Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Wolf - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 25.02.2022 - un clic pour agrandir

Wolf - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 25.02.2022 - un clic pour agrandir

Dans les Galapagos, des anomalies thermiques continuent d'être observées au volcan Wolf par les satellites, dues à l'avancée des laves.

Le système WORLSVIEW a enregistré 170 alertes thermiques au cours des 12 dernières heures et MIROVA a enregistré 4 alertes thermiques très élevées (1783, 1424, 2343 et 2364 MW) au Wolf au 25 février 2022.

le 26 février, le système WORLDVIEW a enregistré plus de 100 alertes thermiques, et MIROVA enregistre 2 alertes thermiques élevées (105 et 999 M.W.) et 1 très élevée (1522 M.W.) au cours des dernières 24 heures.

La sismicité est limitée à un séisme LP journalier.

 

Sources : IGEPN, Mirova, Sentinel Hub

 Wolf - anomalies thermiques au 26.02.2022 / 08h20  - Doc Mirova_MODIS_Latest10NTI

Wolf - anomalies thermiques au 26.02.2022 / 08h20 - Doc Mirova_MODIS_Latest10NTI

Au Merapi, le BPPTKG renseigne pour   la semaine du 18 au 24 février 2022:

- une coulée pyroclastique observée au sud-ouest (en amont de Kali Bebeng), avec une distance de glissement de 1,8 km. Il a été signalé qu'il y avait de légères pluies de cendres dans le district Pakem le 18 février 2022.

- 173 chutes de blocs de lave ont été comptabilisées au sud-ouest, dominante à Kali Bebeng, avec une distance de glissement max. 2 km.

Merapi - avalanche de blocs incandescents le 22.02.2022 - photo IG: Merapi uncover

Merapi - avalanche de blocs incandescents le 22.02.2022 - photo IG: Merapi uncover

 Merapi -  changements morphologiques du sommet au 24.02.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - changements morphologiques du sommet au 24.02.2022 - Doc. BPPTKG

L'analyse des données par drone a montré qu'il y avait des changements morphologiques dans le sud-ouest et le centre du cratère en raison de l'activité d'extrusion sous forme d'avalanches et de la croissance du dôme de lave. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.578.000 m³ et le dôme central est de 3.228.000 m³.

La sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.

 Merapi - sismicité et déformation au 24.02.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité et déformation au 24.02.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - carte des zones à risques - Doc. BPPTKG 25.01.2022

Merapi - carte des zones à risques - Doc. BPPTKG 25.01.2022

Le niveau d'activité reste défini au niveau "Siaga". Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

Le système d'observation hyperspectrale de la chimie atmosphérique Nanosat, alias NACHOS - Doc. Nasa

Le système d'observation hyperspectrale de la chimie atmosphérique Nanosat, alias NACHOS - Doc. Nasa

La NASA a dévoilé un nouvel équipement prototype qui, selon elle, aidera à la prévision des éruptions volcaniques. Le capteur, le plus petit appareil spatial dédié à la détection de gaz comme le dioxyde de soufre et le dioxyde d'azote qui peuvent être des précurseurs de l'activité volcanique, ne pèsera que 13 livres et aura la meilleure résolution.

Le nouveau capteur vise à fournir des informations sur l'activité volcanique et la qualité de l'air le plus rapidement possible via un petit satellite, contribuant ainsi à accélérer la réponse aux éruptions.

Nanosat Atmospheric Chemistry Hyperspectral Observation System (Le système d'observation hyperspectrale de la chimie atmosphérique Nanosat), ou NACHOS, volera à 480 kilomètres au-dessus de la Terre et utilisera un imageur hyperspectral pour surveiller le sol.

NACHOS a été lancé dans l'espace lors de la 17e mission de réapprovisionnement en fret Cygnus, qui s'est amarrée à la Station spatiale internationale lundi (21 février); il sera déployé fin mai à la sortie de Cygnus du complexe orbital.

Le minuscule satellite, une fois opérationnel, pourrait être capable de détecter des produits chimiques dans des zones aussi petites que 0,4 kilomètre carré, soit environ la taille du Mall of America dans le Minnesota. En conséquence, NACHOS sera le capteur le plus petit et à la plus haute résolution pour la recherche de gaz liés aux volcans, tels que le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote et d'autres gaz.

Après son lancement en mai 2022, le petit satellite devrait rester en orbite pendant un an. Cette année, une deuxième expérience NACHOS sera lancée en orbite terrestre basse dans le cadre du programme d'essais spatiaux du ministère de la Défense américain cité par la NASA.

Source : Natureworldnews.com

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog