / 22h14 HST - Webcam therm. HVO

Kilauea / Halama'uma'u - 18.02.2022 / 22h14 HST - Webcam therm. HVO

L'effusion de lave se poursuit ce matin au Kilauea, mais le taux d'épanchement a chuté à partir de 18 h HST le 17 février 2022. Au cours de cette période, le niveau du lac de lave occidental a baissé d'environ 10 m. Il y a eu peu ou pas de suintement le long des marges du lac de lave au cours des dernières 24 heures. Cette diminution de l'activité effusive correspond à une baisse de l'inclinaison de +0,5 à -1,0 microradians suivie d'une diminution du trémor au sommet.

Le lac de lave actif est maintenant d'environ 89 mètres de profondeur par rapport au moment où la lave a émergé le 29 septembre 2021. Les mesures du 25 janvier 2022 ont indiqué que le volume total de lave effusée depuis le début de l'éruption était d'environ 45 millions de m³ à cette époque.
 

Les inclinomètres du sommet indiquent le début d'un événement déflationniste à partir de 18h00 HST le 17 février 2022. Les données sismiques montrent que le signal de tremblement volcanique a commencé à diminuer quelques heures après le début de l'événement déflationniste. L'activité sismique au sommet reste inférieure au niveau de fond. Un taux d'émission de dioxyde de soufre d'environ ~2800 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 14 février.

 

Source : HVO

 Fuego - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 18.02.2022 - Doc Insivumeh

Fuego - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 18.02.2022 - Doc Insivumeh

Au Fuego (Guatemala), 4 à 9 explosions faibles sont générées par heure. Ceux-ci génèrent des panaches de gaz et de cendres de 4 500 à 4 800 m. asl qui s'étendent sur 10 à 15 km à l'ouest et au sud-ouest.

Les explosions sont accompagnées d'avalanches de caractéristiques faibles, modérées et fortes, principalement en direction du ravin de Ceniza, générant le roulement de matériaux qui atteignent le bord de la végétation. Des grondements faibles et modérés ont été enregistrés, ce qui fait vibrer les toits et les fenêtres des maisons autour du volcan. Des sons faibles similaires à ceux d'une locomotive de train ont été entendus pendant des périodes de 2 à 8 minutes.

Pendant la nuit et tôt le matin, une incandescence de 100 à 300 mètres au-dessus du cratère et une activité de coulée de lave active de 250 mètres de long en direction du ravin de Ceniza sont observées.

Les recommandations du bulletin spécial BEFGO 005-2022 sont toujours valables.

 

Source : Insivumeh

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog